Le retour du GP de France en 2018
Dossier

Le retour du GP de France en 2018

Gasly - La F1 dépassera "clairement" les 300 km/h au Paul Ricard

partages
commentaires
Gasly - La F1 dépassera
Par : Benjamin Vinel
7 déc. 2016 à 11:04

C'est en 2018 que la France va faire son retour au calendrier de la Formule 1 après dix ans d'absence, alors que la catégorie reine du sport automobile n'avait pas rendu visite au Circuit Paul Ricard depuis 1990.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Pierre Gasly
Daniil Kvyat, Red Bull Racing
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Pierre Gasly
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Vainqueur: Carlos Sainz Jr., 2ème Pierre Gasly, 3ème Matthieu Vaxivière
Pierre Gasly
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11

Pour les pilotes français, il s'agit d'une excellente nouvelle : Romain Grosjean et Esteban Ocon sont évidemment ravis à l'idée de disputer leur premier Grand Prix à domicile, n'ayant pas connu l'ère Magny-Cours, même si Grosjean avait couru dans la Nièvre en GP2, en marge du Grand Prix 2008.

Pierre Gasly se réjouit également, lui qui espère trouver un baquet en Formule 1 pour la saison 2018. Le champion GP2 2016 connaît bien le Circuit Paul Ricard pour y avoir couru en formules de promotion, avec une victoire en Eurocup Formule Renault 2.0 et deux 2e places en Formule Renault 3.5, sans oublier des essais en Formule 1 cette année.

"J'y ai déjà piloté", indique Gasly. "J'ai eu une victoire au Castellet en 2013. C'est un circuit que je connais bien, sur lequel j'ai fait beaucoup de tours et que j'apprécie énormément. C'est une nouvelle incroyable pour tous les fans de Formule 1 en France de savoir qu'enfin le Grand Prix de France va revenir en 2018."

Gasly se montre élogieux vis-à-vis du tracé de 5,8 km qui sera utilisé, estimant qu'il est "vraiment d'actualité" et "très agréable" au volant d'une Formule 1.

"Il y a vraiment des virages particuliers", poursuit le Français. "Je pense au Beausset : tous les pilotes qui ont conduit sur ce tracé le trouvent incroyable. C'est vraiment un tracé particulier. J'ai eu la chance de faire des essais cette année avec Red Bull en F1 pour tester les pneus de l'année prochaine et c'était incroyable. Je pense que ça va vraiment être quelque chose de bien pour la F1."

Chicane ou non ?

La configuration précise du circuit qui sera utilisée pour le Grand Prix de Formule 1 demeure inconnue. S'il est certain qu'il s'agira du grand tracé de 5,8 km, les organisateurs n'ont pas encore pris de décision sur l'utilisation, ou non, de la chicane qui se trouve au milieu de la ligne droite de 1,8 km. La Formule V8 3.5 l'a par exemple toujours empruntée, mais ce n'est pas le cas des motos du Bol d'Or. Quoi qu'il en soit, les F1 nouvelle génération devraient atteindre des vitesses particulièrement élevées.

"Je pense qu'on va aller très vite, surtout avec les nouvelles voitures", estime Gasly. "On ira clairement au-dessus des 300 km/h. C'est un circuit vraiment particulier qui donne de très bonnes sensations."

En tout cas, le pilote de réserve Red Bull est d'autant plus impatient de rejoindre la grille de départ en Formule 1, maintenant qu'il a un Grand Prix à domicile. "Clairement, c'est quelque chose qui me motive encore plus ! Après, la motivation pour accéder à la F1, elle est là depuis que je suis né. Mais le fait de savoir que maintenant, il y aura un Grand Prix de France, la motivation est énorme", conclut Gasly.

Propos recueillis par Léna Buffa

 

Prochain article Formule 1
GP de France - Quand Alain Prost était prophète en son pays

Previous article

GP de France - Quand Alain Prost était prophète en son pays

Next article

Édito - La retraite ? On ne s'en remet jamais !

Édito - La retraite ? On ne s'en remet jamais !

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Red Bull Racing
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités