Grosjean "surpris" par les changements à la tête d'Alpine

Romain Grosjean s'est dit "assez surpris" par les changements intervenus au niveau de la direction de l'écurie Alpine, avec le départ de Cyril Abiteboul et l'arrivée de Davide Brivio.

Grosjean "surpris" par les changements à la tête d'Alpine

Romain Grosjean va ouvrir en 2021 un nouveau chapitre de sa carrière avec ses débuts en IndyCar. Le Français a terminé sa carrière en F1 l'an passé sur son terrible accident de Bahreïn et, même s'il avait rejoint l'équipe Haas en 2016, le Français a été formé, a débuté et signé ses meilleurs résultats en discipline reine pour le compte de l'écurie basée à Enstone, d'abord sous le nom de Renault en 2009 puis de Lotus entre 2012 et 2015, l'écurie étant aujourd'hui devenue Alpine.

Resté en contact avec de nombreux membres de la structure, Grosjean a gardé un œil attentif sur son destin et son changement d’identité récent. Mais aussi sur les modifications récentes de l'organigramme, qui ont vu Cyril Abiteboul quitter le navire, Marcin Budkowski prendre du galon et Davide Brivio rejoindre le poste de directeur sportif en provenance du team Suzuki en MotoGP.

Lire aussi :

"J'ai observé et suivi les changements et j'ai été assez surpris", a-t-il déclaré à propos de la signature de Brivio, qui a quitté le MotoGP juste après avoir remporté le titre. "Je connais un peu Brivio, le gars de Suzuki. Je suis un grand fan de MotoGP, donc j'ai bien sûr suivi son parcours en MotoGP et j'ai regardé le championnat qu'ils ont remporté."

"Il connaît très bien la course, alors j'espère que pour Renault, ce sera une bonne chose. Et aussi avoir désormais Marcin à la tête de l'usine pourrait être une bonne chose. Donc je leur souhaite le meilleur. Ce sont tout de même dix ans de ma vie, chez Renault. Alors je leur souhaite vraiment le meilleur et j'espère qu'ils pourront continuer à faire ce qu'ils ont fait l'année dernière. Cela devrait bien se passer."

Renault est devenu Alpine cette année dans le cadre d'un renouvellement d'identité décidé par le PDG de la marque au losange, Luca de Meo, dans le but plus général de revigorer les nombreuses marques du groupe automobile. Fernando Alonso fait son retour à Enstone, en remplacement de Daniel Ricciardo, et il fera équipe avec Esteban Ocon. La voiture, baptisée A521, sera dévoilée d'ici la fin du mois.

partages
commentaires
Magnussen ne veut pas jouer les pigistes en F1

Article précédent

Magnussen ne veut pas jouer les pigistes en F1

Article suivant

L'incroyable saga du contrat d'Ayrton Senna en 1993

L'incroyable saga du contrat d'Ayrton Senna en 1993
Charger les commentaires