GP de Chine - Rosberg assiste au 35ème succès de Lewis Hamilton avec amertume

Lewis Hamilton a remporté le 35ème succès de sa carrière, son 13ème avec Mercedes, ce dimanche, en partant depuis la pole position du Grand Prix de Chine. Le leader du Championnat du Monde 2015 porte son avance mathématique à 13pts sur Vettel, troisième à l'arrivée, et 17pts sur Rosberg, second sous le drapeau à damier.

 

--

RappelLa grille de départ du GP de Chine

--

Le départ est propre devant : Hamilton couvre immédiatement ses arrières au départ en changeant de ligne pour bloquer la voie à Rosberg. Kimi Räikkönen attaque la course le couteau entre les dents : qualifié à une décevante sixième place, le Finlandais se débarrasse immédiatement des deux Williams dans les trois premiers freinages.

Après quelques courbes, les Mercedes devancent ainsi les Ferrari et les Williams (Massa devant Bottas). Seules 5 équipes se partagent le Top 10, la Lotus de Grosjean devançant les deux Sauber et la seconde Lotus de Maldonado, qui s'intercale cependant vite entre les deux machines du team d'Hinwil.

Le départ des Red Bull est catastrophique : la pénible extraction de la grille de Ricciardo (P7 sur la grille) voit l'Australien plongé dans le trafic et victime d'un contact avec une Toro Rosso, faisant chuter la Red Bull en 17ème place. Kvyat souffre également et plusieurs positions.

Sainz Jr et Verstappen sont les deux seuls pilotes à avoir pris le départ de la course en Pirelli medium. Le jeune espagnol réalise un tête-à-queue dans le second tour en abordant une courbe trop à l'extérieur en tenter un passage sur une Force India, et se retrouve à ne devancer que les Manor. La vue de la queue de course est par ailleurs insolite, avec les deux Red Bull et McLaren dans la même image.

Solide malgré le handicap de vitesse de son mélange, Verstappen pointe P10 au 10ème passage après avoir surpris Nasr, qui venait de perdre une autre place au profit de Maldonado (T9).

 

Une rapide dégradation des pneus

Après 10 tours, Hamilton maintient une avance d'un peu plus d'une seconde seulement sur son équipier, qui devance lui-même les Ferrari de Vettel et Räikkönen de respectivement 2.6s et 4.1s.

La perte de rythme rapide de Nasr avec les gommes tendres pousse Sauber à arrêter le pilote brésilien en premier pour passer les medium, au 10ème passage. Etonnamment, Toro Rosso arrête aussi Verstappen, qui disposait pourtant des enveloppes les plus endurantes.

Hamilton décide de commencer à opérer la différence sur le dernier tiers de cycle de vie des pneus tendres. A l'attaque jusqu'à son arrêt du 15ème tour, l'Anglais fait monter son avance à près de quatre secondes sur Rosberg, qui ne s'empare de la tête qu'au profit du va-et-vient dans les stands. Mercedes évite surtout le même problème qu'en Malaisie, en restant devant Vettel, qui maintient tout de même Rosberg sous pression.

 

Le Power Unit Renault de Kvyat part en fumée

La course de Kvyat ne pouvait tourner plus au vinaigre qu'elle n'avait commencé que d'une façon : avec un panache de fumée provenant du moteur après seulement 16 boucles! Sous l'œil blasé de Christian Horner, le pilote russe met pied à terre, promettant un débriefing agité avec le partenaire Renault. Il s'agit du second abandon de la journée, avec celui de Nico Hülkenberg, lâché par sa Force India quelques boucles plus tôt.

Alors qu'approche la mi-course, Rosberg et Vettel demeurent proches du commandement de la course et gardent Hamilton dans le viseur. Le N°6 concède 2.0s à Hamilton, et dispose lui-même de 1.6s d'avance sur la Ferrari. Räikkönen évolue à 7.5s de la tête après 27 boucles.

 

Mercedes se détache enfin après les seconds arrêts

C'est au 30ème passage que Sebastian Vettel passe par la pitlane pour la seconde fois (medium), avec l'espoir de réaliser l'undercut sur Rosberg en ressortant à l'attaque. Mercedes ne laisse cependant Rosberg qu'un tour de plus en piste pour ne prendre aucun risque : Vettel est désormais bien plus proche qu'avant les arrêts, mais reste P3.

Pendant ce temps, Hamilton travaille son avance -une nouvelle fois sur la fin de vie de ses gommes tendres- avant de chausser à son tour son dernier set medium. Rosberg parvient lui aussi à imprimer un rythme que ne peuvent soutenir les pilotes Ferrari. En 12 boucles, l'Allemand se donne près de 8.0s d'air supplémentaires, tout en restant 4.5s derrière son équipier.  

Williams mène une course relativement anonyme en 5ème et 6ème position. Concédant plus d'une seconde au tour aux deux équipes de tête, le team ne Grove ne dispose pas d'un rythme incontestablement plus rapide que celui de la Red Bull de Ricciardo ou de la Lotus de Grosjean. Un rythme néanmoins suffisant pour mener sereinement les deux autos à l'arrivée avec une belle poignée de points.

 

Verstappen de nouveau lâché dans les points par son moteur

 

Après s'être frôlés à de nombreuses reprises en fin de course pour le gain de la 13ème place, Button et Maldonado s'accrochent finalement sous les yeux de Fernando Alonso, qui gagne ainsi deux positions faciles dans les derniers kilomètres. Sous investigation pour sa responsabilité dans l'incident, l'Anglais parvient à se maintenir en piste, contrairement au pilote Lotus, dont c'est la fin de course.

La fin de course est également très décevante pour le jeune Max Verstappen : solide 8ème, le Neerlandais doit renoncer pour la seconde fois en trois courses alors qu'il évolue dans les points en raison d'une défaillance du propulseur Renault. L'immobilisation de la Toro Rosso dans la ligne droite de départ/arrivée impose l'entrée en piste de la voiture de sécurité, et une arrivée sous drapeau jaune, au ralenti. Renault rentre de Chine avec les deux petits points de la 8ème place de Daniel Ricciardo...

--

Lire aussi - Polémique : Rosberg s'avoue "frustré" par le contrôle de Lewis Hamilton et Mercedes

Lire aussi - Lewis Hamilton répond à Rosberg - "Je ne suis pas là pour faire sa course"

--

 

Formule 1 - Grand Prix de Chine 2015
 PiloteEcurieTempsPts
01   L. Hamilton   Mercedes 56 tours 25
02   N. Rosberg   Mercedes +0.714 18
03   S. Vettel   Ferrari +2.988 15
04   K. Räikkönen   Ferrari +3.835 12
05   F. Massa   Williams +8.544 10
06   V. Bottas   Williams +9.885 8
07   R. Grosjean   Lotus +19.008 6
08   F. Nasr   Sauber +22.625 4
09   D. Ricciardo   Red Bull +32.117 2
10   M. Ericsson   Sauber +1 tour 1
11   S. Pérez   Force India +1 tour  
12   F. Alonso   McLaren +1 tour  
13   C. Sainz   Toro Rosso +1 tour  
14   J. Button   McLaren +1 tour  
15   W. Stevens   Manor +2 tours  
16   R. Merhi   Manor +2 tours  
17   M. Verstappen   Toro Rosso +4 tours  
18   P. Maldonado   Lotus Abandon  
19   D. Kvyat   Red Bull Abandon  
20   N. Hülkenberg   Force India Abandon  
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Sous-évènement Course
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Jenson Button , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Pastor Maldonado , Sebastian Vettel , Nico Hülkenberg , Sergio Pérez , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo , Marcus Ericsson , Will Stevens , Roberto Merhi , Valtteri Bottas , Felipe Nasr , Carlos Sainz Jr. , Daniil Kvyat , Max Verstappen
Équipes Ferrari , Mercedes , McLaren , Red Bull Racing , Toro Rosso , Force India , Manor Racing , Sauber , Williams
Type d'article Résumé de course
Tags chine, f1, grand prix de chine, résultats, shanghai