GP d'Australie - Melbourne 2015 en quelques chiffres

Déjà vainqueur de six des sept dernières courses de la saison dernière, Lewis Hamilton a frappé fort en dominant le premier Grand Prix de la saison. Armé d'une Mercedes de nouveau au sommet de la hiérarchie, le Britannique a démontré qu'il était prêt à défendre sa couronne, surtout face à son coéquipier Nico Rosberg.

En s'imposant à Melbourne pour la deuxième fois (la première remonte à 2008 avec McLaren), Hamilton a décroché le 34e succès de sa carrière en F1. Il se rapproche ainsi à 5 longueurs de Sebastian Vettel, quatrième pilote le plus victorieux de l'histoire derrière Michael Schumacher, Alain Prost et Ayrton Senna. Preuve de sa domination, le pilote Mercedes s'est également offert le 6e "hat-trick" de sa carrière, puisqu'il s'est élancé depuis la pole position et a signé le meilleur tour en course.

La 30e victoire de Mercedes en F1 se conclut par un doublé grâce à la deuxième place de Nico Rosberg. C'est ainsi la 20e fois de suite que l'on trouve au moins un pilote de la firme à l'Etoile sur le podium. On n'avait plus vu une telle série depuis l'ère Ferrari dans les années 2000.

Derrière les intouchables, Sebastian Vettel signe des débuts remarqués chez Ferrari. Sur le podium dès sa première course en rouge, le quadruple Champion du Monde monte pour la 67e fois de sa carrière sur la boite, même s'il ne fait pas aussi bien que son coéquipier Kimi Räikkönen, parvenu à s'imposer en 2007 à Melbourne dès son premier Grand Prix avec le Cheval Cabré.

La course de Melbourne a également été marquée par le faible nombre de voitures à l'arrivée : 11. C'est le plus petit total depuis 2008, déjà en Australie. Pour l'anecdote, le vainqueur se nommait déjà Lewis Hamilton à l'époque.

Fin de série noire pour Sauber

Dans le clan des débutants, deux des trois rookies ont terminé dans les points pour leur premier Grand Prix. C'est le cas de Felipe Nasr, brillant cinquième avec la Sauber, et de Carlos Sainz. Le coéquipier de ce dernier chez Toro Rosso, Max Verstappen, a été contraint à l'abandon et devra patienter avant de devenir le pilote le plus jeune de l'histoire à inscrire des points.

Notons que Marcus Ericsson est entré pour la première fois de sa carrière dans les points, à l'arrivée de son 17e Grand Prix, le premier disputé avec Sauber. C'est ainsi la première fois depuis le Grand Prix des Etats-Unis 2005 que trois pilotes inscrivent leurs premiers points lors de la même course.

Les deux pilotes Sauber ont mis fin à la pire série de l'histoire de Sauber en marquant des points, et propulsent l'écurie suisse à la troisième place du championnat constructeurs, une première depuis le Grand Prix d'Australie 2012.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Après-course
Circuit Albert Park Circuit
Pilotes Michael Schumacher , Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Carlos Sainz , Alain Prost , Ayrton Senna , Nico Rosberg , Sebastian Vettel , Marcus Ericsson , Felipe Nasr , Carlos Sainz Jr. , Max Verstappen
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités