Gasly : Un "très bon potentiel depuis le début du week-end"

Bien qualifié sur la grille de départ du GP de Monaco, Pierre Gasly peut envisager une arrivée dans les points pour sa première participation sur l'exigeant circuit princier.

S’offrant le luxe de passer en Q3 et rejoindre ainsi le top 10 des pilotes pouvant disposer de la piste pour la dernière phase des qualifications du Grand Prix de Monaco, Pierre Gasly pouvait avoir le sourire, samedi après-midi, en revenant dans le carré presse du petit paddock monégasque.

Le Français prendra le départ du Grand Prix de Monaco depuis la dixième position de la grille, encadré par la Force India de Sergio Pérez et la Renault de Nico Hülkenberg, tous deux battus par leurs équipiers respectifs.

"Je suis vraiment content. Nous savions qu'à Monaco, des opportunités pouvaient se présenter", rayonnait Gasly au micro de Sky Sports dans les instants suivant les qualifications. "Le potentiel est très bon depuis le début du week-end. C'est ma deuxième Q3, j’en suis vraiment content. C'est dommage de ne pas avoir eu ce dernier dixième, mais je suis très satisfait."

Un petit dixième qui aurait en effet pu faire une importante différence en ce milieu de plateau très serré : septième sur la grille, la McLaren de Fernando Alonso ne devance en effet le pilote Toro Rosso que de 0"111.

Reste qu’il faut trouver son rythme entre les rails sans commettre de faute à Monaco, et que Gasly n’aborde les rues princières au volant d’une F1 que pour la première fois de sa carrière.

"C'est extrêmement rapide ! Jeudi, en EL1 et en EL2, je me suis rendu compte à quel point c'est plus rapide qu'en Formule 2, surtout au Bureau de Tabac, on y passe à 200 km/h à quelques centimètres du mur. C'est incroyable : c'est super rapide ! Ces voitures sont incroyables à piloter ici."

Quant à la course, difficile de savoir ce qu’elle réserve. La bonne position sur la grille autorise en tous les cas Gasly à rêver de points pour la seconde fois de la saison, après les 12 collectés d’un coup avec la quatrième place de Bahreïn.

"Je n'ai pas beaucoup fait de longs relais en EL2, mais le plus important à Monaco est de prendre un bon départ, de gagner une place ou deux et de tenter quelque chose avec la stratégie, l'undercut ou l'overcut", conclut l’actuel douzième du championnat.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Sous-évènement Qualifications
Circuit Monte Carlo
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso
Type d'article Réactions