Gasly : "L'énorme pression" de Red Bull m'a aidé

Pour ses premières qualifications en Formule 1, Pierre Gasly a bien tiré son épingle du jeu, huitième de Q1 avec un dixième d'avance sur Carlos Sainz, puis 15e de Q2 avec un dixième et demi de retard sur l'Ibère. Voici son premier ressenti.

Pierre, êtes-vous surpris de ce résultat ?

Franchement, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre. Je sentais que c'était de mieux en mieux, mais au final, je suis très satisfait. Carlos est un pilote très rapide, ce sont mes premières qualifications en F1 – je pense avoir fait de mon mieux aujourd'hui. J'ai quand même le sentiment de pouvoir progresser avec la voiture. Je suis encore à la recherche des limites. Il me faut un peu plus de temps. C'est une bonne première tentative.

Vous semblez ne pas avoir fait d'erreur.

Non, j'étais content de la Q1. En Q2, je n'ai pas tiré le maximum du second run. Tout le monde faisait la queue et je n'ai pas mis la bonne température dans les pneus pour le premier secteur. J'ai perdu environ deux dixièmes et demi avant le virage 5. J'en ai gagné un peu dans le dernier secteur pour finir à un dixième de mon meilleur temps. J'ai le sentiment que j'aurais pu faire un peu mieux, mais c'est pareil pour tout le monde. Nous continuerons à travailler pour les courses à venir.

Parviendrez-vous à réduire l'écart sur Carlos ?

Je pense que Carlos est vraiment rapide. C'est une très bonne référence pour moi. Je dois encore travailler, je pense pouvoir faire mieux, ce sera bien de comparer les différences avec Carlos, mais j'ai déjà quelques idées pour progresser et être confiant dans la voiture, mais ça prendra du temps.

Étiez-vous nerveux pour ces débuts ?

En fait, j'ai été surpris quand j'étais dans la voiture, parce que je ne ressentais pas tellement la pression. Je me sentais juste bien, parce que j'étais exactement là où je voulais être depuis mon enfance. C'est le moment de faire de son mieux et de faire ce dont on est capable. Le temps de sortir des stands, je pensais déjà à la mise en température que je devais faire, à m'assurer que je sois compétitif. C'est quelque chose dont je suis très satisfait. Red Bull me met une énorme pression depuis que je fais partie du programme, et c'est clair que ça m'a bien aidé à gérer cette situation aisément aujourd'hui.

Demain, c'est votre premier Grand Prix en Formule 1. Allez-vous arriver à dormir ?

Depuis mardi, je dors très bien. Je me sens bien mieux en étant pilote de Formule 1 qu'en étant dans une position où on ne sait pas vraiment ce qui va se passer dans les semaines à venir. Au moins, je sais que j'ai obtenu l'opportunité. C'est à moi de faire mon travail. Je sais que je sais piloter. Je dois juste m'assurer d'être au top.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso
Type d'article Réactions