Gasly veut être "aussi proche de Sainz que possible"

Pierre Gasly va participer au premier Grand Prix de Formule 1 de sa carrière en Malaisie, un événement qu'il aborde avec humilité.

C'est à 21 ans que Pierre Gasly va faire ses débuts dans l'élite, remplaçant temporairement chez Toro Rosso un Daniil Kvyat qui n'a pas donné satisfaction cette saison. Le Champion GP2 en titre espérait déjà rejoindre la catégorie reine du sport automobile pour la saison 2017 mais n'avait initialement pas eu sa chance et avait dû rejoindre la Super Formula, où il est justement candidat au sacre. Il va néanmoins pouvoir prendre de l'expérience en F1, en vue de probables débuts pour 2018.

"C'est incroyable, faire mon premier Grand Prix en Formule 1 est un rêve devenu réalité", se délecte le Français. "J'ai travaillé très dur ces dernières années pour y arriver, c'est clair que j'ai dû être patient, mais j'attends ce week-end avec impatience."

Gasly ne peut toutefois s'empêcher de compatir avec le sort de Kvyat, dont l'avenir est remis en question après une piètre campagne où le Russe n'a marqué que quatre points contre 48 pour son coéquipier Carlos Sainz.

"Je n'ai pas encore pu parler à Daniil", commente le nouveau pilote Toro Rosso. "Malheureusement, c'est comme ça que ça se passe dans ce sport. Il a été dans ma position avant d'arriver en F1, Il attendait sa chance, et il a pris le baquet de quelqu'un d'autre. Bien sûr, je suis désolé pour lui, il est très talentueux, et malheureusement il se trouve je lui prends son baquet, mais je suis sûr que nous le reverrons à l'avenir."

Incertitude pour la fin 2017

Lorsqu'il lui est demandé s'il va participer au dernier meeting de Super Formula – rappelons qu'il n'est qu'à 0,5 point du leader du championnat –, Gasly préfère se recentrer sur la Formule 1 et souligner l'apport que pourra avoir Carlos Sainz sur son apprentissage : "C'est une très bonne question. Je ne sais pas exactement ce qui va se passer dans les semaines à venir."

"Je suis entièrement focalisé sur ce week-end. C'est une très bonne opportunité pour moi de débuter aux côtés de Carlos, qui est à son meilleur niveau actuellement. Nous verrons plus tard pour les prochaines semaines."

Quant à savoir pendant combien de temps on verra Gasly au volant de la Toro Rosso en 2017, c'est évidemment incertain. Le Normand est confirmé pour les deux Grands Prix à venir, mais la manche d'Austin tombe justement en même temps que la finale de la Super Formula. De plus, Daniil Kvyat conserve de bonnes chances d'être conservé pour 2018 en raison du départ de Carlos Sainz : serait-ce alors envisageable de l'écarter pour le reste de la campagne actuelle ?

"Pour l'instant, je ne sais pas combien de courses je vais faire en F1, rien n'est confirmé", souligne Gasly. "L'équipe m'a dit de me focaliser sur ce week-end et de faire de mon mieux. J'ai été compétitif en formules de promotion : j'ai remporté l'Eurocup FR2.0, j'ai fini deuxième de FR3.5 derrière Carlos, j'ai remporté le GP2."

"Le rythme va venir, mais il n'y a pas de véritable objectif. Je suis là pour être aussi compétitif que possible. Pour l'instant, je pense qu'il faut que j'aborde les choses pas à pas, que je sois aussi proche de Carlos que possible. Je rêve de ce week-end depuis longtemps et c'est enfin une réalité. Je suis ravi. Je suis aussi un grand compétiteur, mais il faut que je sois objectif. J'arrive à six courses de la fin, il va y avoir beaucoup de choses à apprendre, et je vais faire de mon mieux pour apprendre autant que possible."

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Daniil Kvyat , Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités