GP : R?ikk?nen gagne, Alonso remonte et Hamilton chute !

C’est sur une piste où la pluie commence à tomber que le départ du Grand Prix de Chine va être donné avec 30°C dans l'air, 32°C sur la piste, un vent à 3

C’est sur une piste où la pluie commence à tomber que le départ du Grand Prix de Chine va être donné avec 30°C dans l'air, 32°C sur la piste, un vent à 3.2 m/s et une humidité de 80%.
La plupart des pilotes partent avec des pneus spécification intermédiaire.

C’est parti, et Fernando Alonso est l’auteur d’un très bon départ, il dépasse Massa mais le brésilien ne se laisse pas faire et lui rend la monnaie de sa pièce. Premier virage et Ralf Schumacher est déjà en tête-à-queue, il partait P6, ce n’est vraiment pas sa saison.

Nouvel accrochage : Barrichello vient harponner Davidson, les deux monoplaces tourbillonnent et repartent. La pluie s’intensifie mais la radio de Barrichello nous informe que cela va se calmer dans cinq minutes. Hamilton tente de s’envoler, il a maintenant 2,7 secondes d’avance.

On notera les belles prestations des deux Toro Rosso, Liuzzi est P6 et Vettel P11. Kovalainen est en difficulté, il se fait passer par Vettel puis par Trulli, et Button lui met la pression. La météo nous prévient que la pluie fera son retour dans trois minutes.

Le premier abandon est celui de Davidson, il dépose sa voiture dans la zone de dégagement du virage n°1. Après 15 tours, Hamilton est le précurseur dans les ravitaillements, il ne change pas ses pneus ! Idem pour Massa deux tours plus tard.

Räikkönen cherche la victoire, il explose le meilleur tour en course : 1:43.853. Il s’arrête enfin aux stands, quatre tours après Hamilton, mais il ne parvient pas à prendre l’avantage, le finlandais reste P2. Pendant ce temps, Adrian Sutil s’offre un joli tête-à-queue, mais parvient à reprendre la piste.

Hamilton donne le ton, il améliore le meilleur temps alors qu’il est chargé d’essence, 1:43.131 pour le pilote britannique. Depuis quelques tours, Ralf Shumacher s’amuse à dépasser en effectuant des queues de poissons, mais sur Liuzzi ça ne passe pas, les deux pilotes se touchent et Ralf part en tête-à-queue.

Webber passe aux stands et prend des pneus pour le sec, le pari est osé mais ça marche ! Wurz, lui, est en tendres et améliore le meilleur tour. Chez les Top Team, le premier à passer des pneus secs est Felipe Massa, qui venait de se faire dépasser par Alonso.

Mais rebondissement, la pluie est de retour. Sutil et Ralf Schumacher se font piéger, ils sont hors course. Hamilton est en grande difficulté, Räikkönen lui met une pression d’enfer. Le britannique est à l’agonie, Alonso revient sur lui comme un boulet de canon, le pneu arrière droit de Hamilton est complètement HS !

On fait rentrer le pilote anglais mais coup de théâtre : Hamilton s’enlise dans le sable, il est coincé ! C’est fini, il sort de sa voiture et abandonne ! C’est incompréhensible, pourquoi son équipe ne l’a pas fait rentrer avant ? Cela faisait deux ou trois tours que l’on voyait son pneu complètement à la corde.

En revanche celui qui fait la bonne affaire, c’est Robert Kubica, il est actuellement le leader de ce Grand Prix, mais nouveau rebondissement, il abandonne, sa boîte de vitesses a lâché. On a donc pour l’instant Räikkönen en P1, Alonso P2, Massa P3 et Button est 4ème.

Au niveau du championnat, c’est maintenant clair : tout se jouera à Interlagos ! Fisichella et Button s’échangent les meilleurs tours en course, leurs monoplaces doivent être réglées pour le sec.

Hamilton vient voir son équipe, il est forcément très déçu mais remercie ses mécaniciens et ses ingénieurs. Norbert Haug le sert dans ses bras. Si Alonso reste deuxième, il y a aura quatre points d’écart entre Hamilton qui reste leader, et le pilote espagnol. Ils seront trois pour jouer le titre au Brésil :  Hamilton, Alonso et Räikkönen.

Vettel est pour l’instant P4, et Liuzzi P6, c’est comme une victoire pour la Scuderia Toro Rosso. Le jeune allemand a gagné treize places, c’est une très belle course pour lui.

La course est maintenant terminée et c’est Räikkönen qui l’emporte, Alonso est P2, Massa 3ème, Vettel P4, Button prend la 5ème place, Liuzzi P6, Heidfeld P7, et Coulthard prend le point de la 8ème place.

Rendez-vous dans quinze jours pour le Grand Prix du Brésil où Hamilton fera tout pour garder son avantage au championnat et devenir le plus jeune champion du monde, mais Alonso et Räikkönen n’ont rien à perdre et feront leur maximum pour déloger le jeune britannique.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher , Fernando Alonso , Norbert Haug , Felipe Massa , Robert Kubica , Adrian Sutil
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités