GP de France : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP de France : ce qu'ont dit les pilotes
Par : Basile Davoine
25 juin 2018 à 11:58

Découvrez l'ensemble des réactions des pilotes au lendemain du Grand Prix de France, remporté par Lewis Hamilton sur le Circuit Paul Ricard.

Diapo
Liste

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)
1/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Je suis très reconnaissant pour ce week-end solide. Je suis avec les gars depuis six ans et ils repoussent les limites sans cesse, ils n'abandonnent rien. Je suis très reconnaissant de tout leur travail. C'est une très bonne journée, j'ai pris du plaisir en course, il a fait beau et c'est génial de voir autant de gens ici... pour moi personnellement, c'est le meilleur GP de France que j'aie jamais connu."

"Ferrari n'aurait pas dû repartir d'ici avec plus de points que nous. On allait tous assez vite et il [Vettel] était très proche de moi, mais il avait une meilleure vue d'ensemble que moi. Moi, je regardais dans mes rétros. Il était très proche et il a dû ralentir, mais Valtteri était loin devant. Il a fait du bon boulot pour être à l'extérieur, mais bon. C'est bizarre, car il a ralenti et allait prendre le virage, mais c'est comme s'il n'avait plus pensé car il est allé tout droit, ou alors il a perdu de l'appui, je ne sais pas."

2e : Max Verstappen (Red Bull Racing)

2e : Max Verstappen (Red Bull Racing)
2/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"C'était bien. En fin de compte, tout le monde essayait de gagner une place, et tout le monde peut faire des erreurs."

"J'ai essayé de suivre Lewis. Bien sûr, il contrôlait le rythme. J'ai fait une bonne course et ai pris du plaisir. Je n'ai pas dû faire beaucoup d'efforts pour ça, mais c'est toujours bien de monter sur le podium."

"Je voyais que Lewis était très à l'aise, donc j'essayais de faire ma propre course. Je me sentais beaucoup mieux en pneus tendres, je pouvais enfin attaquer. C'était une course assez solitaire, mais au moins, j'avais Lewis devant moi, donc je pouvais regarder quelque chose !"

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
3/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"Je crois que tout le monde a pris un départ assez similaire. C'était assez glissant au premier virage, j'ai choisi l'extérieur : c'était une mauvaise idée et j'aurais dû ralentir et prendre l'intérieur. J'ai été bloqué par tout ce bazar."

"Je suis bien remonté avec un long relais, la voiture marchait bien et au final, nous étions très rapides. J'ai réussi à signer le podium."

4e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

4e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
4/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

"Déçu. On avait un bon rythme à la fin du premier relais. Nous rattrapions Max [Verstappen] et nous nous détachions par rapport à Kimi [Räikkönen]. Quand je me suis arrêté, on m'a dit qu'il y avait des dégâts sur l'aileron avant, je ne sais pas si c'est une casse ou des débris. Les deux côtés ont apparemment cassé et donc j'étais lent et j'avais beaucoup moins d'appui ainsi que du sous-virage. Kimi allait toujours nous rattraper avec ce rythme, mais les drapeaux bleus n'ont pas aidé."

5e : Sebastian Vettel (Ferrari)

5e : Sebastian Vettel (Ferrari)
5/20

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

"Mon départ était trop bon, je me suis retrouvé avec nulle part où aller. C'est mon erreur, j'ai essayé de freiner plus tôt mais je n'avais pas d'adhérence car j'étais trop près des voitures de devant. Valtteri [Bottas] a essayé de récupérer sa place et je n'avais nulle part où aller. Avec si peu d'adhérence, je ne pouvais qu'ouvrir l'angle du volant et ça signifie que j'ai percuté Valtteri."

"Nous avions un bon rythme, j'ai essayé de remonter le peloton, de limiter les dégâts. Nous avions le rythme pour au moins menacer Mercedes."

6e : Kevin Magnussen (Haas F1)

6e : Kevin Magnussen (Haas F1)
6/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Bonne course, voiture rapide, tout s'est bien passé. J'ai entendu beaucoup de critiques sur la piste, sur le fait qu'il n'y aurait pas de dépassements, les gens doivent arrêter de se plaindre de ça, on a de mauvaises courses de temps en temps, mais globalement, la Formule 1 est top."

7e : Valtteri Bottas (Mercedes)

7e : Valtteri Bottas (Mercedes)
7/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"On était côte à côte dans la zone de freinage avec Seb [Vettel], je suis allé à l’extérieur, je lui ai laissé de la place mais je pense qu’il est juste sorti large et il m’a touché. J’ai eu une crevaison qui a bien abîmé mon fond plat, et puis c’était difficile. [L’arrêt] Je crois qu’il y a eu un souci avec un pneu arrière, donc j’ai encore perdu du temps, peut-être une place car c’était chaud avec Kevin [Magnussen]."

8e : Carlos Sainz (Renault)

8e : Carlos Sainz (Renault)
8/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

"Cela fait un peu mal de terminer de cette façon. Nous avions connu un excellent week-end du début à la fin. Nous nous étions bien qualifiés, nous avions pris un bon départ pour figurer rapidement dans le trio de tête et nous contrôlions pour finir sixièmes. Le rythme était élevé dans la seconde moitié de la course et nous nous en sortions bien jusqu’à l’apparition soudaine de ce problème. Cela nous a coûté deux à trois secondes au tour. C’est dommage et j’en suis navré pour toute l’équipe, car je pense que nous méritions vraiment d’être les “meilleurs des autres” aujourd’hui. Cela peut arriver parfois et il s’agit de mon premier souci de fiabilité cette saison. Passons vite à la suite en nous préparant pour l’Autriche."

9e : Nico Hülkenberg (Renault)

9e : Nico Hülkenberg (Renault)
9/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Aujourd’hui, je me suis régalé en piste. Je suis content d’avoir gagné quelques places et de terminer dans les points. Le premier tour était intéressant. Il fallait survivre tant c’était le chaos partout. Hier, nous étions un peu sur la réserve, donc cette neuvième position est probablement la meilleure que nous pouvions obtenir. Je me suis bien amusé en prenant du plaisir sur quelques dépassements. Carlos était bien parti pour signer un beau résultat. C’est dommage que la sixième place lui ait échappé, cela aurait pu être de très gros points pour l’équipe, mais comme nous en gagnons quand même au championnat, ce n’est pas si mal."

10e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)

10e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)
10/20

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

"Je suis toujours très difficile avec moi-même et je ne suis pas très content de ce que j’ai fait aujourd’hui, j’ai fait une erreur au virage 2 qui a permis à Nico de passer, et malheureusement, après ce n'était plus possible de le repasser."

"Mais avant ça on était très, très rapides, on pensait ne pas pouvoir se battre avec les Haas et les Renault et finalement on arrivait à mettre de la pression sur Magnussen. C’était vraiment une course très positive pour nous en termes de rythme. Au niveau du classement, je pense qu’il y avait le potentiel de faire un petit peu mieux, mais ça arrive de faire des erreurs et j’essaierai d’apprendre de ça pour l’avenir."

11e : Romain Grosjean (Haas F1)

11e : Romain Grosjean (Haas F1)
11/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"C’est mal payé. Déjà, je ne sais même pas pourquoi je prends une pénalité de cinq secondes, il va falloir que j’aille voir les ingénieurs pour comprendre. Après, je me suis fait pousser de la piste pas mal de fois, notamment quand je double Charles [Leclerc] : il revient, si je n’ouvre pas il y a contact, donc voilà."

"Après on a souffert, il y avait pas mal de dégâts sur la voiture, le fond plat était abîmé du côté gauche. Mais j’ai donné le maximum, je suis fier de moi de ce côté là. On a souffert en début de course, on a eu trop de balance aérodynamique, en supertendres sur la fin je fais des beaux dépassements mais on était trop loin."

12e : Stoffel Vandoorne (McLaren)

12e : Stoffel Vandoorne (McLaren)
12/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Il nous aurait fallu un peu de chance pour terminer dans les points. Nous savions que si les autres voitures ne rencontraient pas de problèmes, les points seraient durs à atteindre pour nous, et ça a été le cas. Notre rythme était meilleur qu'en qualifications. Une fois que nous pourrons progresser sur notre rythme de qualifications, ça devrait nous aider pour nous retrouver mieux classés en course."

"J'ai fait une bonne course, j'ai doublé Ericsson et Fernando à la fin. Mais nous n'avons pas marqué de points pour l'équipe, c'est malheureux. Il n'y avait rien de particulièrement mauvais avec l'équilibre de la voiture, c'est juste que notre rythme n'est pas suffisant."

13e : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)

13e : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)
13/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"Je suis content de ma course. C'était un week-end difficile, et après n'avoir roulé qu'en EL1 et en qualifications, nous avons fait du bon travail pour trouver le rythme en course. J'ai pris un bon départ et j'ai pu éviter les incidents du premier tour pour gagner des places. Après ça, j'ai eu du mal avec l'équilibre de la voiture et je n'ai pas progressé autant qu'espéré. Durant la deuxième partie de course, la voiture était meilleure et les choses se sont mieux déroulées. Les pneus fonctionnaient mieux et j'ai réduit l'écart sur la concurrence. Nous avons également fait un arrêt au stand très rapide. Désormais, nous devons nous assurer de comprendre ce qui s'est passé au début de la course pour revenir encore plus fort en Autriche le week-end prochain."

14e : Brendon Hartley (Toro Rosso)

14e : Brendon Hartley (Toro Rosso)
14/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"C'était une course propre, mais en partant dernier, c'était dur de faire plus. J'ai eu une belle bagarre avec Marcus [Ericsson] au début, mais il m'a rattrapé lors des arrêts au stand. Je me suis tenu à l'écart des incidents du premier tour, des voitures ont coupé la chicane et je n'ai pas gagné beaucoup de terrain, mais au moins j'ai pu garder la voiture en bon état. J'aurais aimé que nous progressions davantage, mais nous n'avions pas le rythme."

15e : Sergey Sirotkin (Williams)

15e : Sergey Sirotkin (Williams)
15/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"C'était une course mouvementée, avec quelques belles bagarres. J'ai pris un peu de plaisir dans le premier tour, mais on veut avoir plus de rythme pour se battre et doubler, ce qui n'était pas le cas. Ce serait plus agréable de se battre plutôt que de se défendre, mais il y a quand même eu un pas de fait par rapport aux qualifications."

"Avec notre stratégie, nous aurions pu nous battre avec les autres jusqu'à la fin de la course. Je pense encore que ma course aurait pu se terminer différemment, car j'étais bloqué derrière des voitures. Ça a affecté mes freins et mes pneus, et je ne pouvais rien faire. J'ai fait ce que l'équipe voulait que je fasse. Nous sommes là où nous sommes, ce n'est pas facile."

Abandon : Fernando Alonso (McLaren)

Abandon : Fernando Alonso (McLaren)
16/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"À la radio, l'équipe était vraiment surexcitée, en me donnant les écarts avec le cinquième, le sixième. J'étais dernier après l'intervention de la voiture de sécurité, et j'avais un problème de surchauffe des freins. J'avais un train de pneus pour toute la course car nous nous étions arrêtés au premier tour pour passer les gommes jaunes, donc c'était une course sur la défensive. Ce n'était pas de la frustration, mais nous savons que nous n'étions pas compétitifs ce week-end."

"Dès le départ, nous avons dû éviter beaucoup d'accidents devant nous. Certains semblaient court-circuiter le circuit et il n'y a rien eu. Nous sommes restés sur le circuit et nous nous sommes retrouvés dernier en faisant ça."

Abandon : Lance Stroll (Williams)

Abandon : Lance Stroll (Williams)
17/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Au début de la course, le rythme n'était pas trop mal et j'ai pris un bon départ. À environ 20 tours de la fin, j'ai senti une énorme vibration sur la voiture et c'était simplement une trop forte usure du pneu avant gauche. J'avais un plat sur ce pneu. À quelques tours de la fin, la vibration était vraiment mauvaise et le pneu a explosé. C'était optimiste de faire toute la course avec un train de pneus, et je pense que nous sommes les seuls à avoir essayé ça. Nous avons tenté quelque chose, mais ça n'a pas fonctionné. Ce n'était certainement pas la course que nous espérions."

Abandon : Sergio Pérez (Force India)

Abandon : Sergio Pérez (Force India)
18/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Quand ils m'ont demandé d'aller au box, ils m'ont dit dans les stands qu'on allait abandonner. On a eu du mal à trouver le rythme tout le week-end, on allait marquer de bons points ici, mais ça n'est malheureusement pas arrivé. Ils vont analyser tout le moteur, beaucoup de moteurs Mercedes n'ont pas eu de souci, donc ça ne devrait pas être un problème."

Abandon : Esteban Ocon (Force India)

Abandon : Esteban Ocon (Force India)
19/20

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

L’incident du premier tour, c’est Romain [Grosjean] qui met un coup de volant énorme pour aucune raison, je ne comprends pas pourquoi il fait ça, personne à droite ne le serrait, et je prends un coup de volant. J’allais déjà presque abandonner à cause de ça. Et puis Pierre [Gasly] qui me rentre dedans, c’est comme ça..."

"J’ai tellement tapé fort sur le volant que j’ai dû le casser. C’est pas cool, je suis passager dans toute l’histoire en plus. Je suis là, j’essaie de rester sur la piste... C’est petit. J’ai revu les images. Je ne suis pas énervé contre Pierre, je suis énervé contre Romain, c’est lui qui me met dans cette situation."

Abandon : Pierre Gasly (Toro Rosso)

Abandon : Pierre Gasly (Toro Rosso)
20/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"Je vais à l’intérieur, j’ai vu qu’Esteban avait un problème et cassé son aileron avant. Je pensais qu’il m’avait vu mais il a fait comme s’il y avait personne, je ne pouvais pas éviter le contact. Je ne pense pas qu’il l’ait fait exprès, mais je suis déçu. C’est sûr que c’est très difficile, c’était un week-end vraiment particulier, où je voulais faire une très bonne course. Arrêter après trois virages alors que quelque chose était possible, et s’accrocher entre Français, c’est juste dommage, il n’y a pas grand-chose à dire."

Article suivant
Hamilton et la gestion de la nouvelle unité de puissance

Article précédent

Hamilton et la gestion de la nouvelle unité de puissance

Article suivant

Une troisième zone DRS ajoutée au Red Bull Ring

Une troisième zone DRS ajoutée au Red Bull Ring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Catégorie Course
Lieu Circuit Paul Ricard
Auteur Basile Davoine