Gasly tire le bilan de ses essais chez Red Bull et Toro Rosso

partages
Gasly tire le bilan de ses essais chez Red Bull et Toro Rosso
Par : Olivier Guillaume
14 mai 2015 à 16:45

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR10
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB11 avec des équipements de collecte de données
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB11
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR10
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR10

À Barcelone, Pierre Gasly n'a pas perdu son temps. C'est à l'occasion des essais privés qui s'y sont déroulés mardi et mercredi que le pilote français a reçu une opportunité unique en son genre : piloter la Toro Rosso un jour, et la Red Bul le lendemain. Que rêver de mieux pour débuter en F1?

Le pilote junior Red Bull a ainsi eu l'occasion de comparer deux monoplaces, même si sa deuxième journée fut quelque peu chahutée par des problèmes de fiabilité. Mais dans l'ensemble, Gasly aura beaucoup roulé et tire un bilan positif de cette expérience.

"Tout s'est très bien passé pour moi durant ces deux journées," confie l'actuel pilote GP2. "J'ai fait le boulot jusqu'à la fin, j'admets être un peu fatigué maintenant. Mais je m'attendais à pire, je me suis donné à 100% jusqu'au dernier tour et je me sentais encore parfaitement en mesure de tout contrôler."

"C'est une bonne chose, car lorsque vous montez dans une F1 pour la première fois, vous vous attendez à souffrir physiquement. Mais je suis bien entraîné et cela a payé."

Red Bull et Toro Rosso ? Du pareil au même !

Gasly l'affirme : les STR10 et RB11 sont des machines aux caractéristiques très semblables.

"Pour être honnête, la différence entre les deux est vraiment mince. En termes de performance sur un tour, c'est très similaire. Il y a globalement de petites différences mais les conditions de piste n'étaient pas tout à fait les mêmes car le vent avait changé de direction entre les deux jours."

"Avec la Toro Rosso, j'avais un peu de mal dans le dernier secteur avec les pneus. J'ai changé quelque peu mon approche le lendemain et cela allait donc beaucoup mieux avec la Red Bull dans cette portion."

"Il est très facile de faire patiner les roues ou de commettre une erreur, il faut vraiment bien contrôler les 900 cv, je me suis peu à peu habitué. J'avais encore de la marge afin d'améliorer, car je continuais à découvrir et à apprendre de nouvelles choses lors de chaque tour."

Prochain article Formule 1
Témoignage - Häkkinen revient sur son terrible accident à Adélaïde

Previous article

Témoignage - Häkkinen revient sur son terrible accident à Adélaïde

Next article

GP de Monaco - La grille de départ

GP de Monaco - La grille de départ

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Red Bull Racing Shop Now , Toro Rosso Shop Now
Auteur Olivier Guillaume
Type d'article Actualités