Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Gasly, 19e sur la grille avec la banane !

partages
commentaires
Gasly, 19e sur la grille avec la banane !
Par :
7 sept. 2019 à 16:13

Pierre Gasly affichait une humeur très positive après les qualifications du Grand Prix d'Italie, au terme desquelles il savait qu'il n'obtiendrait pas une position folle sur la grille de départ.

Se sachant condamné depuis le début du week-end à un départ depuis le fond de la grille en raison d'un changement d'unité de puissance, Pierre Gasly s'est mis au service de son équipe pendant les qualifications du Grand Prix d'Italie, lors desquelles le plan était de tenter de donner de l'aspiration à son équipier Daniil Kvyat. Si le Russe est passé de justesse en Q2 avec le 15e temps, il a finalement échoué dans la quête d'une qualification dans le top 10, en raison d'un mauvais positionnement des deux monoplaces en piste lors de leur tentative d'entraide.

Pour autant, Gasly, 19e sur la grille, se dit "heureux" au terme des qualifications. On aura même rarement vu pilote aussi souriant avec une telle position ! La raison est simple : au-delà du résultat en lui-même, le contexte dans lequel s'est déroulé le roulage et ce qu'il a permis de réaliser n'ont été que des points positifs, selon le Français.

Lire aussi :

"Nous avons décidé de pousser la voiture en Q1 uniquement pour ressentir l'auto et avoir plus de tours [d'expérience] avec peu de carburant", explique celui qui arbore ce week-end un casque spécial en hommage à Anthoine Hubert (voir les photos ici). "Je me suis bien senti dans la voiture en Q1, avec un bon équilibre et un bon temps au tour ; je crois que nous étions les 9e plus rapides à ce moment-là. Mais après, en Q2, nous avons chaussé des pneus usés car nous ne voulions pas arriver en Q3 avec la pénalité et savions que nous devions partir du fond : on a donc juste mis les pneus usés et fait quelques tours."

L'expérience était bonne à prendre pour celui qui découvre encore les différences de comportement entre la Red Bull et la Toro Rosso en qualifications.

"Il est certain que j'ai dû de nouveau dû changer [de style de pilotage, ndlr] car ce sont des voitures totalement différentes. Il y a certaines choses que je pouvais faire avec la Red Bull que je ne peux plus. Il faut aussi remettre à zéro mes points de référence et essayer de ne pas chasser quelque chose d'impossible avec la voiture dont je dispose. Il s'agit juste de toute remettre à plat : ça n'est que le second week-end avec cette voiture et nous découvrons encore des choses, mais je suis heureux de la direction que nous prenons et me sens plus à l'aise que le week-end dernier. Je suis heureux de ce pas en avant."

Lire aussi :

Article suivant
Leclerc, poleman, regrette "le gros bazar final"

Article précédent

Leclerc, poleman, regrette "le gros bazar final"

Article suivant

Vettel questionne la stratégie Ferrari et le dépassement de Leclerc

Vettel questionne la stratégie Ferrari et le dépassement de Leclerc
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie Qualifs
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Guillaume Navarro