Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
44 jours

Gasly espère un moteur Honda au niveau du Renault à Montréal

partages
commentaires
Gasly espère un moteur Honda au niveau du Renault à Montréal
Par :
8 juin 2018 à 09:50

Pierre Gasly attend beaucoup de l'évolution apportée par Honda ce week-end au Canada, avec l'espoir de pouvoir concurrencer Renault sur le plan de la motorisation.

Pierre Gasly, Toro Rosso, sur la grille
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Les logos Honda sur la carrosserie de la Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Vue détaillée de l'arrière de la Red Bull Racing RB14
Pierre Gasly, Toro Rosso, parle aux médias
Red Bull Racing RB14
Pierre Gasly, Toro Rosso, parcourt le circuit avec des collègues
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso, signe des autographes

Après trois années de collaboration cauchemardesques avec McLaren, Honda a rejoint Toro Rosso l'hiver dernier et semble avoir progressé en matière de fiabilité, se tournant désormais davantage vers la recherche de performance. L'évolution qui sera utilisée ce week-end sur le Circuit Gilles Villeneuve pourrait être déterminante, et si équipe et motoriste relativisent, Pierre Gasly espère pour sa part un bon pas en avant.

"En termes de dévouement, ce que fait Honda est vraiment impressionnant", insiste le pilote français. "Ils ne sont pas ici pour déconner, car ils sont restés en Formule 1 après avoir connu des années difficiles avec McLaren. Ils veulent vraiment montrer qu'ils ont le matériel et l'expérience pour faire les meilleurs moteurs en F1."

"Quand ils veulent quelque chose, ils donnent tout pour y parvenir. Je l'ai dit auparavant, grâce à mon année passée en Super Formula, ce sont les gens les plus impliqués avec lesquels on peut travailler. Jusqu'à présent, Honda était légèrement derrière par rapport à Renault, mais j'espère que nous allons pouvoir les rattraper et être au moins à égalité avec eux ce week-end."

Enthousiasme mesuré

Après son excellente performance réalisée à Monaco, où il a pris la septième place sur un tracé où le moteur revêtait une importance limitée, Gasly est impatient de découvrir au volant de la STR13 ce que le nouveau bloc Honda sera en mesure de lui apporter. Pas question néanmoins de tirer des plans sur la comète avant d'avoir pris la piste.

"Si le pas franchi est important, nous devrions progresser au classement", estime-t-il. "J'espère vraiment que nous allons le prouver, mais de ce que j'ai vu ces trois dernières années en étant pilote de réserve chez Red Bull, on attend parfois quelque chose du moteur et il ne le démontre pas vraiment en piste. Alors je ne veux pas être trop enthousiaste. C'est pour ça que je suis un peu prudent. Je veux voir les véritables chiffres sur les données, et après ça, nous aurons une réponse claire."

Le rapprochement espéré entre Honda et Renault sera au cœur de nombreuses observations ce week-end, plus particulièrement dans les rangs de Red Bull, puisque la firme autrichienne hésite encore entre les deux motoristes pour 2019.

"Je pense que c'est pour cela qu'ils ont reporté la décision autant que possible, parce que [Honda et Renault] sont vraiment proches l'un de l'autre", ne cache pas Pierre Gasly. "Si vous choisissez un nouveau motoriste, ça veut dire qu'il y a beaucoup de travail, de nouvelles relations, des changements de design importants pour la voiture de l'année prochaine. Avec Renault, ils savent au moins ce qu'ils ont. C'est une décision compliquée à prendre."

Une décision délicate mais qui ne devrait plus tarder, puisque Red Bull a fixé le week-end du Grand Prix d'Autriche, début juillet, comme date butoir pour soit rester avec Renault, soit franchir le pas avec Honda.

Article suivant
Renault teste à son tour les rétroviseurs sur le Halo

Article précédent

Renault teste à son tour les rétroviseurs sur le Halo

Article suivant

Pourquoi Ocon a laissé passer Hamilton à Monaco

Pourquoi Ocon a laissé passer Hamilton à Monaco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Glenn Freeman