Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

GP de Grande-Bretagne : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP de Grande-Bretagne : ce qu'ont dit les pilotes
Par :
9 juil. 2018 à 15:45

Retrouvez l'ensemble des réactions des pilotes à l'issue du Grand Prix de Grande-Bretagne, remporté à Silverstone par Sebastian Vettel (Ferrari).

Diapo
Liste

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)
1/20

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

"Le Safety Car a pimenté les choses ! Valtteri attaquait comme un fou, ce n'était pas facile de trouver l'ouverture, c'était une belle bagarre ! Je ne savais pas si j'allais réussir à passer le virage, mais j'ai réussi à le surprendre."

"Un grand merci à l'équipe, à ceux qui sont dans les coulisses, car j'étais un peu abîmé hier ! Maintenant, ça va mieux. Avec toute l'adrénaline en moins, je le sentirai sûrement ce soir, mais le cou a tenu. J'ai pris beaucoup de plaisir et je pense que les gens aussi."

2e : Lewis Hamilton (Mercedes)

2e : Lewis Hamilton (Mercedes)
2/20

Photo de: JEP / Motorsport Images

"C'est la plus grande course de l'année, avec les meilleurs fans. Merci à tous pour votre soutien. On va continuer à travailler dur, je n'abandonnerai pas ! Je n'abandonnerai pas ! Mon équipe a fait du travail exceptionnel ce week-end. Il y a eu des stratégies intéressantes au niveau des pneus, disons, mais nous allons nous efforcer de progresser pour les courses suivantes."

"La bataille est dure cette année, c'est la plus intense que nous ayons tous connue, mais je suis reconnaissant que la voiture soit restée en un morceau après l'incident du virage 3. On dirait que j'ai perdu quelque chose sur le train arrière mais la voiture était meilleure et meilleure au fil de la course. Nous avons obtenu la deuxième place, mais nous devons travailler plus dur."

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
3/20

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

"J'ai commis une erreur, donc je mérite [la pénalité]. J'ai pris mes dix secondes et je me suis battu. Au troisième virage, j'ai bloqué une roue et ai percuté Lewis par l'arrière. Il est parti en tête-à-queue. C'est ma faute, ça arrive. La course n'a pas été simple. Il est sûr que sans l'erreur et la pénalité de dix secondes, ça aurait été mieux. J'ai essayé. J'ai fait de mon mieux."

"À la dernière course c'était cinq secondes [de pénalité], là c'est dix, ce n'est rien, c'est comme ça. Nous avons payé nos dix secondes et nous avons continué, c'est comme ça. Le premier tour n'était pas idéal et j'ai été pénalisé à cause de ça, mais après, j'ai fait de mon mieux, même si je ne sais pas si c'était suffisant. Peu m'importe, tout de suite."

4e : Valtteri Bottas (Mercedes)

4e : Valtteri Bottas (Mercedes)
4/20

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

"Avec le recul, c'est facile de dire que oui, nous aurions dû rentrer au stand. Nous avons pris un risque pour gagner, mais nous nous sommes retrouvés quatrièmes. Il y avait cinq tours de trop."

"Il était clairement possible d'aller jusqu'au bout [en mediums]. En essais libres, nous n'avions fait aucun long relais avec les mediums. Selon nos calculs, cela aurait dû aller, mais ça n'a pas été le cas. J'ai tout tenté pour rester devant, j'ai fait des tours de qualification pour rester devant, mais les pneus se dégradaient plus vite. J'ai fait de mon mieux, mais ça n'a pas suffi."

5e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

5e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
5/20

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

"Je pouvais me rapprocher, mais pas trop, sinon je tuais mes pneus. C'était difficile de les suivre, et ils ont quelques chevaux de plus en sortie de virage. Cela fait quelques courses que tout ne se passe pas parfaitement pour nous. Nous sommes entrés au stand juste avant le Safety Car, cela nous a fait perdre un peu de temps."

"Depuis Monaco, les choses ne vont pas dans notre sens. Je me satisfais quand même de la victoire de Monaco, mais nous allons essayer de renverser la situation à Hockenheim et à Budapest."

6e : Nico Hülkenberg (Renault)

6e : Nico Hülkenberg (Renault)
6/20

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

"Je suis très heureux, c’est une journée positive. Je ne pense pas que nous aurions pu faire mieux que ce résultat. Après avoir pris un bon départ, le premier tour m’a permis de remonter sixième. C’était un peu le chaos dans les virages 2 et 3 et j’ai réussi à me faufiler pour gagner des places. Ensuite, il fallait gérer les pneus au fil de la course. Nous avions choisi les gommes dures, peut-être un peu moins performantes mais qui nous permettaient de ne marquer qu’un arrêt. Cette course a été bonne de bout en bout, particulièrement en gagnant une position supplémentaire à la fin, lorsque la Red Bull est partie en tête-à-queue. C’est top pour l’équipe de marquer ces huit points."

7e : Esteban Ocon (Force India)

7e : Esteban Ocon (Force India)
7/20

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

"C'était chaud, c'était une sacrée course, vraiment très dure. Tout le long, il a fallu que je pousse. La voiture était assez dure à conduire, je pense qu'on n'avait pas trouvé le bon set-up pour la course. J'avais l'arrière très instable tout le temps, il fallait que je garde Fernando [Alonso] et Magnussen derrière, et puis il y avait la Renault [de Hülkenberg] devant qui avait bien géré ses pneus au tout début et qui a fini très fort."

"C'était bien bien chaud toute la course, donc je suis vraiment content d'arriver septième, c'est un bon résultat. Ça va faire du bien de souffler et de revenir plus fort."

"Je suis très content ! Sixième la dernière fois, septième ici, toute l'équipe est satisfaite. La course a été très dure, il fallait résister à Fernando et à Kevin qui étaient très rapides, mais nous sommes contents du résultat."

8e : Fernando Alonso (McLaren)

8e : Fernando Alonso (McLaren)
8/20

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

"Je suis extrêmement content, ça a été une dure journée en piste. Nous avons décidé de chausser les pneus tendres à la fin et c'était un grand avantage par rapport à ceux qui étaient autour de nous en mediums usés et en durs usés. Nous avons pu dépasser quelques voitures. Partir 13e et finir huitième, c'est génial pour nous."

"Nous savons que c'est un circuit où la puissance joue un grand rôle. En course, nous sommes parvenus à suivre les Renault, les Haas, les Force India sans trop de problèmes, nous étions même plus rapides qu'eux à certains moments de la course alors que nous étions dans une autre division samedi, donc nous devons continuer à améliorer notre niveau de performance le samedi. Mais le dimanche, nous faisons généralement la course que nous sommes censés faire et nous marquons plus de points, donc je suis content."

9e : Kevin Magnussen (Haas F1)

9e : Kevin Magnussen (Haas F1)
9/20

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

"Nous avons marqué deux points et c'est tout ce qui compte. C'était le mieux que nous pouvions faire. Ça aurait pu être mieux, et ça aurait dû l'être, mais c'est comme ça. Nous avons quand même marqué des points."

10e : Sergio Pérez (Force India)

10e : Sergio Pérez (Force India)
10/20

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

"Gasly m'a tassé hors de la piste. Je lui ai laissé assez de place mais ça n'a pas suffi : nous nous sommes quand même touchés et j'ai perdu la place. Je pense que c'était une manœuvre injuste. Je suis satisfait que la FIA ait agi pour pénaliser Gasly, ce qui m'a rendu le dernier point."

11e : Stoffel Vandoorne (McLaren)

11e : Stoffel Vandoorne (McLaren)
11/20

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

"La course a été très dure pour nous, c'était difficile de réduire l'écart avec certains de nos concurrents devant nous, et c'est décevant de ne pas avoir marqué de points. Dès le départ, j'avais la même sensation qu'hier dans la voiture, donc les conditions étaient vraiment délicates. Du côté positif, le rythme était sûrement un peu meilleur aujourd'hui. Nous avions plus ou moins le rythme de la Force India et de la Renault, qui ont marqué des points."

12e : Lance Stroll (Williams)

12e : Lance Stroll (Williams)
12/20

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

"Au départ de la course c'était assez serré, surtout avec Sergey, qui était devant moi en partant de la voie des stands. C'était une expérience différente ! Je pense avoir été malchanceux, notre course aurait pu être bien meilleure, car je me suis arrêté au stand au 31e tour, juste avant l'intervention de la voiture de sécurité. C'était après un bon premier relais, donc c'est dommage de ne pas avoir fait un tour de plus, j'aurais pu gagner du temps en m'arrêtant sous voiture de sécurité. C'est comme ça en sport automobile. Le reste s'est bien passé."

13e : Pierre Gasly (Toro Rosso)

13e : Pierre Gasly (Toro Rosso)
13/20

Photo de: Manuel Goria / Motorsport Images

"C'est la course, c'est ce que j'aime, les batailles serrées. Je pense que ce n'était pas très grave, nous nous sommes un peu touchés mais nous sommes tous deux restés sur la piste [avec Pérez]. Pour moi, c'était une belle bataille, j'ai pris du plaisir."

14e : Sergey Sirotkin (Williams)

14e : Sergey Sirotkin (Williams)
14/20

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

"C'était une course pénible. La première moitié ne s'est pas trop mal passée. Je pense que nous avons plutôt bien géré les pneus. Il manquait beaucoup de rythme, mais au moins tout était sous contrôle. Nous avons fait un arrêt au stand assez tardif, avec l'espoir de faire un bon deuxième relais, plus court, mais nous avons dû faire face aux drapeaux bleus puis la voiture de sécurité a compliqué la donne. Au final, c'est très décevant."

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)
15/20

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

"C'est très bizarre. Au premier tour, j'ai eu un problème de brake-by-wire, mais ça s'est arrangé. Tout se passait bien, et après le deuxième Safety Car, quand j'ai freiné au virage 16, la pédale est allée au plancher, j'ai bloqué les roues arrière et je suis parti en tête-à-queue."

"Nous étions trop lents en ligne droite pour faire quoi que ce soit, on l'a vu quand Daniel [Ricciardo] attaquait Bottas. Avec le DRS, on est aussi rapides qu'eux sans. On ne peut rien faire. C'est une blague."

"Ce n'est pas sympa de finir ces trois courses consécutives ainsi, mais les dernières semaines ont été positives. C'est la course, j'ai souvent connu ça et ça se reproduira à l'avenir. J'aurais aimé finir cinquième pour marquer des points évidemment, car là, nous n'avons rien."

Abandon : Romain Grosjean (Haas F1)

Abandon : Romain Grosjean (Haas F1)
16/20

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

"[L'accrochage avec Magnussen] est le gros point négatif de la course, ça ne devrait pas arriver. Nous devons étudier ce que nous pouvons faire pour éviter ça. Nous avons la quatrième voiture la plus rapide et nous ne parvenons pas à finir septième et huitième. Nous devons comprendre cet incident pour qu'il ne se reproduise pas. La course était compromise, à partir de là."

"Il y avait beaucoup de vent et la piste était très chaude, les pneus glissaient beaucoup. C'était une course dure, mais je suis déçu car nous aurions pu marquer des points. C'est dommage, cet accrochage avec Carlos [Sainz]."

Abandon : Carlos Sainz (Renault)

Abandon : Carlos Sainz (Renault)
17/20

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

"J’ai pris un très bon départ, gagnant sept places pour passer de la seizième à la neuvième position. Nous avons ensuite perdu des positions après le premier arrêt. Ensuite, après m’être arrêté pour passer les gommes tendres alors que la voiture de sécurité était en piste, nous étions en mesure de revenir dans les points. C’est dommage de finir ainsi [un accrochage avec Grosjean, ndlr]. Tournons-nous vers Hockenheim !"

Abandon : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)

Abandon : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)
18/20

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

"J'étais derrière Checo [Pérez], et quand on fait la course, qu'il y a cette zone DRS, on veut le désactiver le plus tard possible, puis le remettre le plus tôt possible pour rester très proche."

"Après l'accident, je n'étais pas sûr de savoir si c'était une défaillance, mais nous avons analysé les données et il semble que… J'ai le bouton derrière mon volant, c'est assez bosselé à l'entrée [du virage] et on prend le vibreur : je pense que j'ai ripé et que je n'ai pas appuyé. Peut-être que sur un circuit comme celui-ci il nous faut un plus gros bouton, ou quelque chose qui fait que ça ne se reproduise pas."

"J'ai pris le virage avec le DRS ouvert, et je suis devenu un passager de la voiture, c'est ce qui s'est passé. Je pense que les points étaient accessibles avec une deuxième moitié de course solide. J'étais juste derrière Checo et Pierre était juste devant."

Abandon : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)

Abandon : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)
19/20

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

"Je ne sais pas si c'est une défaillance technique ou une erreur des mécaniciens. C'est un week-end très positif. Nous étions très compétitifs, et la septième place était à ma portée. Si c'est une défaillance technique, ça arrive en sport auto, et si c'est une erreur des mécaniciens, ça arrive aussi, surtout vu que nous sommes souvent en tête des chronos des arrêts au stand. C'est dommage, mais nous nous rattraperons lors des prochaines courses."

Abandon : Brendon Hartley (Toro Rosso)

Abandon : Brendon Hartley (Toro Rosso)
20/20

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

"Je ne suis pas superstitieux, mais je pense que l'on peut dire que ces dernières semaines ont été très malchanceuses pour moi. Il n'y avait rien que je pouvais contrôler ce week-end : le bris de suspension en EL3, un nouveau problème technique avant le départ de la course. Il n'y a donc pas grand-chose à dire des deux derniers jours. C'est décevant, mais on va remettre les choses à zéro désormais, prendre quelques jours de repos puis préparer la prochaine course. J'ai une confiance totale en Toro Rosso pour travailler dur lors des deux prochaines semaines afin d'améliorer les choses et d'être à notre maximum à Hockenheim."

Article suivant
Rosberg : Räikkönen ne pilote pas pour Vettel chez Ferrari

Article précédent

Rosberg : Räikkönen ne pilote pas pour Vettel chez Ferrari

Article suivant

Photos - Les magnifiques F1 historiques en piste à Silverstone

Photos - Les magnifiques F1 historiques en piste à Silverstone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Auteur Rédaction Motorsport.com