Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
76 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
89 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
111 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
132 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
146 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
160 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
188 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
195 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
216 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
251 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
265 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
279 jours

Fuoco bientôt au volant de la Ferrari 2019

partages
commentaires
Fuoco bientôt au volant de la Ferrari 2019
Par :
25 avr. 2019 à 14:36

Antonio Fuoco devrait participer aux prochains essais privés de Barcelone pour le compte de la Scuderia Ferrari.

Membre de la Ferrari Driver Academy, Antonio Fuoco devrait avoir l'opportunité de piloter la Ferrari SF90 lors des essais privés de Barcelone, qui auront lieu le mois prochain dans la foulée du Grand Prix d'Espagne. Le pilote italien, âgé de 22 ans, devrait partager les deux journées de tests avec Charles Leclerc les 14 et 15 mai. 

Sur les quatre journées d'essais privés en cours de saison, chaque équipe doit aligner sur deux d'entre elles un pilote n'ayant jamais disputé plus de deux Grands Prix. À Bahreïn, la Scuderia avait fait le choix de faire rouler Mick Schumacher aux côtés de Sebastian Vettel

Lire aussi :

Ce sera donc au tour de Fuoco en Catalogne, tandis qu'un autre protégé de Ferrari, Callum Ilott, devrait prendre le volant de l'Alfa Romeo C38. Tous deux pilotes de simulateur à Maranello, Pascal Wehrlein et Brendon Hartley sont trop expérimentés pour pouvoir prétendre à cette opportunité. 

Vainqueur de trois courses en F2 en 2017 et 2018, Fuoco a émergé comme un choix naturel pour Ferrari puisqu'il est pleinement impliqué dans le programme de simulateur de l'écurie, et pourra mener le précieux travail de corrélation entre la piste et les outils de simulation. 

Par le passé il a déjà pris le volant d'une Ferrari lors d'essais privés, en Autriche en 2015 ainsi qu'à Barcelone en 2016 (photo ci-dessous). Cette année, son programme de compétition se limite à un engagement en championnat italien de GT avec AF Corse. 

Avec Roberto Chinchero  

Antonio Fuoco, Ferrari SF16-H

Article suivant
Verstappen et Gasly soutiennent la stratégie de Honda

Article précédent

Verstappen et Gasly soutiennent la stratégie de Honda

Article suivant

Vettel et les évolutions Ferrari : réaction attendue !

Vettel et les évolutions Ferrari : réaction attendue !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Antonio Fuoco
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Basile Davoine