GP d'Allemagne - Prudence au Nürburgring comme à Hockenheim

En milieu de semaine, Bernie Ecclestone a affirmé que le Grand Prix d'Allemagne n'aurait pas lieu au Nürburgring cette année, contrairement aux plans initiaux

En milieu de semaine, Bernie Ecclestone a affirmé que le Grand Prix d'Allemagne n'aurait pas lieu au Nürburgring cette année, contrairement aux plans initiaux. Le circuit situé dans le massif de l'Eifel doit théoriquement accueillir l'épreuve au nom de l'alternance mise en place avec Hockenheim.

Les propos du grand argentier de la Formule 1

n'ont pas provoqué de vague, mais les propriétaires du circuit ont tout de même rappelé que rien ne permettait encore d'être affirmatif. Pour le moment, ceux-ci affichent toujours leur souhait d'accueillir l'épreuve, mais pas à n'importe quel prix…

"Nous avons pris note de ce qu'a dit Monsieur Ecclestone, mais nous ne commentons pas", a fait savoir un porte-parole à l'agence SID. "Nous serions ravis s'il y avait de nouveau une course de Formule 1 au Nürburgring cette année, mais il faut aussi que cela soit abordable pour le promoteur."

Si le Nürburgring est délaissé, le retour à Hockenheim serait acté, simplement en "amendant le contrat", selon Ecclestone. Mais là encore, ce qui apparaît comme une évidence est encore commenté avec beaucoup de prudence.

"Nous avons un contrat avec Monsieur Ecclestone pour la course en 2016 et 2018, mais pour le moment il n'y a rien pour cette année", a rappelé un porte-parole du circuit de Hockenheim au Kolner Express. "S'il y a une offre spécifique, nous la regarderons."

Au Nürburgring comme à Hockenheim, on prend donc soin de respecter les contrats en vigueur mais également de patienter jusqu'à l'officialisation. Néanmoins, il apparaît de plus en plus probable que le Grand Prix d'Allemagne se courre bien à Hockenheim en juillet prochain.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités