GP d'Australie : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP d'Australie : ce qu'ont dit les pilotes
Par : Rédaction
26 mars 2018 à 07:59

Retrouvez l'ensemble des réactions, au lendemain du Grand Prix d'Australie disputé à Melbourne et remporté par Sebastian Vettel sur Ferrari.

Diapo
Liste

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)
1/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'est très bien, nous avons eu un peu de chance avec le Safety Car mais j'ai pris beaucoup de plaisir. Il y a beaucoup de monde, j'ai apprécié le tour d'honneur. J'espérais un départ un peu meilleur, j'ai dû me contenter de la troisième place. J'ai un peu perdu le lien avec Lewis et Kimi devant. Les pneus tendres me convenaient mieux ensuite, je priais pour un Safety Car et quelqu'un a garé une Haas à la sortie du virage 2. Quand j'ai vu ça, j'étais plein d'adrénaline ! Nous sommes ressortis des stands devant. C'est difficile de dépasser, mais nous sommes restés devant et j'ai pu profiter un peu plus dans les cinq derniers tours."

"Inutile de dire que nous avons eu un peu de chance avec le timing du Safety Car, mais c'était l'inverse dans certaines courses l'an dernier. Cette fois, c'est allé en notre faveur. Lewis était rapide dans le premier relais tout comme dans le deuxième. J'ai eu quelques difficultés dans le premier, mais je me sentais mieux en pneus tendres. Lewis a maintenu la pression mais n'a jamais été suffisamment proche pour tenter quelque chose. Ce n'est pas le circuit où il est le plus facile de dépasser. Cette fois, cela a marché en notre faveur. C'est un bon début, de bons points."

"Nous avons eu un peu de chance aujourd'hui, Lewis a fait un super tour hier, il méritait la pole position et a fait une excellente course. Nous avons eu de la chance et nous avons saisi l'opportunité. Nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, la voiture ne me convient pas encore parfaitement, c'est un peu délicat. Je pense que c'est un bon début et une bonne source de motivation pour les courses à venir."

2e : Lewis Hamilton (Mercedes)

2e : Lewis Hamilton (Mercedes)
2/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'est un week-end incroyable. Être aussi performant aujourd'hui... Bravo à Sebastian et Ferrari, ils ont fait du meilleur travail aujourd'hui."

"Nous sommes quand même très rapides, nous avons été très compétitifs en qualifications. C'est un super circuit, mais c'est très dur de dépasser, même avec la zone DRS supplémentaire. Au final, nous avons dû nous résigner et économiser le moteur."

"Statistiquement, c'est le deuxième circuit où il est le plus difficile de dépasser, il faut être 1,8 seconde plus rapide pour dépasser ou quelque chose comme ça. Il avait des pneus plus frais. J'étais aussi proche que possible, mais dès que je me rapprochais, l'aérodynamique entrait en jeu et il tenait bon. J'ai commis un blocage de roue et je suis sorti large, et la température moteur était trop élevée. Le moteur doit durer sept course, donc il a fallu assurer son état."

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
3/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Ce n'est pas trop mal. Heureusement, c'est Seb qui a eu de la chance, au moins c'est notre équipe. Nous avons été assez rapides toute la journée, mais c'est difficile de dépasser. J'ai tenté au virage 2, puis j'ai suivi pour voir si on pouvait faire quelque chose dans les stands, mais non. Red Bull avait des pneus plus frais à la fin, mais je prends la troisième place."

"Ce que nous faisions était très clair. Parfois on a de la chance, parfois non. Au moins, c'est allé dans le sens de notre équipe, nous avons deux voitures sur le podium. Nous avons été rapides tout le week-end."

"Ce n'était pas trop mal, je suis très content. Bien sûr, il y a des choses à améliorer. C'est un circuit très spécial, par ailleurs. Nous verrons ce que nous pourrons faire lors de la prochaine course avec la chaleur."

4e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

4e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
4/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"J'allais forcément être content aujourd'hui, rien qu'avec le fait de courir. On attend cette course avec tellement d'impatience que c'est dur d'apprécier la semaine qui la précède, mais ce matin, j'étais content quand je me suis réveillé. J'ai tout tenté avec Kimi. C'est un circuit étroit, c'est dur de dépasser. Nous allons voir ce qui va se passer lors des prochaines semaines."

"Nous sommes très proches du rythme de Ferrari. Je ne sais pas pour Seb [Vettel], mais nous avions l'une des voitures les plus rapides aujourd'hui, voire la plus rapide. Le rythme de course est bon. Même à la fin, je voyais Lewis [Hamilton], il était proche de nous. J'ai fait de mon mieux. J'ai essayé de mettre la pression à Kimi dans le dernier relais, j'ai essayé de provoquer quelque chose. Cela aurait été bien de partir plus près de l'avant."

5e : Fernando Alonso (McLaren)

5e : Fernando Alonso (McLaren)
5/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'était plus ou moins attendu. Nous savions être très rapides en course, plus qu'en qualifs. Nous avons capitalisé sur les problèmes des autres aujourd'hui, nous avons pu résister aux attaques de Verstappen lors des 20 derniers tours. L'équipe a fait du très bon travail pour intégrer l'unité de puissance en deux ou trois mois. C'est un très bon point de départ."

"C'est de mieux en mieux, la voiture a beaucoup de potentiel à libérer. C'est la première course avec cette combinaison McLaren-Renault. Espérons voir un nouveau pas en avant à Bahreïn et que Red Bull sera notre prochaine cible."

6e : Max Verstappen (Red Bull Racing)

6e : Max Verstappen (Red Bull Racing)
6/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Après un bon départ, je n'ai pas eu de chance au premier virage, j'ai été pris à défaut. Puis j'ai eu des problèmes d'équilibre, quelque chose s'était cassé sur la voiture et je perdais beaucoup d'adhérence. Je suis parti en tête-à-queue au premier virage. Je n'ai pas perdu beaucoup de places, mais on ne peut pas dépasser sur ce circuit. Nous avons quand même marqué des points."

7e : Nico Hülkenberg (Renault)

7e : Nico Hülkenberg (Renault)
7/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Nous devons être plutôt satisfaits de cette journée. La voiture était compétitive, capable d’adopter un bon rythme. Nous savons que nous avons encore beaucoup de travail devant nous. Je suis heureux de notre progression au cours du week-end. Ce n’était pas génial pour moi vendredi, mais nous avons réussi à obtenir un bon résultat à l’issue de cette course. Nous avons connu de la réussite en profitant d’abandons, mais nous avons aussi manqué de chance avec la voiture de sécurité. C’est la course et ramener six points à la maison est une juste récompense du dur labeur de l’équipe."

8e : Valtteri Bottas (Mercedes)

8e : Valtteri Bottas (Mercedes)
8/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Nous nous attendions à ce que ce soit difficile, et nous savions qu'il nous fallait un gros différentiel de rythme pour doubler ceux qui ne feraient pas d'erreur, particulièrement avec un train de voitures comme je l'ai eu durant tout le second relais. Il ne s'est pas passé beaucoup de choses qui m'ont vraiment aidé. Je pense avoir peut-être gagné un petit peu avec la VSC, en m'arrêtant pendant ce temps-là, mais à part ça c'était plutôt une course frustrante car nous avons une bonne voiture mais il n'y avait rien à faire. J'essayais de saisir toutes les opportunités."

"La surchauffe nous a vraiment handicapés aujourd'hui. Je pense qu'il y avait une erreur dans le calcul du refroidissement que nous avions estimé pour aujourd'hui, donc je ne pouvais pas vraiment être proches des autres voitures et je ne pouvais pas leur mettre la pression sur la durée. Je ne pouvais le faire que pendant environ deux tours, puis je devais ralentir avant d'essayer à nouveau."

9e : Stoffel Vandoorne (McLaren)

9e : Stoffel Vandoorne (McLaren)
9/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'est un excellent résultat pour l'équipe d'avoir les deux voitures dans les points. C'est un gros contraste par rapport à l'année dernière et je crois qu'il y a un énorme potentiel pour l'avenir. De mon côté, j'ai été un peu malchanceux avec la voiture de sécurité virtuelle, car je pense que nous aurions pu finir plus haut, mais pour la course d'ouverture, je crois que nous pouvons être très heureux."

"Je suis très optimiste pour le reste de l'année. Nous savons qu'il y a plus à venir de notre part cette saison, et le partenariat avec Renault est très nouveau. C'était notre première course, nous savons qu'il y a de nouvelles pièces qui arrivent pour les deux prochains Grands Prix, et j'espère vraiment que nous allons pouvoir le démontrer en piste également. La base est bonne, sur laquelle nous pouvons travailler et progresser pour avoir plus de performance."

10e : Carlos Sainz (Renault)

10e : Carlos Sainz (Renault)
10/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"C’est un début de saison positif pour l’équipe et je suis très satisfait du niveau de performance de la voiture. Nous avons fait du bon boulot pour repartir avec de gros points et nous avons une base sur laquelle nous appuyer en vue de Bahreïn. Personnellement, j’ai eu quelques difficultés, notamment avec ma gourde de boisson qui a fait que je ne me sentais pas très bien. La première partie de la course était également difficile, avec un peu trop de survirage. C’était particulièrement sensible en raison du fort vent soufflant aujourd’hui. Nous continuons à apprendre et nous allons concentrer nos efforts sur la prochaine course."

11e : Sergio Pérez (Force India)

11e : Sergio Pérez (Force India)
11/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Nous n'avons pas eu de chance du tout ce week-end, mais il y a quand même des points positifs. Nous sommes passés près des points, même s'ils nous ont échappé de peu. J'ai attaqué pendant toute la course, surtout derrière Sainz dans les derniers tours. Je me suis énormément rapproché de lui, mais ça n'a pas suffi. C'est très difficile de dépasser à Melbourne, on l'a vu avec Bottas qui n'arrivait pas à me doubler dans le premier relais. Par ailleurs, la voiture de sécurité virtuelle ne nous a pas aidés du tout, mais ça arrive."

"Je reste satisfait de ma performance et du travail que nous avons effectué en équipe. Nous devrons passer à autre chose et continuer à progresser, mais je crois que nous serons bientôt en position de nous battre pour les points. Espérons que nos progrès se matérialiseront dès Bahreïn. C'est une course où l'on peut dépasser et où la stratégie joue un plus grand rôle qu'à Melbourne."

12e : Esteban Ocon (Force India)

12e : Esteban Ocon (Force India)
12/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"La course n'a pas été facile. C'était très difficile de dépasser, et même si je suis parvenu à doubler Lance Stroll au départ, les écarts se sont vite creusés jusqu'à la voiture de sécurité. Je me suis battu avec Bottas pendant un moment, et après le restart, j'étais proche de pouvoir dépasser Sergio. Notre rythme de course était certainement meilleur qu'en qualifications, mais il nous manque de la performance pour être dans le top 10."

"L'an dernier, nous n'étions pas très performants non plus [à Melbourne] ; certes, c'est pire cette année, mais nous pouvons encore revenir dans la saison, tout peut vite tourner."

13e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)

13e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)
13/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Ça a vraiment été une hyper bonne course. La seule chose frustrante en F1, c’est qu’on finit 13e sans points. Je suis hyper content, c’est une des plus belles courses de ma carrière. Il faudra bosser pour essayer de s’améliorer, mais il y a énormément de positif dans cette course. En ultratendres on n’avait pas un super bon équilibre, mais de manière générale je suis quand même très content ; j’ai fait une connerie au départ ! Mais une fois passée la ligne d’arrivée c’est beaucoup d’émotion. J’ai fini mon premier GP en F1, c’est un rêve réalisé."

14e : Lance Stroll (Williams)

14e : Lance Stroll (Williams)
14/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Nous étions dans le mauvais mode lors du premier tour, et c'est pour ça qu'Ocon m'a dépassé. Nous n'avions pas non plus la puissance supplémentaire qu'il nous fallait lors du restart après l'intervention de la voiture de sécurité, c'est là que j'ai perdu ma place face à Leclerc. Nous avons simplement essayé de ramener la voiture à la fin de la course, au lieu de courir. Il s'est passé beaucoup de choses aujourd'hui, avec de gros problèmes qui nous ont coûté énormément de temps. J'espère que nous allons pouvoir trouver une solution avant Bahreïn."

15e : Brendon Hartley (Toro Rosso)

15e : Brendon Hartley (Toro Rosso)
15/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"La course n'a pas été géniale pour moi. J'ai bloqué les freins au premier virage au départ et j'ai fait un plat sur les pneus, donc je n'avais d'autre choix que de rentrer au stand, car ça devait être le plus gros plat de ma carrière. Puis dans le deuxième relais j'ai eu une crevaison, donc à partir de là, c'était game over"

Abandon : Romain Grosjean (Haas)

Abandon : Romain Grosjean (Haas)
16/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Il y a quelque chose qui n’a pas fonctionné à l'arrêt au stand, la roue était mal attachée, j’ai dû m’arrêter tout de suite. Ça pique, c’est sûr. On va voir si c’est un problème humain, matériel... Désolé à tous les fans français qui se sont levés ce matin."

"On était confortablement dans le rythme, dès que Kevin est rentré au stand, j’ai immédiatement gagné une seconde au tour. On perd peut-être 22 points aujourd’hui au championnat constructeurs et ça pèse beaucoup dans la balance. On fait tous des erreurs... Si c’est une erreur humaine, c’est une erreur humaine. Si c’est matériel, on va changer ça. Là, tout de suite, on a un peu envie de pleurer. Le retour va être long, mais si à Bahreïn on arrive à faire la même chose [en performance], ce sera extraordinaire."

"J'étais content du rythme sur les relais courts comme longs. Je suis sûr que j'aurais pu tenir le rythme de ceux de devant si j'avais été devant Kevin en début de course. Nous devons analyser ce qui s'est passé et revenir plus forts comme nous le faisons toujours. Tout le monde est déprimé et nous devons analyser si c'est un problème de pistolet ou de mécanicien. Nous n'avons eu aucun problème en essais hivernaux, c'est un peu étrange. Si nous pouvons réitérer cette performance course après course, nous oublierons ça très vite."

Abandon : Kevin Magnussen (Haas)

Abandon : Kevin Magnussen (Haas)
17/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"C'est très dur à avaler. Pour toute l'équipe, l'abandon des deux voitures dans une si bonne position, avec de telles attentes, argh ! Ça brise le cœur de finir comme ça. Nous prendrons notre revanche."

Abandon : Pierre Gasly (Toro Rosso)

Abandon : Pierre Gasly (Toro Rosso)
18/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"À la sortie du virage 12, j'étais à fond et le moteur s'est éteint. Il s'est rallumé, puis éteint de nouveau, puis rallumé encore une fois mais j'étais en première, j'allais tout doucement. Je suis rentré au stand et c'était terminé."

"Je ne vais pas mentir, c'est clair que ça fait chier, mais c'est comme ça et tout le monde va essayer d'ajuster ça et de faire en sorte qu'il y ait le moins de problèmes possible pour les courses à venir. Mais je pense que la réglementation est dure pour tout le monde. Les essais se sont extrêmement bien passés sans le moindre problème, ça se présentait très bien. C'est dommage que ça survienne maintenant."

"Bien sûr, ça fait mal, mais aujourd'hui, objectivement, nous ne nous battions pas pour les points. Donc j'aimerais juste m'assurer que quand nous serons dans une situation où nous aurons des opportunités de marquer des points, nous les saisirons. Si l'on regarde Haas par exemple, c'est beaucoup plus douloureux pour eux que pour nous. Il nous faut juste comprendre ce qui s'est passé exactement et nous assurer de ne plus avoir ce problème pour le reste de la saison."

Abandon : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)

Abandon : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)
19/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'était une course décevante pour moi après le bon travail effectué tout au long du week-end. J'ai pris un départ solide et la voiture était très bien, vraiment forte, et j'étais prêt à me battre. Malheureusement, dans le sixième tour j'ai rencontré un problème hydraulique sur ma voiture et j'ai dû abandonner. L'équipe va analyser les données. Nous sommes dans la bagarre et c'est positif, donc tout ce que je peux faire c'est d'avoir hâte d'aller à Bahreïn."

Abandon : Sergey Sirotkin (Williams)

Abandon : Sergey Sirotkin (Williams)
20/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Ça ne s'est pas passé comme prévu, et je ne parle même pas de résultat. Je parle d'apprentissage, que nous n'avons pas fait. C'est dommage, et je suis déçu car ce n'est pas l'idéal, et ce n'était pas le week-end le plus simple pour moi. C'était important de faire une bonne course. Dans deux semaines nous serons de retour en piste et nous travaillerons plus fort que jamais. Je suis certain que nous nous retrouverons là où nous méritons d'être."

Prochain article Formule 1
Guerre des mots politique entre Damon Hill et Mercedes

Previous article

Guerre des mots politique entre Damon Hill et Mercedes

Next article

Stats - Vettel dans le club des 100

Stats - Vettel dans le club des 100

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Rédaction
Type d'article Réactions