Gêne sur Mazepin : Hamilton réprimandé, Mercedes à l'amende

Les commissaires viennent de donner leur verdict concernant la gêne de Lewis Hamilton sur Nikita Mazepin : une réprimande pour le septuple Champion du monde.

Gêne sur Mazepin : Hamilton réprimandé, Mercedes à l'amende

Lewis Hamilton s'en sort sans pénalité. Déjà innocenté concernant une infraction présumée sous double drapeau jaune, le septuple Champion du monde écope d'une simple réprimande pour avoir gêné Nikita Mazepin lors de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Arabie saoudite, lorsqu'il était au ralenti sur la trajectoire et que le pilote Haas arrivait sur un tour rapide.

Lire aussi :

En effet, Hamilton n'a pas été tenu au courant de la position de Mazepin par son ingénieur de course Peter Bonnington, ce qui représente une circonstance atténuante en sa faveur. C'est néanmoins sa deuxième réprimande après celle dont il a écopé pour avoir détaché son harnais à l'occasion de sa victoire au Grand Prix du Brésil ; la troisième entraînera une pénalité de dix places sur la grille. Mercedes a par ailleurs reçu une amende de 25 000 € pour cet incident.

"Les Commissaires ont entendu le pilote de la Voiture 44 (Lewis Hamilton), le représentant de l'écurie, et examiné la vidéo et la radio de l'équipe", indique le communiqué de la FIA. "Le pilote a été informé que la Voiture 9 allait le rattraper dans dix secondes lorsqu'il était au virage 2. En raison d'une défaillance dans la communication par l'équipe, il n'a pas reçu d'autre avertissement avant que la Voiture 9 soit à côté de lui."

"Les Commissaires acceptent que ce circuit présente des défis pour les pilotes dans l'utilisation de leurs rétroviseurs comme méthode permettant de déterminer l'approche de voitures qui les dépassent. Bien qu'il relève de la responsabilité ultime du pilote d'éviter de gêner, pour ce circuit le pilote dépend d'une communication efficace de l'équipe. Elle ne s'est pas produite en l'occurrence, et la pénalité est imposée au Concurrent en conséquence."

"Les Commissaires profitent de cette opportunité pour souligner qu'en raison de la nature de ce circuit, il est essentiel que les équipes communiquent efficacement et proactivement avec leurs pilotes. Cela ne doit pas être considéré comme un précédent pour d'autres circuits."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton innocenté de l'infraction au drapeau jaune
Article précédent

Hamilton innocenté de l'infraction au drapeau jaune

Article suivant

Qualifs - Verstappen offre la pole à Hamilton dans le dernier virage

Qualifs - Verstappen offre la pole à Hamilton dans le dernier virage
Charger les commentaires