Gasly a vécu une "course difficile" au Portugal

Classé dixième, Pierre Gasly a rallié l'arrivée du Grand Prix du Portugal dans la douleur, son AlphaTauri AT02 n'étant pas compatible avec les courbes du circuit de Portimão.

Gasly a vécu une "course difficile" au Portugal

Galvanisé par le potentiel d'AlphaTauri cette saison, Pierre Gasly a démontré toute sa vitesse lors des deux premières épreuves de la saison, bien qu'il n'ait pas été récompensé en course pour le moment. Cependant, sur le circuit de Portimão, l'écurie est, pour la première fois, apparue beaucoup moins fringante et pointait à la dernière place du groupe luttant pour le titre peu officiel de "meilleur des autres", où figurent également McLaren, Ferrari et Alpine.

Gasly, qui était abonné aux cinquièmes places en qualifications jusqu'à présent, s'est contenté de la neuvième position samedi dernier, avant de reculer d'un rang en course. Dans le sillage de Charles Leclerc et d'Esteban Ocon en début de Grand Prix, le Français s'est rapidement rendu compte qu'il était impossible de suivre ses deux adversaires, classés respectivement sixième et septième, sur le long terme. "Ça a été une course difficile", a-t-il lancé au micro de Sky Sports F1. "J'ai essayé de tenir le rythme de Charles et d'Esteban au départ. Nous savions que ça allait être difficile, nous avons eu du mal dès le début du week-end donc c'était très, très dur derrière le volant."

Lire aussi :

"Nous étions proches mais au final, nous avons manqué de performance sur ce circuit", a poursuivi Gasly. "Nous manquions d'adhérence dans les virages lents. Je suis heureux d'avoir pu dépasser Carlos [Sainz] en fin de course et de décrocher un point, même si ce n'est pas grand-chose. Nous sommes au moins entrés dans le top 10 et maintenant, nous devons comprendre ce que l'on peut améliorer pour ce type de tracé."

Le point décroché par le pilote AlphaTauri porte son total de l'année à sept unités. Désormais dixième du classement général, Gasly s'attend à vivre un meilleur dimanche sur le circuit de Barcelone, théâtre du Grand Prix d'Espagne, mais a rappelé que les concurrents ne cessent de progresser.

"À Barcelone, c'est un petit peu plus rapide, c'est des virages que l'on préfère, on arrive à avoir un peu plus de grip sur la voiture", a-t-il confié devant la caméra de Canal+. "Je pense que ça devrait être mieux là-bas [en Espagne]. Après, les autres développent [leurs monoplaces] et c'est à nous de bien travailler de notre côté. McLaren, Ferrari, Alpine ne dorment pas non plus et il va falloir vraiment bien travailler si l'on veut rester dans ce groupe-là."

partages
commentaires
Red Bull n'a pas utilisé Pérez pour gêner Hamilton
Article précédent

Red Bull n'a pas utilisé Pérez pour gêner Hamilton

Article suivant

Stats Portugal 2021 - Hamilton en haut du podium le plus vu en F1

Stats Portugal 2021 - Hamilton en haut du podium le plus vu en F1
Charger les commentaires