Le Grand Prix de Turquie remplace celui de Singapour

La Formule 1 se tourne à nouveau vers la Turquie et l'Istanbul Park, qui accueilleront un Grand Prix à la place de la manche annulée de Singapour.

Le Grand Prix de Turquie remplace celui de Singapour

Deux semaines après l'annulation officialisée du Grand Prix de Singapour, la Formule 1 a trouvé une alternative pour combler le vide créé au calendrier. Initialement prévue du 1er au 3 octobre 2021, l'épreuve a été supprimée pour la deuxième année consécutive, toujours en raison des nombreuses incertitudes liées à la pandémie de COVID-19. La nature urbaine du tracé, et le besoin d'anticipation pour préparer les installations, ont évidemment pesé dans la balance. 

Le Grand Prix de Singapour était censé avoir lieu une semaine après celui de Russie et une semaine avant celui du Japon, compliquant ainsi le défi logistique et réduisant les options pour trouver une option de remplacement. Enclins à assurer un maximum de manches au calendrier alors que la donne pourrait se compliquer une fois la F1 en voyage hors d'Europe, les dirigeants de la discipline ont trouvé une solution pour intégrer le Grand Prix de Turquie. 

Lire aussi :

Parmi les autres alternatives qu'explorait la F1 figurait également la possibilité d'organiser une deuxième manche sur le Circuit des Amériques, à Austin, où doit se tenir le Grand Prix des États-Unis le week-end du 24 octobre. Cette hypothèse pourrait toujours être d'actualité en cas de nouveau désistement d'un Grand Prix durant la seconde partie de saison. 

Quoi qu'il en soit, c'est donc la deuxième fois que le circuit de l'Istanbul Park est sollicité pour remplacer une épreuve annulée cette année, puisqu'il avait déjà été intégré au calendrier pour prendre la place du Grand Prix du Canada en ce mois de juin. Finalement, le projet avait été mis de côté en raison des complications liées aux restrictions de voyage, la Turquie se retrouvant notamment sur la liste rouge du gouvernement britannique. C'est toujours le cas aujourd'hui, mais la F1 mise sur un allègement des restrictions dans les prochains mois ou sur des moyens d'adaptation, et la manche turque obtient donc une nouvelle chance, cette fois-ci à l'automne. 

L'an dernier, après des années d'absence, le tracé d'Istanbul avait fait son grand retour en discipline reine, offrant un week-end plus qu'animé puisque la pluie avait compliqué les choses sur un circuit entièrement resurfacé et procurant très peu d'adhérence. Au terme d'une course épique, Lewis Hamilton y avait décroché la victoire et scellé son septième titre mondial. 

partages
commentaires
Verstappen veut que la FIA renforce les tests d'ailerons avant
Article précédent

Verstappen veut que la FIA renforce les tests d'ailerons avant

Article suivant

EL1 - Verstappen et Gasly devant Mercedes pour commencer

EL1 - Verstappen et Gasly devant Mercedes pour commencer
Charger les commentaires