Grand Prix du Japon : ce qu'ont dit les pilotes

Retrouvez l'ensemble des réactions des pilotes au lendemain du Grand Prix du Japon, remporté par Lewis Hamilton à Suzuka.

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)
1/20

"Beau public ce week-end, on est toujours très bien traités ici. Belle journée ici, c'est la première fois que je vois la mer d'ici. L'équipe a fait du très bon travail, Max a fait une course fantastique et ça n'était pas facile pour moi."

"La Red Bull est rapide en rythme de course, nous le sommes en run de qualifications, mais j'ai pu lui résister. C'était très serré à plusieurs moments, notamment à la fin avec la VSC, les pneus étaient froids et il m'a rattrapé avec le trafic. C'était très serré."

"Je n'aurais pu que rêver d'un tel écart [au championnat]. Ferrari a été un concurrent très sérieux tout au long de l'année, mais notre fiabilité est parfaite, l'équipe est très méticuleuse et c'est pourquoi nous avons une telle fiabilité et de tels résultats. Le soutien que nous recevons nous aide aussi, donc merci à tous."

2e : Max Verstappen (Red Bull Racing)

2e : Max Verstappen (Red Bull Racing)
2/20

"C'était une très bonne journée, de nouveau. Suzuka me traite bien, j'adore ce circuit. Le rythme est très prometteur. Dès que nous avons passé les pneus tendres, nous avons été très compétitifs, c'est juste très dur de dépasser. J'ai tout donné dans les derniers tours pour essayer de dépasser. C'était une très bonne journée, la voiture s'améliore de course en course."

"C'est grâce au trafic que j'ai réduit l'écart. La Mercedes avait l'air plus sensible au trafic, donc j'ai vraiment pu faire la différence, mais une fois qu'il a passé les retardataires, c'était fini. Je suis très content de finir deuxième ici, nous leur avons mis un peu de pression. Je n'étais pas très content après les qualifications, mais c'était bien mieux en course."

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
3/20

"C'est mon premier podium ici. Mon objectif du week-end était de monter sur le podium à Suzuka, et j'y suis parvenu. C'est un circuit que j'ai toujours aimé, et avec les voitures de cette année, c'est vraiment fun. Ce n'était pas si passionnant de mon point de vue car les écarts se sont vite creusés, mais Valtteri m'a mis la pression en fin de course, ça a fait un peu d'action."

"Le résultat d'ensemble, ce double podium, est bon. Ma course a été dictée par le départ, je saurai dans une trentaine de minutes si c'est ma faute ou la faute de l'embrayage. Max me voyait mieux que je ne le voyais, mais les voitures sont plus larges donc l'angle mort doit être plus grand et je ne savais pas du tout où il était pour le virage. Ocon m'a passé ensuite entre les virages 2 et 3, donc ces 100 premiers mètres... Je suis resté un moment derrière Ocon, mais nous l'avons eu après le restart. à partir de là, c'était un peu solitaire."

"C'est positif, nous progressons. Les dernières courses ont particulièrement handicapé Seb dans la lutte pour le titre. Je ne pensais pas que nous nous battrions pour ça chez les constructeurs, mais ce serait énorme de finir deuxième."

4e : Valtteri Bottas (Mercedes)

4e : Valtteri Bottas (Mercedes)
4/20

"La stratégie était vraiment la bonne, cela nous a donné des opportunités, surtout à la fin de la course. C'est triste que ça n'ait pas fonctionné comme prévu, nous n'avons pas eu la Red Bull. J'étais proche, mais il ne restait pas suffisamment de tours."

"Ce n'est pas comme se battre pour le championnat, ça se présente bien pour Lewis, mais je vais faire tout mon possible pour finir au moins deuxième."

5e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

5e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
5/20

"Notre position de départ n'était pas idéale. J'ai pris un bon envol avec les pneus tendres, et dans le premier tour, j'ai essayé de gagner des places, mais quand j'ai tenté de doubler une Renault, je suis parti trop large et j'ai perdu quelques positions. J'ai donc dû les regagner. Les sensations dans la voiture étaient un petit peu compliquées tout au long de la course, l'équilibre n'était pas au mieux : sur certains tours, ça allait, et sur d'autres c'était un peu plus difficile."

"C'est assez compliqué de suivre d'autres voitures en piste. Nous avons fait du bon travail pour doubler du monde, mais nous étions trop loin de ceux devant. Bien sûr, le résultat final est loin d'être le meilleur possible."

6e : Esteban Ocon (Force India)

6e : Esteban Ocon (Force India)
6/20

"C’était un premier tour où je m’y suis vu, troisième devant Ricciardo et Bottas, c’était top jusque là ! Mais ils ont encore un peu plus de vitesse que nous. J’ai fait le maximum que j’ai pu. Räikkönen nous a doublés car il était plus rapide."

"On a fait notre course et on a ramené la voiture jusqu’au bout, saine et sauve, c’est ce qu’il fallait faire. Après les sept premiers tours, c’était un peu une course chiante, entre guillemets, c’est dommage ! Il nous faudrait un petit peu plus de performance pour titiller ceux de devant."

"C’est l’équipe qui m’a demandé d’être lent pour préserver les pneus. J’avais de la vitesse sous le pied. Après, l’équipe m’a demandé d’aller plus vite et je l’ai fait. Dans le dernier tour j’étais à fond."

7e : Sergio Pérez (Force India)

7e : Sergio Pérez (Force India)
7/20

"C'est très satisfaisant, c'est un beau résultat d'équipe. Nous avons fait de notre mieux hier et aujourd'hui, beaucoup de points pour nous. Je suis très satisfait. Je n'avais pas le droit de le faire [dépasser Ocon], ce qui est acceptable. Il a fait une erreur au restart, j'aurais pu le dépasser, mais les consignes d'équipe... Au final, ça ne change rien, donc ce n'est pas grave."

8e : Kevin Magnussen (Haas F1 Team)

8e : Kevin Magnussen (Haas F1 Team)
8/20

"J'ai adoré ma course. Nous avons maximisé notre potentiel d'équipe en terminant huitième et neuvième et en inscrivant des points. Je ne pense pas que nous aurions pu espérer mieux, donc je suis content pour nous. J'ai le sentiment d'avoir fait de bonnes courses récemment, mais je n'avais juste pas eu ce petit supplément de réussite dont j'avais besoin pour marquer des points. Aujourd'hui, tout a fonctionné. J'espère pouvoir continuer comme ça et marquer plus de points en cette fin de saison. Les résultats comme aujourd'hui ne sont vraiment pas faciles à obtenir. Il faut que tout aille bien, et je pense que c'est ce que nous avons fait, alors bravo à l'équipe."

9e : Romain Grosjean (Haas F1 Team)

9e : Romain Grosjean (Haas F1 Team)
9/20

"C’est un super résultat pour l’équipe. Je n’étais pas trop inquiet hier, en fait, je sentais que la voiture avait du rythme. La voiture avait un rythme de folie aujourd’hui. C’est dommage de n’avoir pas été plus devant, car je suis sûr que je pouvais jouer avec les Force India."

"Les États Unis, c’est fait pour nous ! On progresse, on apprend. La semaine dernière on s’est concentrés sur les réglages. Là on a changé, on s’est senti mieux dans la voiture. On avait encore plus de rythme que ce qu’on a montré."

"On a réussi à tenir, on repasse devant [Renault], c’est top, Toro Rosso ne marque pas de points aujourd’hui. Mais il suffit d’une bonne course d’une équipe, comme Toro Rosso à Singapour, pour que ça fasse mal."

10e : Felipe Massa (Williams)

10e : Felipe Massa (Williams)
10/20

"C'était vraiment une course délicate pour moi. La voiture a manqué de rythme avec chaque train de pneus. Je suis mécontent de ma position finale, car je n'étais pas suffisamment rapide. Les Haas étaient bien plus rapides, elles m'auraient passé à un moment ou à un autre. Un point, c'est mieux que rien. Renault a fini derrière, l'autre Toro Rosso aussi, c'est le plus important."

11e : Fernando Alonso (McLaren-Honda)

11e : Fernando Alonso (McLaren-Honda)
11/20

"Nous partons 20e, nous finissons 11e. Belle remontée avec un seul arrêt et en prenant le départ en pneus usés. Nous méritions les points. Felipe était en difficulté avec ses pneus, la voiture de sécurité lui a permis de respirer, puis les leaders sont arrivés et lui ont aussi permis de respirer."

"Hamilton menait, la Red Bull était deuxième. Je ne sais pas si j'ai attendu deux virages de trop ou de moins, mais ils ont fini premier et deuxième, donc ça n'a pas eu de gros impact."

"Nous essaierons à nouveau à Austin. J'espère sans pénalité, et depuis notre place habituelle sur la grille. Et avec un peu plus de chance…"

12e : Jolyon Palmer (Renault)

12e : Jolyon Palmer (Renault)
12/20

"Nous avons eu une belle dernière course. Nous partions du fond de grille et je pense que nous aurions pu remonter en dixième place avec un tour en plus. La saison a été difficile, mais nous avons vécu beaucoup de choses avec l’équipe. J’étais présent depuis le début de cette nouvelle ère. Nous avons parcouru un bon bout de chemin ensemble. J’ai adoré. J’adresse à l’équipe tous mes vœux de succès pour l’avenir."

13e : Pierre Gasly (Toro Rosso)

13e : Pierre Gasly (Toro Rosso)
13/20

"Ça n’a pas été une course facile. C’était difficile de vraiment être agressif. Je n’arrivais pas exactement à faire ce que je voulais dans la voiture. Mais on va essayer de s’améliorer car on veut plus."

"On essayait de pousser et je commençais à avoir beaucoup de blocages à l’avant et j’ai eu un gros plat à l’avant, avec des vibrations. Dans ces moments-là c’est difficile de doubler, on a tous le DRS. J’arrivais à me rapprocher dans le premier secteur mais ce n’était pas simple. Il y a encore des choses à analyser et on fera mieux pour les prochaines courses."

"À un moment, je gardais le rythme derrière les Haas mais dès que j’ai réduit l’écart, il était difficile de suivre Romain [Grosjean]. Le second relais était OK, quand Massa a souffert, tout le monde était derrière [lui] et nous avions tous le DRS. Il était très difficile de doubler et j’ai aussi eu du mal au freinage, donc j’ai dû lutter pour conserver le DRS avec Romain."

14e : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)

14e : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
14/20

"Nous avions connu deux bonnes courses, mais celle-ci est à oublier, vraiment. J'ai pris un bon départ, puis quand nous sommes entrés dans le deuxième virage, tout le monde essayait de trouver de la place et j'ai été touché par Kimi [Räikkönen]. Je ne pense pas que c'était intentionnel, c'est juste que les voitures étaient au mauvais endroit au mauvais moment."

"Mon après-midi était compromis à partir de là, j'ai reculé et j'ai fait ma course jusqu'au drapeau à damier. Suzuka reste tout de même un endroit particulier, donc c'est dommage de ne pas avoir pu signer un bon résultat devant les milliers de fans qu'il y avait dans les tribunes."

"L'équipe mérité un peu de repos après ces trois difficiles manches en Asie. Ils ont fait un travail fantastique, et il est temps de rentrer en Europe pour préparer les quatre dernières courses."

15e : Pascal Wehrlein (Sauber)

15e : Pascal Wehrlein (Sauber)
15/20

"Je ne peux pas être satisfait de cette course aujourd’hui. J’ai eu des difficultés avec l’équilibre de ma voiture et ce dès le départ. Je n’ai pas été en mesure d’être à fond comme je l’aurais été dans des circonstances normales. Nous analysons désormais nos données afin d’en comprendre les raisons. Globalement, ce fut une course décevante pour moi ici à Suzuka."

Abandon : Lance Stroll (Williams)

Abandon : Lance Stroll (Williams)
16/20

"J'ai pris un très bon départ, j'ai pris la 11e place mais j'ai commis une erreur au virage 11 et j'ai percuté Magnussen. J'ai dû rentrer au stand au troisième tour car je pensais que quelque chose était cassé. Puis j'ai fait un très long relais en pneus tendres, mais nous étions hors des points."

"Après, j'ai senti qu'il y avait quelque chose d'un peu étrange à l'avant, puis j'ai crevé. C'est toujours surprenant quand on a une crevaison, car c'est très inattendu et malheureux à la fois. J'étais très proche de Ricciardo quand je suis revenu sur la piste, mais j'ai réussi à freiner pour que rien ne se passe. Il faut maintenant tourner la page, car ce n'était pas un week-end de réussite pour moi. Il faut regarder vers Austin."

Abandon : Nico Hülkenberg (Renault)

Abandon : Nico Hülkenberg (Renault)
17/20

"C’était une journée frustrante. De gros points étaient à notre portée. J’avais des Supertendres pour un dernier relais très court. J’ai dépassé une Toro Rosso dans la foulée de mon arrêt avant de m’attaquer aux Haas. C’est dommage, mais un petit élément métallique du système DRS a cédé et l’a bloqué. Nous allons en étudier les raisons, car cela nous coûte une belle opportunité. Je suis convaincu que nous pouvons revenir. La voiture était assez bonne en conditions de course et il y en a encore beaucoup à venir de notre part sur les quatre derniers Grands Prix."

Abandon : Marcus Ericsson (Sauber)

Abandon : Marcus Ericsson (Sauber)
18/20

"C’est un résultat décevant pour moi, ici à Suzuka. Le début de la course s’est plutôt bien déroulé, j’ai pu gagner des positions juste après le départ. Malheureusement, je suis sorti de piste au virage 9 puis j’ai heurté les barrières de sécurité. Je vais dès à présent me concentrer sur la prochaine course qui se déroulera à Austin, j’ai hâte de remonter dans la voiture."

Abandon : Sebastian Vettel (Ferrari)

Abandon : Sebastian Vettel (Ferrari)
19/20

"Je ne sais pas si ça a à voir avec la fiabilité, je pense que c’était un petit problème, pas quelque chose d’énorme. Je n’avais pas de puissance dans le tour de chauffe ni dans le premier tour. C’était visiblement un problème de bougie. J’ai essayé de reprogrammer ce que je pouvais mais ça n’a pas fonctionné. Si vous prenez une calculatrice, il faut faire les comptes à la fin du championnat, ce n’est pas encore fini."

"C'est normal d'être critique, surtout si les choses se passent mal, ça fait partie de notre métier. Je pense que je dois les protéger [Ferrari], nous avons fait un travail incroyable jusqu'ici, évidemment les problèmes de fiabilité lors des deux dernières courses sont dommages. Vous savez, c'est comme ça parfois. Bien sûr, ça fait du mal, et nous sommes tous déçus, mais maintenant il faut revenir, se reposer et ensuite aller à fond pour les quatre dernières courses et voir ce qui se passe."

"Nous avons toujours une chance, évidemment ça dépend de ce qui se passe aujourd'hui mais, oui, ce n'est pas autant entre nos mains que nous aurions voulu. Mais globalement, l'équipe est sur un bon chemin et nous progressons course après course, je pense que nous avons été bien plus loin que ce que les gens pensaient. Donc il y a aussi du positif mais, bien sûr, en ce moment on ne regarde pas le positif parce que ce n'est pas le jour pour chercher le positif."

Abandon : Carlos Sainz (Toro Rosso)

Abandon : Carlos Sainz (Toro Rosso)
20/20

"J'essayais de gagner des places, ça n'a pas marché. Il y avait beaucoup moins de grip que je ne l'aurais pensé à l'extérieur de ce virage, beaucoup plus de poussière. J'ai perdu le contrôle, je n'ai pas d'excuse. Je présente mes excuses à l'équipe, je ne voulais pas que ça se finisse comme ça. C'est la vie, parfois ça marche, parfois non."

"Ces trois années ont été absolument géniales. C'était une préparation idéale pour moi. Le pilote que je suis aujourd'hui, par rapport à celui que j'étais en 2015, est plus complet et meilleur, et c'est grâce à Toro Rosso, un excellent groupe de professionnels qui m'ont beaucoup aidé à devenir le pilote que je suis aujourd'hui"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Sous-évènement Course
Circuit Suzuka
Type d'article Réactions
Tags suzuka, verbatim