Gasly amer envers Red Bull : "Je ne suis pas récompensé"

Pierre Gasly a reconnu une forme d'incompréhension devant le maintien de Sergio Pérez chez Red Bull Racing pour 2022.

Gasly amer envers Red Bull : "Je ne suis pas récompensé"

C'est un Pierre Gasly sans langue de bois qui a répondu ce vendredi à Jean Alesi, au micro de Canal+ dans le paddock de Monza, théâtre du Grand Prix d'Italie. Quelques jours après avoir été officiellement reconduit chez AlphaTauri, où il évoluera toujours en 2022 aux côtés de Yuki Tsunoda, le pilote tricolore a laissé transparaître une part d'amertume.

Huitième du championnat avec 66 points au compteur, dont un podium décroché à Bakou, celui qui avait décroché sa première victoire en F1 sur les terres italiennes il y a tout juste un an ne cache pas qu'il peine à comprendre la prolongation de Sergio Pérez chez Red Bull Racing. Déjà passé par l'écurie de Milton Keynes en 2019, il aurait aimé y décrocher une seconde chance.

"C'est sûr que voilà, avec les résultats que j'ai eus cette année, je fais la meilleure saison chez Toro Rosso et AlphaTauri, tous pilotes confondus depuis qu'ils ont commencé en F1 sur les 15 dernières années", fait remarquer Pierre Gasly sur les antennes de Canal+. "Et je ne suis pas récompensé pour monter plus haut. Et voilà, c'est vrai que c'est triste et un peu frustrant d'un côté, et d'un autre côté c'est comme ça, ce sont des choses qui sont en dehors de mon pouvoir. Malheureusement ce n'est pas moi qui décide."

Ses propres résultats, remarquables de constance avec déjà dix entrées dans les points cette saison, dont six consécutives, Pierre Gasly les met en balance avec ceux de Sergio Pérez chez Red Bull. Le Français cite principalement le dernier week-end en date, où le Mexicain s'est retrouvé en difficulté après des qualifications ratées au Grand Prix des Pays-Bas.

"Red Bull préfère continuer avec Sergio", constate Pierre Gasly. "C'est vrai que, quand on voit un peu les performances, surtout le week-end dernier à Zandvoort, quand il se fait sortir en Q1 et qu'il termine huitième à un tour de son coéquipier et qu'il est meilleur pilote du Grand Prix [Pilote du Jour, ndlr], il y a certaines choses qu'on ne comprend pas trop. Mais après, voilà, c'est malheureusement comme ça, hors de mon contrôle, et je ne peux que me concentrer sur ce qui arrive et continuer à donner le meilleur de moi-même pour l'équipe et pour moi, et je suis sûr que ça paiera à l'avenir avec une opportunité dans une belle équipe."

Lire aussi :

partages
commentaires
Ferrari espère rouvrir la porte pour les grilles inversées
Article précédent

Ferrari espère rouvrir la porte pour les grilles inversées

Article suivant

Valtteri Bottas pénalisé sur la grille à Monza

Valtteri Bottas pénalisé sur la grille à Monza
Charger les commentaires