Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
36 jours

Grosjean déplore des premiers tours "agressifs" depuis quelques GP

partages
commentaires
Grosjean déplore des premiers tours "agressifs" depuis quelques GP
Par :
30 sept. 2019 à 16:35

Romain Grosjean n'a pas caché sa frustration de voir sa course du Grand Prix de Russie s'arrêter au quatrième virage, après avoir été impliqué dans un contact avec Antonio Giovinazzi et Daniel Ricciardo.

Auteur de sa meilleure qualification depuis le Grand Prix de Hongrie avec une neuvième place, qui s'est transformée en huitième position sur la grille avec la pénalité infligée à Max Verstappen, Romain Grosjean espérait enfin une course durant laquelle sa Haas serait performante, afin de marquer ses premiers points depuis l'Allemagne. Malheureusement, il a été pris dans un accrochage avec Antonio Giovinazzi et Daniel Ricciardo, lorsque les trois hommes se sont retrouvés de front à l'entrée du quatrième virage du circuit de Sotchi, mettant un terme rapide à la course du Français, qui a terminé sa course dans les barrières de la piste qui était le théâtre du Grand Prix de Russie.

Lire aussi :

"Je pense que c'était évitable", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "J'ai laissé beaucoup de place sur ma droite. À trois dans ce virage, ça n'aurait jamais fonctionné. À qui était-ce la faute ? Je vous laisserai juger entre les deux à droite. On se casse le cul tout le week-end à avoir une bonne voiture et à travailler très dur, et on se fait sortir au quatrième virage d'une course de 53 tours par un dépassement très agressif, donc je ne suis pas très heureux."

"La décision, incident de course, c'est le premier tour de la course donc pourquoi pas ? Mais j'ai senti que les premiers tours, dans les dernières courses, ont été globalement assez agressifs. Peut-être que l'on devrait être un peu plus gentlemen entre nous, et penser que l'on a une longue course devant nous."

Il explique qu'il n'a rien contre l'absence de pénalité lors des incidents au premier tour, mais rappelle qu'il a été puni pour une faute du même genre l'an dernier aux États-Unis. Il regrette aussi qu'une occasion aussi rare pour Haas soit gâchée de la sorte : "J'ai écopé d'une pénalité à Austin l'an dernier au premier tour ! Je m'en fous, les courses sont bonnes pour le moment et la FIA fait du bon travail."

Lire aussi :

"Vous êtes évidemment agacé quand vous êtes sorti, surtout dans notre situation, puisque l'on ne sait pas quelle sera la prochaine occasion d'avoir une voiture compétitive, donc ça nous met beaucoup de pression. Kevin [Magnussen] a fait une bonne course, et il a montré que nous étions bons ce week-end, donc c'est une bonne chose pour l'équipe. Mais c'est difficile à digérer quand vous avez une bonne chance. Je ne blâme personne, je pense juste que c'était évitable et peut-être un peu trop agressif de la part de certains."

De son côté, Giovinazzi assure qu'il ne pouvait rien faire pour éviter l'accrochage : "J'étais comme de la viande dans un sandwich, pour être honnête. J'ai essayé de ralentir quand j'étais au milieu, mais c'était trop tard et je pense que personne à gauche et à droite ne savait qu'il y avait une autre voiture dans le virage. Il n'y avait rien à faire. Nous avons fait un arrêt pour un nouvel aileron avant, mais après cela, nous devions aussi vérifier l'état du fond plate et des suspensions, car c'était un gros contact avec deux voitures."

Propos recueillis par Adam Cooper  

Article suivant
La Super Licence échappe à Jüri Vips

Article précédent

La Super Licence échappe à Jüri Vips

Article suivant

Williams a arrêté Kubica pour préserver les pièces

Williams a arrêté Kubica pour préserver les pièces
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Course
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Emmanuel Touzot