Pierre Gasly ne veut pas "se tromper d'objectif" en 2021

Vainqueur en 2020, Pierre Gasly ne veut pas se laisser griser par des ambitions irréalistes au sein de son écurie AlphaTauri et veut "garder les pieds sur terre" au moment d'aborder la saison 2021 de F1.

Pierre Gasly ne veut pas "se tromper d'objectif" en 2021

Forcément et sans pouvoir y faire grand-chose, Pierre Gasly a changé de dimension auprès des fans. Sa victoire surprise au Grand Prix d'Italie 2020, quasiment un an jour pour jour après avoir été rétrogradé par Red Bull Racing chez Toro Rosso, l'a propulsé dans le club très fermé des pilotes qui ont gravi la première marche d'un podium dans l'Histoire de la Formule 1.

Profitez de notre offre exceptionnelle :

Ce succès, acquis au terme d'une épreuve particulièrement spectaculaire, aurait pu être de nature à faire perdre de vue les objectifs basiques pour un pilote d'une monoplace, l'AlphaTauri, qui a terminé au septième rang constructeurs. Mais non seulement cela ne s'est pas produit en seconde partie d'année dernière, où Gasly a multiplié les courses très sérieuses et les résultats probants bien que moins éclatants que le succès de Monza, mais le pilote au numéro 10 se garde bien de tout excès d'optimisme avant d'attaquer la campagne 2021, alors même que les essais hivernaux ont été plutôt prometteurs.

Aussi, dans le cadre de l'émission "En pole" de Canal+, quand la question d'une éventuelle seconde victoire lui est posée, il répond : "L'envie elle est présente, bien sûr. Dès que j'arrive sur un Grand Prix, c'est pour donner le meilleur de moi-même et essayer d'obtenir le meilleur résultat possible : si c'est un top 5, [il] faut être satisfait avec un top 5, si c'est un top 10, il faut être satisfait avec un top 10. Si on a une opportunité de gagner, il faudra la saisir."

"Après, je pense qu'il est important d'être aussi réaliste cette année, de bien rester les pieds sur terre et d'être conscient de la voiture qu'on a, du potentiel qu'on a et de ne pas se tromper d'objectif. Donc c'est là où il va falloir être lucide mais en tout cas c'est sûr qu'à l'intérieur de moi, j'ai envie d'aller en chercher une deuxième si l'occasion se présente devant nous."

Le crédo sera donc de profiter de la moindre opportunité tout en poursuivant son apprentissage de la discipline en s'appuyant sur les qualités démontrées jusqu'ici : "La saison dernière a été ma meilleure saison en F1, j'en ai fait que trois c'est pas non plus tant que ça. Mais c'est sûr que j'étais à mon meilleur niveau la saison dernière et pour moi, personnellement, j'ai vraiment envie de faire encore un step cette année, d'être encore plus constant, d'essayer d'aller chercher encore plus de top 10 tout au long de la saison. Je pense que j'ai montré des belles choses sur la piste en termes de bagarre, et ça sera important de remontrer ces belles choses-là cette année pour aller chercher, j'espère, encore une meilleure place au Championnat du monde à la fin de l'année."

Lire aussi :

Romain Grosjean, justement interrogé sur les attentes autour de Gasly lors de la conférence de lancement de la saison des sports mécaniques de Canal+, avait quant à lui déclaré : "Maintenant, ce qui va être dur pour Pierre c'est que l'an dernier il a fait une très, très belle saison, il a gagné un Grand Prix et du coup… Vous savez c'est un peu comme moi la suite de ma carrière : tout le monde me dit '2013 c'était ta meilleure année'. En termes de résultats, oui, en termes d'année je pense que j'ai fait mieux derrière."

"Et du coup Pierre on attend tous à ce qu'il soit devant puisqu'il a gagné une course l'an dernier, il s'est battu pour des super positions – cinquième, sixième, etc. Maintenant l'AlphaTauri a pas l'air mauvaise donc j'imagine que son objectif ça va être de rester juste derrière les grosses équipes et aujourd'hui les grosses équipes il n'y en a plus que deux, Mercedes et Red Bull."

partages
commentaires
Pour Steiner, l'image de Mazepin est pire que ce qu'il est vraiment
Article précédent

Pour Steiner, l'image de Mazepin est pire que ce qu'il est vraiment

Article suivant

Williams minimise l'éventualité d'un accord avec Renault

Williams minimise l'éventualité d'un accord avec Renault
Charger les commentaires