GP : Hamilton s'impose brillamment, Piquet crée la surprise

Le ciel allemand est ensoleillé pour le départ de la course d’aujourd’hui, les conditions climatiques sont donc différentes de celle du dernier Grand Prix à Silverstone

Le ciel allemand est ensoleillé pour le départ de la course d’aujourd’hui, les conditions climatiques sont donc différentes de celle du dernier Grand Prix à Silverstone. On notera que les choix des pneumatiques varient selon les pilotes.

C’est parti et la hiérarchie ne change pas au premier virage. Cependant dans le 180°, Robert Kubica prend l’avantage sur Alonso et sur Trulli, le pilote polonais est maintenant P4.

Après quelques tours, les écarts se creusent : Hamilton a déjà cinq secondes d’avance sur Massa, qui lui-même en a autant sur Kovalainen. Lewis Hamilton est une fusée, il ne cesse d’enregistrer les meilleurs temps en course, serait-il sur une stratégie à trois arrêts ?

Vettel est en grande forme ce week-end, ses chronos sont très bons, si bien que l’on prévient Trulli de cette menace.

Hamilton et Kubica sont les premiers à s’arrêter après 18 tours. Alonso et Trulli les imitent un tour plus tard. Tous les pilotes qui s’arrêtent passent des pneus tendres, à l’exception de Lewis Hamilton et de Heikki Kovalainen. La MP4-23 serait donc plus rude avec ses pneus que ses concurrentes.

Très belles images : en sortant des stands Timo Glock se retrouve devant Vettel, mais le jeune transfuge de chez Red Bull l’attaque dans un virage très rapide et s’empare de la P7. Opportuniste, Fernando Alonso tente lui aussi de dépasse Glock, mais sans succès.

La voiture de sécurité est de sortie : Timo Glock a cassé sa suspension dans le dernier virage et sa voiture a rebondi en arrière dans un mur, c’est un gros crash. Néanmoins le pilote est conscient, apparemment il aurait mal au dos.

La course est relancée par cet incident de course. Pratiquement toutes les monoplaces rentrent dans les stands dès l’ouverture de la pit-lane. C’est donc la cohue et Fernando Alonso en est victime, il ressort à côté de Vettel et est obligé de franchir la ligne blanche, une pénalité est encourue.

En outre, Mark Webber a lui-aussi un problème après son arrêt puisque sa monoplace lâche des nuages de fumée. Il est important de noter que le leader de la course, Lewis Hamilton, qui avait 15 secondes d’avance sur Massa avant la safety car, n’est pas rentré aux stands.

On ne voit pas pourquoi les ingénieurs de chez McLaren n’ont pas fait rentrer Hamilton ? Il va peut-être perdre la course sur cette erreur de stratégie. A contrario, Kovalainen se surpasse, il dépasse Kubica et revient sur Felipe Massa.

Celui qui tire le plus profit de la voiture de sécurité est Nelsinho Piquet ! Il s’est arrêté aux stands juste avant l’accident et avec sa stratégie à un arrêt, il peut gagner la course !

Alors qu’il reste 18 tours, Lewis Hamilton est contraint de s’arrêter une nouvelle fois, il repart P4 juste derrière Kovalainen. Mais il parvient à dépasser son coéquipier et cravache comme un damné pour revenir sur Felipe Massa.

Les treize derniers tours s’annoncent incroyables. Piquet est P1, Massa P2 et Hamilton P3, le tout en moins de trois secondes. Et l’anglais est déchaîné, il dépasse Massa dans le 180° et n’est plus qu’à quelques dixièmes de Piquet.

D’ailleurs, il ne lui faut qu’un tour pour reprendre le leadership de la course ! On ne voit pas qui pourrait stopper la suprématie du britannique. De même Piquet donne tout pour conserver sa P2 tant inespérée, surtout que Massa revient difficilement, il ne reste que quatre tours.

Voilà la course est terminée. Superbe victoire de Lewis Hamilton, qui a su être fort quand il le fallait. Piquet est submergé de joie grâce à sa P2 et Massa est P3. Heidfeld prend la P4, Kovalainen est cinquième, Räikkönen est P6, Kubica P7 et Vettel s’offre la P8. Du côté du championnat, Lewis Hamilton fait le trou et reste leader avec quatre points d’avance sur Massa et sept sur Räikkönen.

Rendez-vous dans quinze jours pour le Grand Prix de Hongrie qui s’annonce d’ores et déjà passionnant !

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 L. Hamilton McLaren 67   10
02 N. Piquet Renault 67 + 5.5 secs 8
03 F. Massa Ferrari 67 + 9.3 secs 6
04 N. Heidfeld BMW Sauber 67 + 9.8 secs 5
05 H. Kovalainen McLaren 67 + 12.4 secs 4
06 K. Räikkönen Ferrari 67 + 14.4 secs 3
07 R. Kubica BMW Sauber 67 + 22.6 secs 2
08 S. Vettel Toro Rosso 67 + 33.2 secs 1
09 J. Trulli Toyota 67 + 37.1 secs  
10 N. Rosberg Williams 67 + 37.6 secs  
11 F. Alonso Renault 67 + 38.6 secs  
12 S. Bourdais Toro Rosso 67 + 39.1 secs  
13 D. Coulthard Red Bull 67 + 54.9 secs  
14 G. Fisichella Force India 67 + 59.0 secs  
15 K. Nakajima Williams 67 + 60.0 secs  
16 A. Sutil Force India 67 + 69.4 secs  
17 J. Button Honda 66 + 1 Tour  
Ret R. Barrichello Honda 50 + 17 Tours  
Ret M. Webber Red Bull 40 + 27 Tours  
Ret T. Glock Toyota 35 Abandon  

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Heikki Kovalainen , Robert Kubica , Timo Glock
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités