Gêné par un Räikkönen "désespéré", Magnussen est en colère

partages
commentaires
Gêné par un Räikkönen
Par : Benjamin Vinel
23 juin 2018 à 19:40

Kevin Magnussen ne cachait pas son agacement face à la gêne occasionnée par Kimi Räikkönen en Q3, mais ce dernier n'a pas été pénalisé.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
A Romain Grosjean and Kevin Magnussen 'Grognessen' cardboard cut out with the Haas team at the Raft Race

B.V., Le Castellet - Ce week-end, au circuit Paul Ricard, les Haas VF-18 démontrent un rythme remarquable. Romain Grosjean et Kevin Magnussen étaient septième et huitième en Q1, puis sixième et septième en Q2. Cependant, lorsqu'est arrivée la dernière partie des qualifications, Grosjean est parti à la faute tandis que Magnussen, gêné par la Ferrari de Kimi Räikkönen, n'a pu faire mieux que neuvième. Le Danois ne cache pas son mécontentement.

"Je suis très agacé", déclare-t-il. "Il a foiré tous ses tours. Tout le monde a du carburant pour un tour, donc au début, j'ai pensé qu'il allait rentrer au stand parce qu'il avait foiré son tour. Mais on dirait qu'il a retenté sa chance au tour suivant. Il nous a dépassés, puis il a ralenti à nouveau, je me suis dit qu'il allait sûrement rentrer au stand. Mais il a retenté. Donc il a essayé d'attaquer pendant trois tours d'affilée, et ça n'a pas de sens. Il m'a dépassé au premier virage et a foiré mon tour, sans même finir le sien."

"Ce qu'il faisait était très étrange, et c'était impossible de voir ce qu'il faisait. Un instant il attaquait, la seconde suivante il était arrêté en piste, on essaie de le dépasser et il tente de défendre. Imprévisible. Nous dépendons beaucoup des informations de l'équipe, mais l'équipe n'avait aucune idée de ce qu'il faisait. Je pense que même Kimi ne savait pas ce qu'il faisait. Personne ne le savait. C'était un mystère. Je crois qu'il voulait désespérément faire un tour, il n'en avait pas fait, il les avait tous foirés. Il était désespéré."

Les commissaires de course ont enquêté au sujet de cet incident mais ont décidé de ne pas pénaliser Räikkönen, après avoir entendu les deux pilotes, les team managers et étudié les vidéos et les communications radio.

Les commissaires ont reconnu que le tour de Magnussen avait été gâché par la proximité de la Ferrari, mais estiment que Räikkönen ne l'a pas "gêné de façon évitable" et n'a pas piloté de façon "inutilement lente" non plus. Le Finlandais conserve donc la sixième place sur la grille de départ, tandis que son rival reste neuvième.

Prochain article Formule 1
Alonso : "Zéro dépassement ; c'est la Formule 1"

Previous article

Alonso : "Zéro dépassement ; c'est la Formule 1"

Next article

Red Bull : Mercedes ? "C'est leur course"

Red Bull : Mercedes ? "C'est leur course"