Gasly ne comprend pas sa performance, mais il savoure !

Pierre Gasly est bien en peine d'expliquer le niveau de performance remarquable qu'il a affiché ce samedi à Bakou, mais en attendant, il profite et compte bien concrétiser en course.

Gasly ne comprend pas sa performance, mais il savoure !

Personne n'attendait Pierre Gasly à ce niveau. Le pilote AlphaTauri a signé le meilleur temps des Essais Libres 3 du Grand Prix d'Azerbaïdjan ce matin, à la régulière ; en qualifications, il a aisément composté son ticket en Q1 et en Q2 avant de prendre la quatrième place du premier run de Q3, à deux millièmes de la Red Bull de Max Verstappen. L'accident de son coéquipier Yuki Tsunoda ayant définitivement interrompu la séance, il prendra ainsi le départ de la deuxième ligne. Les deux pilotes AlphaTauri sont revenus sur cette journée au micro de Sky Sports F1, puis auprès des journalistes.

Lire aussi :

"C'est une journée fantastique", se délecte Gasly. "Je dois dire que je ne pouvais pas vraiment espérer mieux. Nous sommes premiers en EL3, quatrièmes en qualifs. Nous nous battons pour la pole avec Ferrari, Mercedes et Red Bull, ce qui ne nous est jamais vraiment arrivé. De manière surprenante, nous avons été très compétitifs tout le week-end, je me sens super bien dans la voiture et je suis parvenu à vraiment la pousser à la limite. Il ne m'a pas manqué grand-chose pour sauter Max et être dans le top 3 !"

Il ajoute : "Franchement, cette journée est vraiment incroyable. Premier en EL3, nous n'avons pas vraiment compris d'où ça sortait. Jusqu'au deuxième secteur [en Q3], je pense que nous étions encore dans la bataille pour la pole, et j'ai un peu perdu dans les dernières lignes droites vu que Charles [Leclerc] avait l'aspiration."

Être rapide est une chose ; comprendre pourquoi on l'est en est toutefois une autre. "Je pense que si l'équipe le savait et si je le savais, vous nous verriez dans cette position tous les week-ends ! À vrai dire, je n'ai pas la réponse. Nous avons clairement du travail à faire pour le comprendre."

"Parfois, une fois que la voiture convient parfaitement à mon pilotage, je sais exactement ce qu'elle va faire, ce que je dois faire pour la faire fonctionner, et elle répond à ce que je veux et à ce à quoi je m'attends."

Tsunoda regrette son accident

Yuki Tsunoda, AlphaTauri AT02

Quant à Tsunoda, qui était à deux dixièmes de Gasly en Q1 et s'est propulsé trois dixièmes devant lors de sa seconde tentative de Q2 (s'extirpant alors de la zone rouge), il peut se féliciter d'avoir atteint la Q3 pour la première fois de sa jeune carrière, mais peut aussi s'en vouloir d'avoir eu cet accident au virage 3, qui a mis un terme aux qualifications et a entériné sa huitième place sur la grille.

"J'ai freiné trop tard et j'ai percuté le mur", déclare Tsunoda sans détour. "J'ai fait un blocage de roue et je n'avais aucune chance de passer le virage, donc j'ai percuté le mur. C'est dommage. Je suis vraiment désolé pour les mécaniciens, je crois qu'ils vont mettre assez longtemps à réparer ma voiture ce soir. Je crois que j'ai tapé à l'avant, donc ce n'est pas aussi grave qu'à Imola. Je n'ai pas à m'inquiéter pour la boîte de vitesses, c'est le positif."

"Je suis désolé pour l'équipe, le potentiel de la voiture était bien plus élevé que ma position actuelle. Je vais juste devoir me racheter auprès d'elle avec le résultat de demain. La Q2 était bonne, et cela m'enthousiasme. Mais j'ai essayé d'attaquer fort, vous savez, j'ai visé trop haut. C'est un processus d'apprentissage." Viser trop haut, un défaut récurrent que Tsunoda va assurément devoir éliminer.

Reste à savoir ce que pourra viser AlphaTauri demain, et Gasly fait preuve d'un enthousiasme non dissimulé en raison de la stratégie pneumatique de la petite Scuderia : "Je suis vraiment content car nous avons fait le choix de garder des pneus durs, ce qui nous a coûté un train de pneus tendres pour les qualifs. Nous n'avions donc que quatre trains, contre cinq pour la plupart des autres, et nous savions que ça allait être légèrement plus délicat pour nous. Mais en fin de compte, cela nous donne un peu plus de flexibilité avec la stratégie."

"Je ne me bats pas pour le championnat, je ne me bats pas vraiment pour quoi que ce soit, et quand on a un week-end où la voiture fonctionne bien, il faut juste en profiter pour faire le meilleur résultat possible, donc il faut être à l'arrivée", conclut-il.

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Hamilton 2e sur la grille : "Absolument monumental pour nous"
Article précédent

Hamilton 2e sur la grille : "Absolument monumental pour nous"

Article suivant

La piste de Spa endommagée par une énorme inondation

La piste de Spa endommagée par une énorme inondation
Charger les commentaires