Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
30 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
92 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
114 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
219 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
282 jours

Grilles inversées : Brawn déplore le refus de deux équipes

partages
commentaires
Grilles inversées : Brawn déplore le refus de deux équipes
Par :
27 oct. 2019 à 14:30

Ross Brawn a confirmé que deux écuries s'étaient opposées à la proposition de tester des grilles inversées lors de la saison 2020, regrettant une situation relevant d'un "problème classique" en Formule 1.

Ross Brawn a confirmé ce que l'on savait déjà depuis la réunion au sommet qui s'est tenue à Paris la semaine dernière : la proposition de tester des grilles inversées pour des courses qualificatives sur certains Grands Prix en 2020 a été retoquée suite à l'opposition de deux équipes. Pour que l'idée puisse voir le jour l'an prochain, l'accord à l'unanimité des dix écuries du plateau était nécessaire. Selon le directeur général de la Formule 1, il s'agit d'un nouvel exemple des problèmes de gouvernance dont souffre la discipline, et qui seront justement amenés à changer en 2021.

"Le système de gouvernance actuel fait que nous avons besoin de l'unanimité pour prendre des décisions en vue de l'année prochaine", rappelle Ross Brawn sur le site officiel de la Formule 1. "Les équipes ont d'abord dit qu'elles seraient d'accord, puis deux écuries ont levé la main lors de la dernière réunion et ont dit qu'elles ne le seraient pas."

Lire aussi :

Ross Brawn n'a pas révélé le nom des deux écuries opposées au projet, mais l'on sait qu'il s'agit vraisemblablement de deux des trois top teams, qui avaient fait part de leurs réserves quant à cette proposition. Les points négatifs qu'elles ont soulevés ne sont d'ailleurs pas remis en question par les dirigeants de la F1, qui les comprennent, mais Brawn regrette le manque d'ouverture d'esprit de ces deux écuries alors que se présentait une occasion de mener un test grandeur nature, sur trois épreuves seulement, et qu'il s'agissait selon lui de la meilleure manière de travailler pour l'avenir.

"C'était un contexte fascinant", reprend Brawn. "Les pilotes étaient un peu nerveux, ce que je peux comprendre, mais nous demandions juste l'opportunité d'essayer ce format pour trois Grands Prix. Si ça ne fonctionne pas, on arrête ; si ça marche, c'est génial. Si c'est entre les deux, nous pouvons travailler dessus pour aider à développer le format de course. C'est frustrant de ne pas avoir pu le faire, mais je crois que c'est un problème classique en Formule 1."

Un problème qui est lui aussi pris à bras le corps avec l'intention de remanier le processus de décision en Formule 1, puisque le Groupe Stratégique et la Commission F1 devraient disparaître en 2021 pour laisser place à un panel unique, au sein duquel chacun pourrait s'exprimer, et où l'unanimité ne serait plus qu'un lointain souvenir.

Article suivant
Williams pense être dans le match avec Haas et Alfa Romeo

Article précédent

Williams pense être dans le match avec Haas et Alfa Romeo

Article suivant

Pirelli étonné par les nouvelles incrustations TV

Pirelli étonné par les nouvelles incrustations TV
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine