Gasly : "On va mettre les K-Way" pour les qualifications

Pierre Gasly, troisième des Essais Libres 2 du Grand Prix de Russie, s'attend à vivre un samedi très humide à Sotchi.

Gasly : "On va mettre les K-Way" pour les qualifications

Après le cauchemar du Grand Prix d'Italie, qui marquait le premier anniversaire de son unique succès en Formule 1, Pierre Gasly a retrouvé le sourire en Russie. Le pilote AlphaTauri a débuté son week-end d'une excellente manière en terminant la première séance d'essais libres dans le top 6 puis en décrochant le troisième temps dans l'après-midi, derrière les Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton

Lire aussi :

Mais aussi bonnes soient-elles, les positions en essais libres n'ont aucune incidence sur la suite d'un week-end de course... à moins que la pluie ne s'en mêle. Ainsi, la troisième place décrochée par Gasly en EL2 pourrait se transformer en position de départ puisque les dernières prévisions météo font état de fortes pluies pendant toute la journée de samedi. Pour ne rien arranger, la Formule 3 et la Formule 2 se produisent conjointement à Sotchi, avec trois courses chacune. Compte tenu de ce planning chargé – et déjà remanié –, il serait difficile de reporter les qualifications au dimanche matin si le roulage du samedi était abandonné.

Gasly ne se fait pas d'illusion sur les chances de voir les pilotes tourner en EL3 et en qualifications. "Ils annoncent énormément de pluie demain, j'espère qu'on pourra rouler, ce n'est pas encore sûr", a-t-il commenté face au micro de Canal+, avant d'ajouter : "C'était important de faire un bon temps [en EL2], on ne sait jamais ce qui va se passer. Je crois que ça a déjà été le cas par le passé, on n'avait pas pu faire la qualif. On est plutôt content de notre deuxième séance. Maintenant on va se préparer, on va mettre les K-Way pour demain. J'espère qu'on va avoir une qualif sous la pluie, car ce sont des conditions que j'apprécie".

Le vendredi de Gasly n'a pas été tout rose cependant, un incident en EL2 est venu perturber la préparation du Français et de son équipe. À la fin de la séance, le pilote a violemment escaladé les vibreurs du deuxième virage, ce qui a cassé son aileron avant. Capable de continuer jusqu'au garage, Gasly n'a pas été inquiété quant à la solidité des éléments de sa monoplace.

"J'ai sous-viré, du coup j'ai tapé sur le vibreur, j'ai préféré ouvrir et en passant au-dessus des [vibreurs] on a perdu l'aileron avant", a-t-il expliqué. "C'est vrai qu'ils n'ont pas l'air très solides, mais on verra ce qu'on peut faire, on a encore plein d'autres ailerons avant, donc pas de souci à ce niveau-là. [...] Mais dans tous les cas je suis très content. On a fait quelques changements après ce matin, c'était compliqué, ça allait encore un peu mieux [dans l'après-midi]. Ça reste compliqué à rouler dans la voiture, je ne suis pas exactement 100% à l'aise mais on est performant, c'est ce qu'il y a de plus important."

partages
commentaires
Hamilton doit "capitaliser" sur la pénalité de Verstappen
Article précédent

Hamilton doit "capitaliser" sur la pénalité de Verstappen

Article suivant

Verstappen s'attend à une remontée plus dure qu'en 2018

Verstappen s'attend à une remontée plus dure qu'en 2018
Charger les commentaires