Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
78 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
91 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
114 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
134 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
148 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
162 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
190 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
197 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
218 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
281 jours

Gasly : Avec Stroll derrière, "1 chance sur 2 que ça se passe mal"

partages
commentaires
Par :
1 déc. 2019 à 16:23

Privé de la sixième place du classement pilotes et dans l'incapacité de pouvoir défendre ses chances après un accrochage au premier tour, Pierre Gasly s'en est pris à Lance Stroll.

Gasly avait l'ambition de jouer crânement sa chance pour tenter de conserver sa sixième position au classement pilotes, malgré une monoplace moins performante que la McLaren de son adversaire direct, Carlos Sainz, qui disposait du même nombre de points avant la course. Las, sa course n'a effectivement duré que quelques hectomètres, la faute à un accrochage dès le premier virage avec les deux Racing Point, pendant que Sainz ralliait l'arrivée dixième, lui offrant le point dont il avait besoin pour s'octroyer le top 6 au général.

À l'extérieur au moment d'aborder ce premier tournant, le Français avait les deux RP19 l'une derrière l'autre à ses côtés à l'intérieur. Lance Stroll, juste derrière son équipier, a légèrement bloqué sa roue puis touché l'arrière de la Toro Rosso, ce qui a envoyé l'avant dans le pneu arrière droit de Sergio Pérez. Moustache avant perdue, Gasly a dû faire un tour complet privé d'appui puis passer au stand où son arrêt a duré très longtemps. En ressortant, il était déjà à un tour.

Lire aussi :

Au micro de Canal+ après la course, qu'il a terminée 18e, il ne mâchait pas ses mots envers Stroll et pointait une opportunité manquée. "Avec lui derrière, il y a une chance sur deux que ça se passe mal, donc... Maintenant ça fait chier, ça fait vraiment chier parce qu'on avait un bon rythme, on avait une bonne voiture, on a bien travaillé tout le week-end et quand on voit où Sainz finit [dixième] et ce que fait Daniil [Kvyat, neuvième], il y avait clairement le potentiel pour faire un bon résultat."

Quand il lui a été demandé de faire un bilan de sa saison, à chaud, il a répondu : "Pour l'instant, j'ai pas envie de penser à ça. Pour l'instant, je suis juste dégoûté pour ce qui s'est passé, parce qu'on avait clairement le potentiel pour garder la sixième place et voilà. C'est chiant quand il y a ce genre de choses qui se passent."

Article suivant
Vettel très autocritique à l'heure de faire le bilan 2019

Article précédent

Vettel très autocritique à l'heure de faire le bilan 2019

Article suivant

Norris se qualifie de "pilote de merde" après sa fin de course

Norris se qualifie de "pilote de merde" après sa fin de course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Course
Pilotes Pierre Gasly , Lance Stroll Boutique
Équipes Toro Rosso Boutique , Racing Point
Auteur Fabien Gaillard