Giovinazzi échappe à de grosses pénalités après des EL3 brouillons

En cause dans deux incidents séparés de quelques instants lors des Essais Libres 3 du Grand Prix de Hongrie 2021 de F1, Antonio Giovinazzi a échappé à de grosses sanctions tout en écopant tout de même d'une réprimande.

Giovinazzi échappe à de grosses pénalités après des EL3 brouillons

Antonio Giovinazzi s'est fait remarquer lors de la dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Hongrie en étant impliqué dans deux incidents à quelques minutes d'intervalle. Toutefois, il s'en sort sans grosse pénalité en raison du rôle joué par son équipe dans chaque situation, mais avec tout de même une réprimande.

Tout d'abord, dans les stands, le pilote Alfa Romeo s'est retrouvé bien malgré lui en situation d'unsafe release, c'est-à-dire qu'il a été lancé sur la voie rapide de la ligne des stands alors même que ce n'était pas sûr de le faire. En l'occurrence, son mécanicien en chef l'a relâché alors qu'arrivait l'Aston Martin de Lance Stroll. Cette situation a entraîné un contact entre le pneu arrière droit du Canadien et l'aileron avant de l'Italien, sans trop de dégâts.

Invité à se pencher sur cette situation, les commissaires ont décidé de sanctionner Alfa Romeo d'une amende de 5000 euros, avec la justification suivante : "La voiture 99 a quitté son garage quand la voiture 18 était dans la voie rapide. En conséquence, les deux voitures sont entrées en contact et l'aileron avant de la voiture 99 a été endommagé. L'équipe de la voiture 99 a reconnu sa faute."

Lire aussi :

Quelques minutes plus tard, c'est en préparant un tour lancé que Giovinazzi a fauté, en se mettant en travers du chemin de Pierre Gasly dans les derniers virages du tracé étroit du Hungaroring. Cette action de gêne caractérisée n'est évidemment pas passée auprès des commissaires qui ont toutefois évité d'infliger une grosse sanction en privilégiant la réprimande car, là encore, l'équipe n'a pas vraiment aidé le pilote.

C'est la première réprimande de l'année pour l'Italien ; pour rappel, au bout de trois réprimandes pour action de pilotage, un pilote écope d'une pénalité de 10 positions de recul sur la grille de la course suivante.

Voici comment les commissaires ont justifié leur décision : "Pendant les EL3, GAS était sur un tour rapide, alors que GIO était dans un tour de sortie, pilotant lentement sur la trajectoire à la sortie du virage 13 devant GAS. GIO n'a pas eu d'avertissement de son équipe et a reconnu pendant l'audience qu'il a gêné GAS. Les deux pilotes étaient d'accord avec l'opinion des commissaires selon laquelle cela n'est pas acceptable pendant des essais libres."

partages
commentaires
EL3 - Meilleur temps pour Hamilton, Schumacher dans le mur

Article précédent

EL3 - Meilleur temps pour Hamilton, Schumacher dans le mur

Article suivant

Schumacher change de boîte et écope d'une pénalité

Schumacher change de boîte et écope d'une pénalité
Charger les commentaires