Gasly : "Encore un peu tôt" pour savoir ce que Red Bull fera en 2022

Pierre Gasly estime qu'il est "encore trop tôt" pour qu'une décision soit prise sur son avenir au-delà de 2021, tout en affirmant que son futur est "entre les mains de Red Bull".

Gasly : "Encore un peu tôt" pour savoir ce que Red Bull fera en 2022

Ce mercredi, Alpine a officialisé la prolongation de contrat d'Esteban Ocon jusqu'en 2024. Une annonce qui est intervenue dans le contexte de rumeurs autour de la possible arrivée de Pierre Gasly au sein de la structure d'Enstone, en tant que seul vainqueur français d'un Grand Prix depuis 25 ans. Des bruits de couloir qui avaient été battus en brèche par l'écurie elle-même avant la confirmation d'Ocon.

Lire aussi :

Les performances affichées par Gasly depuis son retour au sein de Toro Rosso/AlphaTauri font de lui l'un des pilotes les plus en vue en dehors des écuries de pointe, d'autant plus qu'il sort d'un nouveau podium au GP d'Azerbaïdjan il y a deux semaines. S'exprimant en conférence de presse du côté du Circuit Paul Ricard, le pilote au numéro 10 a estimé qu'il n'y avait aucune raison de se presser sur son avenir, tout en rappelant que la décision sur le sujet revenait à Red Bull.

"Mon avenir, je pense que c'est encore trop tôt", a déclaré Gasly. "De mon côté, les choses sont entre les mains de Red Bull. En fin de compte, ce sera à eux de prendre la décision de continuer ensemble, de continuer avec AlphaTauri, avec Red Bull, ou toute autre option. C'est quelque chose dont nous n'avons pas encore vraiment parlé pour le moment. Je suppose que nous verrons dans les semaines et les mois à venir ce que nous voulons faire."

Membre du programme de la marque autrichienne, le Français a débuté en F1 en 2017 chez Toro Rosso avant d'être promu chez Red Bull pour 2019. En difficulté lors de la première partie de cette saison, il a alors été renvoyé du côté de Faenza, qui est devenu à l'aube de la saison passée AlphaTauri, constructeur auquel il a offert sa première victoire officielle au GP d'Italie 2020.

Franz Tost a récemment exprimé son désir de conserver Gasly au sein de la formation italienne l'an prochain, estimant qu'elle pourrait continuer à progresser au point de lui offrir la chance de se battre aux avant-postes. "J'espère qu'il va rester avec nous. Nous verrons, avec le plafonnement des budgets, si nous pouvons lui fournir une voiture compétitive. Et puis il n'y a aucune raison de changer. Dans tous les cas, c'est Red Bull qui décide qui pilote."

"C'est important. Surtout l'année prochaine, avec la nouvelle réglementation. Nous avons besoin d'une référence, nous devons savoir quelle direction prendre avec les réglages de la voiture. Ce n'est pas possible de le faire avec deux jeunes pilotes ou deux pilotes inexpérimentés."

partages
commentaires
Alpine : "Inquiétant" si des équipes jouent avec les pressions de pneus
Article précédent

Alpine : "Inquiétant" si des équipes jouent avec les pressions de pneus

Article suivant

Hamilton : "Ce n'est pas Pirelli qui était en faute" à Bakou

Hamilton : "Ce n'est pas Pirelli qui était en faute" à Bakou
Charger les commentaires