Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Gasly "très proche" d'inquiéter Bottas avant son accident

Une nouvelle fois brillant en qualifications, cette fois à Losail lors du Grand Prix du Qatar, Pierre Gasly s'est offert la quatrième place sur la grille de départ. Et pouvait peut-être même espérer encore mieux !

Pierre Gasly, AlphaTauri

Jerry Andre / Motorsport Images

Pierre, êtes-vous satisfait du résultat de ces qualifications ? Elles se sont bizarrement terminées…

Oui, les qualifications ont été incroyables. Tout le week-end jusqu'à présent a été très bon. Je crois que ce circuit est l'un de mes préférés aussi, à piloter, avec un bon équilibre sur la voiture, on peut vraiment attaquer à la limite. C'était vraiment génial de piloter ici. Dans le dernier tour de Q3, j'améliorais de 1,5 dixième, donc je pense que j'étais très proche de Valtteri [Bottas]. Je ne sais pas s'il améliorait ou pas mais notre tour se passait vraiment bien. À l'extérieur du virage 15, j'ai attaqué un peu plus, c'était assez choquant depuis le cockpit de perdre l'aileron avant, et ça a fait exploser le pneu avant droit donc c'était terminé. Au bout du compte, nous avons fait notre job, nous sommes qualifiés quatrièmes derrière les deux top teams et c'est jusqu'à maintenant un week-end vraiment impressionnant pour notre équipe.

L'accident s'explique juste par le fait d'être allé trop loin sur le vibreur ?

Je ne sais pas. Nous savons que notre aileron a une vraie faiblesse par rapport aux autres. Je l'ai perdu à Bahreïn, je l'ai perdu à Monza, je l'ai perdu à Sotchi, sur différents vibreurs, donc il semble vraiment fragile. J'ai besoin de revoir exactement ce qui s'est passé, mais je n'ai pas l'impression d'être passé super large. Mais clairement, il a cassé soudainement.

Vous avez choisi les mediums en Q1 et les tendres en Q2, alors que votre rythme semblait suffisamment bon pour les mediums en Q2.

Oui, mais je ne voulais pas prendre le départ en mediums. Il y a beaucoup de distance jusqu'au premier virage. Pour moi, il était très clair que je voulais maximiser la performance au départ et dans le premier tour. Je pense que nous avons fait le bon choix.

Comment voyez-vous la lutte face à Alpine ?

Je ne m'attendais pas à ce qu'ils soient si rapides. Pour être franc, je suis impressionné par notre propre performance, nous avons l'air d'être plus rapides que d'habitude, mais ils paraissent aussi clairement plus rapides que d'habitude. Nous avons, eux comme nous, fait mieux que les McLaren et les Ferrari. Je m'attends à une bagarre très serrée demain.

C'est une bonne chose que Yuki [Tsunoda] soit proche de vous cette fois...

Je pense que c'est vraiment important, surtout pour la stratégie. Ils ont aussi deux voitures et je crois que Yuki est devant Esteban [Ocon], donc nous partons chacun devant une autre de leurs voitures. Ce sera intéressant, ce sera très serré.

Pensez-vous que votre châssis est 100% en bon état ?

Oui, oui, je crois. C'est juste l'aileron avant.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Verstappen : Red Bull a "plus de mal que d'habitude" à Losail
Article suivant Hamilton : "J'ai dû puiser au plus profond de moi"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse