Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Avec ou sans Red Bull, Gasly ignore encore tout de son avenir

partages
commentaires
Avec ou sans Red Bull, Gasly ignore encore tout de son avenir
Par :

Pierre Gasly affirme qu'il ne sait pas encore où il pilotera la saison prochaine, rappelant que la décision revient en premier lieu à Red Bull.

Avec à son crédit une performance remarquée à Spa-Francorchamps, Pierre Gasly poursuit son retour en grâce. Un an après sa rétrogradation de Red Bull Racing à Toro Rosso, le Français donne en quelque sorte raison à tout le monde : que ce soit ceux qui ne doutaient pas de son talent, ou ceux – Christian Horner compris – qui estimaient qu'il pourrait se reconstruire en retrouvant une écurie de milieu de grille. Le podium décroché au Grand Prix du Brésil fin 2019 avait posé des bases idéales, le début de saison 2020 vient confirmer la tendance sur la durée.

Inévitablement, à la lumière des difficultés rencontrées chez Red Bull Racing par Alexander Albon, la question d'un nouvel échange de baquet a ressurgi dans certains esprits. Néanmoins, Christian Horner a vite refermé la porte en précisant que le clan autrichien était satisfait de la façon dont les choses se déroulaient avec la répartition actuelle de ses ouailles.

Lire aussi :

Chez AlphaTauri, Gasly est clairement comme un poisson dans l'eau et travaille sereinement. Cependant, quelle suite peut-il envisager si les portes de l'écurie mère ne se rouvrent pas ? Interrogé sur l'éventualité de chercher à quitter le giron Red Bull, le pilote tricolore répond qu'il est bien trop tôt pour y penser. "Pour le moment, la question ne se pose pas vraiment comme ça", estime-t-il. "Je suis sous contrat avec Red Bull, et ma priorité est juste d'être le plus performant possible. Nous verrons les opportunités qui se présenteront à l'avenir."

Le scénario privilégié serait logiquement de rester une année supplémentaire avec l'équipe de Faenza, où Daniil Kvyat semble aujourd'hui davantage sur la sellette. Mais sur ce point, Gasly ne confirme rien et assure de pas encore savoir de quel baquet il pourrait hériter l'an prochain. "Ce n'est pas à moi de décider", rappelle-t-il. "Je pense que la seule chose que je puisse faire est d'être compétitif, et j'imagine que les performances solides seront récompensées. Pour le moment, je ne sais pas ce que l'avenir me réserve, nous devrons patienter un peu plus."

Une soif constante de progrès

Pierre Gasly, AlphaTauri

Après ces douze derniers mois, Gasly pourrait quoi qu'il en soit éprouver une certaine fierté en observant le chemin parcouru et la manière dont il a surmonté une situation que l'on pouvait imaginer perdue. Le Normand ne souhaite toutefois pas s'y attarder, n'insistant que sur sa volonté de progresser continuellement.

"J'aurais le temps de réfléchir si je suis fier ou non après ma carrière en Formule 1", rétorque-t-il. "Pour l'instant, je ne veux pas trop penser à ça. Je ne suis pas vraiment ce genre de gars. J'essaie d'être le plus performant possible. Je fais toujours du mieux possible, j'essaie de travailler sur mes forces et mes faiblesses pour être un pilote plus fort. Avoir un peu plus d'expérience aide aussi. Je crois que le pilote que je suis aujourd'hui est meilleur que celui que j'étais hier, et que celui que je serai dans deux ans sera aussi plus fort que celui que je suis aujourd'hui. Je continue de redoubler d'efforts. Je veux être encore plus compétitif. Je sais qu'il y a des choses que je peux mieux faire."

Invité à développer son point de vue sur ses progrès, il conclut : "Je pense qu'il y a un peu de tout : la performance sur un tour, la compréhension de la voiture, la compréhension de chaque changement de réglages, les directions à prendre entre les EL1 et les EL2, la manière de préparer les week-ends, etc. J'ai aussi une équipe forte autour de moi. Ils me donnent vraiment tout ce sont j'ai besoin et ils font les bons changements à chaque fois pour me donner une voiture solide le samedi et le dimanche."

Williams met en place un nouveau conseil d'administration

Article précédent

Williams met en place un nouveau conseil d'administration

Article suivant

Verstappen : "Je ne suis pas déprimé, je suis réaliste"

Verstappen : "Je ne suis pas déprimé, je suis réaliste"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso
Auteur Basile Davoine