Grosjean admet être allé trop loin avec Ericsson

Romain Grosjean reconnaît avoir été trop dur dans ses propos tenus envers Marcus Ericsson, après leur accrochage survenu au départ du Grand Prix de Chine. 

Grosjean admet être allé trop loin avec Ericsson
Marcus Ericsson, Sauber
Marcus Ericsson, Sauber C35
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Marcus Ericsson, Sauber
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16 au départ de la course alors que Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H roulent avec des ailerons avant cassés
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11 et Marcus Ericsson, Sauber C35 en lutte pour une position

À Shanghai, Romain Grosjean avait endommagé son aileron avant au premier virage après un contact avec Marcus Ericsson. Contraint de repasser par les stands dès la fin du premier tour, il avait qualifié le pilote Sauber d’"imbécile" après la course. Un propos qu’il regrette après avoir revu les images en vidéo. 

"J’ai de nouveau regardé l’incident du premier virage", a expliqué Grosjean dans le paddock de Sotchi. "Initialement, je n’avais pas vu la Toro Rosso couper la piste, alors ce n’était pas aussi mal que ce que je pensais. C’était plutôt comme un incident de course. Il aurait pu agir différemment, mais ce n’est pas vraiment important."

Après le drapeau à damier, Grosjean avait également eu une discussion assez tendue avec Ericsson. 

"À la télévision, j’ai dit que c’était un imbécile, ce qui n’était pas sympa de ma part ; cela venait probablement de l’émotion de la course."

Ericsson "surpris"

Pour sa part, Ericsson s’est dit très surpris par le comportement du pilote Haas après le Grand Prix de Chine, estimant que les insultes qu’il a reçues sont inacceptables. 

"Honnêtement, j’étais très surpris", a confié le Suédois. "Comme je l’ai dit après la course, pour moi c’était très clair en regardant la vidéo que c’était un incident de course. Il y a une voiture qui m’a serré vers l’extérieur, et ce genre de chose arrive à chaque course, plus ou moins. C’est ainsi que ça se passe en course dans les premiers virages. C’était malheureux qu’il perde son aileron, mais ça arrive parfois."

"J’ai juste été surpris par son comportement ensuite, la manière dont il m’a abordé en criant et en me traitant de tous les noms. Le fait d’être un bon pilote ne signifie pas que vous pouvez vous comporter comme ça en dehors de la piste. Pour moi, ce n’est pas très agréable."

Présentation vidéo du GP de Russie

partages
commentaires
Nasr a obtenu un nouveau châssis pour Sotchi

Article précédent

Nasr a obtenu un nouveau châssis pour Sotchi

Article suivant

Button - "Nous ne faisons peut-être pas un assez bon travail"

Button - "Nous ne faisons peut-être pas un assez bon travail"
Charger les commentaires