Gasly juge Ferrari hors de portée de Red Bull

partages
commentaires
Gasly juge Ferrari hors de portée de Red Bull
Par :
1 mars 2019 à 10:55

Charles Leclerc a impressionné ce jeudi avec un tour foudroyant qui l'a placé plus d'une demi-seconde devant la concurrence, et Pierre Gasly admet qu'il n'était pas capable de signer le même chrono.

1'16"231. C'est le temps réalisé par Charles Leclerc au volant de sa Ferrari hier, avec les pneumatiques C5 – les plus tendres de la gamme Pirelli. Pierre Gasly était également en piste, et avant son gros accident au virage 9, il a obtenu le quatrième chrono en 1'17"091 avec les mêmes gommes.

Lire aussi :

Il est toujours délicat d'établir une hiérarchie à partir des essais hivernaux, où les écuries ont des programmes de travail différents et certaines cachent leur jeu. Cependant, lorsqu'il lui est demandé s'il aurait été capable de tourner en 1'16"2 lui aussi, Gasly répond : "Franchement, non. Nous avons tenté. Ils sont très rapides, ils ont un bon rythme."

"Nous avons essayé de nous concentrer sur nous-mêmes et pas trop sur les autres. Nous avons du potentiel, nous avons testé beaucoup de choses, nous savons que nous avons un bon niveau de performance, mais je pense qu'il nous faut travailler dur, parce qu'ils ont l'air très rapides."

Charles Leclerc, Ferrari SF90

Charles Leclerc, Ferrari SF90

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Quant à savoir si son écurie pourrait être la deuxième force du plateau derrière la Scuderia, là aussi, le pilote Red Bull demeure prudent. "Je préfère ne pas m'avancer, parce qu'on n'a pas encore vu ce que Mercedes était capable de faire", souligne-t-il. "Hamilton a quand même fait un très gros tour [1'18"097] avec les mediums [C2]. Nous avons un peu de travail. Nous avons une bonne voiture, mais il va falloir travailler dur pour aller chercher les leaders."

La satisfaction est néanmoins au rendez-vous chez les hommes de Christian Horner. Le passage à l'unité de puissance Honda était une inconnue majeure pour la saison 2019 ; Pierre Gasly, qui a travaillé avec le motoriste nippon en Super Formula en 2017 puis chez Toro Rosso l'an dernier, est toutefois particulièrement satisfait dans ce domaine.

"Je suis vraiment content des progrès réalisés par Honda jusqu'à présent. En matière de fiabilité, jusque-là, c'est vraiment bien. En matière de performance, nous sentons un gain de performance, donc espérons que cela continue comme ça. Je pense qu'en termes de développement, ils font le nécessaire. Ils travaillent extrêmement dur, c'est génial. Il reste un écart, mais je dirais qu'il est plus faible que l'an dernier."

"Je pense que la voiture – le package que nous avons actuellement, le châssis, le moteur – a fait un bon pas en avant. Il nous faut juste comprendre comment tirer le meilleur de notre package. Nous ne sommes peut-être pas les favoris ou les plus rapides actuellement, mais nous travaillerons dur d'ici Melbourne et nous y rendrons avec la meilleure voiture possible", conclut le Normand.

Article suivant
Photos - Vendredi à Barcelone

Article précédent

Photos - Vendredi à Barcelone

Article suivant

Red Bull revient à d'anciennes pièces après le crash de Gasly

Red Bull revient à d'anciennes pièces après le crash de Gasly
Charger les commentaires
Be first to get
breaking news