GP de Russie : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP de Russie : ce qu'ont dit les pilotes
Par : Fabien Gaillard
1 mai 2017 à 17:25

Retrouvez l'intégralité des réactions des pilotes au lendemain du Grand Prix de Russie de F1, remporté par Valtteri Bottas devant Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen.

Diapo
Liste

Vainqueur : Valtteri Bottas (Mercedes)

Vainqueur : Valtteri Bottas (Mercedes)
1/20

Photo de: LAT Images

"Incroyable. Cela m'a pris un moment, plus de 80 courses, mais ça valait le coup d'attendre, d'apprendre. Cette opportunité étrange s'est présentée à moi cet hiver, et l'équipe m'a permis de gagner. Sans eux, cela n'aurait pas été possible."

"Le début de saison a été difficile, c'était très serré aujourd'hui avec Ferrari. Nous avons pris l'avantage cette fois, mais il faut continuer à travailler dur pour faire le doublé."

"Partir de la deuxième ligne n'est pas si mal ici. J'ai pris un bon départ, légèrement meilleur que celui des gars devant, et l'aspiration m'a permis de prendre l'avantage. Je suis content du restart après la voiture de sécurité."

"[Devenir Champion du monde] est l'unique objectif de ma carrière. Nous allons faire de notre mieux. Je veux juste dire aux fans russes : merci beaucoup de votre soutien."

2e : Sebastian Vettel (Ferrari)

2e : Sebastian Vettel (Ferrari)
2/20

Photo de: LAT Images

"J'ai tout tenté pour rattraper Valtteri et je pensais qu'il y aurait une opportunité. J'étais sûr qu'il [Massa] allait lever le pied dans le virage 3 pour me laisser passer, mais au final, j'ai perdu plus de temps que prévu. Peu importe, c'est lui [Bottas] l'homme de la course. Un grand bravo à Valtteri."

"J'avais des pneus frais à la fin. J'avais de l'avance sur Kimi [Räikkönen], donc nous avons essayé de prolonger le premier relais. C'était le plan. Nous avons tout tenté, mais nous avons perdu la course au départ. Mon départ était similaire à celui de Valtteri, mais il a eu une aspiration énorme, et le temps d'arriver au premier virage, il était déjà devant. Il a fait un premier relais superbe, je n'arrivais pas à tenir son rythme. C'est l'homme de la course."

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
3/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je suis très content que mes fans me soutiennent dans le monde entier. Nous essaierons de faire mieux que la troisième place la prochaine fois."

"Ma saison a assez mal commencé, c'était loin d'être idéal. Nous avons fait un pas en avant ce week-end, cela s'est mieux passé, mais nous avons perdu du terrain au départ et il ne s'est pas passé grand-chose après ça. Nous allons continuer à essayer et à progresser. Cela dépend des détails. C'est très serré entre nous quatre, donc les petits détails font une grande différence au final."

4e : Lewis Hamilton (Mercedes)

4e : Lewis Hamilton (Mercedes)
4/20

Photo de: LAT Images

"D'abord, un grand bravo à Valtteri, il a fait un week-end phénoménal, c'était lui le plus rapide. Très bon travail, c'est bon pour l'équipe."

"Ça a été un week-end très difficile. Je ne me souviens pas d’avoir eu un week-end aussi dur, la dernière fois dont je me souviens, c’était probablement Bakou."

"Au final, [je n’étais] pas assez rapide, je n’ai pas pu avoir une voiture avec laquelle j’étais à l’aise, et ensuite en course, je surchauffais, donc j’ai dû me contenter de la quatrième place. Une fois les deux premiers tours passés, j’étais fondamentalement coincé dans ma position."

5e : Max Verstappen (Red Bull)

5e : Max Verstappen (Red Bull)
5/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Le départ était très important aujourd'hui, et c'était la seule action de la course pour moi. J'ai réussi à doubler Felipe [Massa] et Daniel [Ricciardo], et à partir de là, c'était une course en solitaire. Je pouvais voir les voitures devant moi s'en aller, et je creusais l'écart sur les voitures derrière, donc j'ai juste essayé d'amener la voiture au bout."

"Après les problèmes que nous avons eus ce matin [une fuite d'eau, ndlr], heureusement, rien n'a perturbé mon rythme pendant la course, donc je n'avais qu'à rejoindre l'arrivée. Les mécaniciens ont vraiment fait du bon boulot pour résoudre le problème en peu de temps, et me donner une voiture pour terminer cinquième de la course."

"Le rythme n'était pas si mauvais dans le dernier relais, ce qui est un point positif à retirer de ce difficile week-end. Nous avons maximisé les opportunités que nous avons eues, et nous sommes désormais impatients d'aller à Barcelone. Les évolutions arrivent et nous pouvons espérer commencer à nous battre aux avant-postes. Barcelone est évidemment un circuit très particulier pour moi, suite à la course de l'an dernier, donc je suis enthousiaste pour y retourner et voir ce que nous pourrons faire."

6e : Sergio Pérez (Force India)

6e : Sergio Pérez (Force India)
6/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je suis très satisfait. Encore une fois, nous avons saisi toutes les opportunités qui se sont présentées à nous, en l'occurrence les problèmes de Williams et de Red Bull. De plus, nous avons évité les incidents, dans lesquels il est facile d'être impliqué ici."

"Cette course n'a pas été particulièrement passionnante pour moi, parce que j'étais toujours tout seul dans l'air propre. Il n'y a pas eu de bataille en piste et j'ai pu me concentrer sur la gestion de ma course et sur l'obtention des points. L'équipe a fait un excellent travail au niveau de la stratégie : nous avons attendu le bon moment pour rentrer au stand, nous ne nous sommes pas arrêtés trop tôt."

"C'est bien. Il [Ocon] fait du bon travail. C'est important pour l'équipe, car si on n'a pas de bon coéquipier, on ne maximise pas le potentiel de la voiture. Je suis ravi qu'il trouve le rythme."

"Je pense qu'avec la voiture que nous avions aujourd'hui, être quatrième chez les constructeurs et septième chez les pilotes, c'est un travail incroyable de toute l'équipe. À Barcelone, nous pourrons jouer de gros points."

7e : Esteban Ocon (Force India)

7e : Esteban Ocon (Force India)
7/20

Photo de: LAT Images

"Week-end parfait ? Non, mais un bon week-end. Je suis super content de cette septième place, c’était le mieux à faire aujourd’hui, on ne pouvait pas vraiment mieux faire."

"Je n’ai pas pris du tout un bon départ. Sur la première impulsion j’ai perdu des places. J’ai réussi à en regagner dans le premier tour, ce qui était bien. Il y a eu trois virages pour en regagner donc j’ai eu de la chance, car c’est difficile de doubler en course. Après, l’équipe a fait du super boulot avec les arrêts au stand, la voiture marchait super bien. C’était chaud avec la Renault de Hülkenberg à la fin, il revenait beaucoup car il avait des pneus plus frais. Une course pas sans pression, mais content du résultat."

8e : Nico Hülkenberg (Renault)

8e : Nico Hülkenberg (Renault)
8/20

Photo de: LAT Images

"Je suis vraiment content de notre stratégie aujourd’hui. Il n’y avait plus grand-chose à tirer des pneus après ce premier relais, mais nous avons réussi ce que nous voulions faire."

"J’ai perdu des places au départ, donc nous avons laissé tout le monde s’arrêter avant nous tout en allant aussi loin que possible avec ce premier train. Je continuais d’attaquer et la voiture fonctionnait très bien. L’amélioration de la piste me permettait même d’être de plus en plus rapide."

"J’étais véritablement satisfait de notre rythme de course. Il nous reste du travail, mais nous avons clairement effectué un pas dans la bonne direction ce week-end."

9e : Felipe Massa (Williams)

9e : Felipe Massa (Williams)
9/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"J'avais la course dans la poche ! J'avais sept secondes d'avance sur Pérez. J'avais beaucoup plus de rythme dans la voiture. Nous avions la sixième place dans la poche, mais une crevaison, ça arrive. Je n'ai pas eu de chance, mais je suis très content de ma course."

Je suis ravi pour [Bottas], il le mérite. Les gens ne lui accordaient pas l'estime qu'il méritait. J'ai toujours dit qu'il ferait du bon travail chez Mercedes, et c'est le cas. Quatrième course, première victoire. Maintenant, c'est un pilote différent, parce qu'il a gagné. Il va faire des choses encore plus grandes qu'aujourd'hui."

"Je lui [Vettel] ai laissé l'intérieur au virage 4, mais j'ai vu qu'il avait peur de plonger à l'intérieur. J'étais sûr qu'il n'allait pas doubler Valtteri au dernier tour de toute façon. Bref, il aime bien se plaindre !"

10e : Carlos Sainz (Toro Rosso)

10e : Carlos Sainz (Toro Rosso)
10/20

Photo de: LAT Images

"Une course difficile, surtout que nous démarrions de l'arrière à cause d'une pénalité sur la grille... Mais aujourd'hui, nous avons eu tout bon : le départ, le premier tour, les arrêts, la stratégie... Nous pouvons être contents ! Nous avons fait une bonne course et sommes passés de 14e à dixième, ce qui, je pense, était le maximum que nous pouvions obtenir ce week-end."

"Je suis vraiment impatient d'être à la prochaine course à Barcelone, un circuit où j'ai toujours été compétitif, et courir devant son public est toujours très spécial. J'ai même ma propre tribune là-bas, je sais que beaucoup de gens vont venir me soutenir et ce sera assurément un des moments forts du week-end."

11e : Lance Stroll (Williams)

11e : Lance Stroll (Williams)
11/20

Photo de: LAT Images

"C’était très malheureux. J’ai pris un départ vraiment bon et je pense que j’étais huitième à un moment, et ensuite j’ai été coincé sur le vibreur, il n’y avait pas beaucoup d’adhérence et la voiture m’a juste échappé."

"Après ça, ce fut un premier relais difficile parce que j’avais eu ce tête-à-queue et que j’ai dû remettre la voiture à l’endroit pour repartir, et j’ai pas mal surchauffé les pneus arrière, donc j’avais peu d’adhérence. Mais ensuite, je suis un peu revenu lors du second relais et j’ai vu le drapeau à damier pour la première fois, ce qui était bien."

"C’était un peu décevant avec l’erreur, car je pense que ça aurait pu être bien mieux, mais nous nous contenterons de cette première arrivée."

12e : Daniil Kvyat (Toro Rosso)

12e : Daniil Kvyat (Toro Rosso)
12/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Aujourd'hui, ça n'a pas été le meilleur départ de ma carrière et j'ai perdu un peu de temps. Avec mon arrêt au stand, nous avons réussi à passer Magnussen, mais Stroll nous a fait l'undercut... Ensuite, j'ai eu pas mal de drapeaux bleus qui ne m'ont pas permis d'enchaîner les tours rapides."

"Je voudrais aussi signaler que mes premiers commentaires après la descente de la voiture cet après-midi étaient peut-être un peu trop durs pour l'équipe. Après une réunion avec mes ingénieurs, je comprends pourquoi l'équipe m'a fait rentrer plus tôt que les autres lors de l'arrêt : à ce moment-là, la décision était compliquée à prendre et personne ne savait que les meilleures équipes allaient rester si longtemps en piste pour leur premier relais."

"Pour finir sur une note positive, la dernière partie de la course avec l'air propre était excellente : nous allions vite et la voiture était super !"

13e : Kevin Magnussen (Haas)

13e : Kevin Magnussen (Haas)
13/20

Photo de: LAT Images

"C’est un peu un week-end sans pour nous, mais nous avons appris des choses. Nous avons eu quelques bons week-ends lors des trois premières courses, puis pas trop ce week-end pour plusieurs raisons."

"J’imagine que l’on apprend toujours et je ne pense pas que ce soit représentatif du reste de la saison. C’est difficile quand il y a un milieu de peloton si serré. Il ne faut pas une grosse erreur pour chuter dans la hiérarchie."

"Ce n’est pas idéal, mais je suis impatient d’être à la prochaine course et pour le reste de la saison."

14e : Stoffel Vandoorne (McLaren)

14e : Stoffel Vandoorne (McLaren)
14/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"De mon côté, la 14e place était quasiment le meilleur résultat possible aujourd’hui. J’ai pris un départ correct mais j’ai dû éviter un accident au premier virage, ce qui a fait que j’ai eu une pénalité de cinq secondes pour avoir [coupé le virage 2]."

"Cependant, je ne pense pas que cela ait changé quoi que ce soit au résultat d’aujourd’hui. C’était une course assez normale, nous avons roulé à notre propre rythme, j’ai fait le maximum et je pense que 14e est une image juste de notre position actuelle."

"Le fait que Fernando n’a pas pu démarrer montre qu’il y a toujours beaucoup de travail à faire sur le plan de la fiabilité – ça fait deux courses de suite que deux McLaren ne prennent pas le départ. C’est dommage, mais au moins nous avons terminé, ce qui veut dire beaucoup d’apprentissage pour l’équipe et beaucoup d’apprentissage pour moi. Mais en termes de rythme, nous ne sommes pas assez rapides, c’est sûr. "

Marcus Ericsson, Sauber C36

Marcus Ericsson, Sauber C36
15/20

Photo de: LAT Images

"Ce n’était vraiment pas une course satisfaisante pour nous. En particulier lors du premier relais suite à l’apparition de la voiture de sécurité, ce n’était tout simplement pas bon. J’ai beaucoup peiné avec l’équilibre de la voiture, les pneumatiques ne réagissaient pas correctement, je n’étais donc pas en mesure de rivaliser et maintenir le rythme de mes concurrents."

"Le second relais était correct, j’ai pu combler une partie de mon écart sur mes rivaux devant moi. Dans l’ensemble, j’ai l’impression d’avoir effectué un pas en arrière au niveau de l’équilibre de la voiture par rapport aux jours précédents. Il nous faut analyser ce que l’on peut améliorer afin d’être plus compétitif lors des prochains week-ends de course."

16e : Pascal Wehrlein (Sauber)

16e : Pascal Wehrlein (Sauber)
16/20

Photo de: LAT Images

"Depuis les essais libres de vendredi, nous savions que les conditions de course sur cette piste ne joueraient pas en notre faveur. Pendant la course, je n’étais moi non plus pas en mesure d’amener les pneumatiques à bonne température. Nos temps au tour n’ont donc pas reflété une bonne performance."

"Dans l’ensemble, je n’étais pas à l'aise dans cette voiture ce week-end. Maintenant il nous reste à analyser les données afin d’en comprendre les raisons. J’espère que nous pourrons produire une meilleure performance lors du prochain Grand Prix à Barcelone, des évolutions sont prévues d’ici là."

Abandon : Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13

Abandon : Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
17/20

Photo de: LAT Images

"Le départ s'est très bien passé, j'étais visiblement plus rapide que ceux qui étaient devant moi, qui m'ont bloqué, ce qui fait que j'ai perdu mon élan. J'étais à l'extérieur de la trajectoire et j'ai perdu des places, mais ça semblait parti pour être une belle bagarre."

"Après l'intervention de la voiture de sécurité, j'ai regardé dans mon rétroviseur pour voir où était la Force India, et j'ai noté que le frein arrière droit était en feu. Je l'ai indiqué à l'équipe, et ils m'ont dit de ramener lentement la voiture au stand. Malheureusement, ce problème ne pouvait pas être résolu et j'ai dû abandonner."

"C'est arrivé tôt dans la course, donc je ne sais pas à quel point la voiture de sécurité et les deux procédures de départ nous ont affectés, mais l'équipe enquêtera évidemment là-dessus."

Abandon : Romain Grosjean (Haas)

Abandon : Romain Grosjean (Haas)
18/20

Photo de: LAT Images

"C’est pas simple. J’étais plein d’espoir pour la course, j’avais vraiment envie de comprendre comment faire pour que la voiture aille mieux. On a pris un très bon départ, on a amélioré nos procédures."

"J’ai pris l’intérieur et je me suis fait braquer dessus. Je ne peux pas faire en sorte que ma voiture disparaisse. J’étais déjà sur le vibreur orange à la corde, je ne peux pas laisser plus de place. C’est à celui qui est à l’extérieur de se décaler, à l’extérieur il y a de la place, à l’intérieur il n’y a pas de place."

Abandon : Jolyon Palmer (Renault)

Abandon : Jolyon Palmer (Renault)
19/20

Photo de: LAT Images

"Premier virage, j'étais à l'extérieur et Grosjean sur un vibreur à l'intérieur. Je ne sais pas ce qu'il espérait faire là, je n'avais pas de place à l'extérieur. Il a insisté, nous nous sommes accrochés et nous avons abandonné. Quand on arrive dans un virage comme ça et qu'il n'y a pas de place, je ne peux pas faire grand-chose."

"Il est venu à l’intérieur, j’avais une voiture à l’extérieur, je pense qu’il était un peu trop ambitieux en voulant passer à l’intérieur. J’avais une Sauber à l’extérieur, je ne pouvais laisser plus de place. Il n’a pas lâché, il m’a percuté sur le côté, c’est tout."

Non partant : Fernando Alonso (McLaren)

Non partant : Fernando Alonso (McLaren)
20/20

Photo de: LAT Images

"C'est triste, mais il n'y a rien que je puisse faire. Dès que nous avons débuté le tour de formation, nous n'avions pas la puissance normale. Ils m'ont demandé de changer certaines choses sur le volant pour essayer de récupérer l'ERS, mais il n'y avait rien à faire et, à la fin du tour, la voiture s'est arrêtée. Nous n'avons même pas pu prendre le départ de la course."

"Je me sens mal. Nous voulions tous être là, mais ça arrive. C'est le sport. Quand on est ici, on veut courir, que peut-on faire ? Ça ne dépend pas de moi. J'espère qu'ils [Honda] pourront régler ça aussi rapidement que possible, car nous n'avons pas terminé une course cette année, et nous n'avons même pas pu participer à celle-ci, donc il y a des choses à améliorer."

Prochain article Formule 1
1984-1994 : Les F1 pilotées par Ayrton Senna

Previous article

1984-1994 : Les F1 pilotées par Ayrton Senna

Next article

Stats - Bottas dans le club des vainqueurs

Stats - Bottas dans le club des vainqueurs

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Course
Lieu Sochi Autodrom
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions