Grosjean : "Avec les points doublés, on ne sait jamais !"

A Abu Dhabi, Romain Grosjean vivra la dernière course d'une saison extrêmement difficile pour lui, durant laquelle il s'est perpétuellement battu avec sa monoplace pour en tirer le meilleur

A Abu Dhabi, Romain Grosjean vivra la dernière course d'une saison extrêmement difficile pour lui, durant laquelle il s'est perpétuellement battu avec sa monoplace pour en tirer le meilleur.

Entré à deux reprises dans les points cette saison – à Barcelone et Monaco –, le Franco-suisse garde le secret espoir d'y parvenir une troisième fois, qui plus est sur une épreuve où les points seront doublés. Le Top 10 signé par son coéquipier Pastor Maldonado à Austin, et le léger regain de performance de la E22 qui s'est confirmé au Brésil sont autant de signes d'espoir. Au championnat, Lotus ne pointe après tout "qu'à" 20 longueurs de la 7e place occupée par Toro Rosso.

Grosjean veut également permettre à son équipe de terminer 2014 sur une note positive qui permettra de mieux aborder la saison 2015. L'année prochaine devrait être sa quatrième à Enstone, même si

la confirmation officielle se fait toujours attendre

.

"Nous avons quelques évolutions à venir, qui devraient nous donner un peu plus de puissance, et avec les points doublés, on ne sait jamais !", annonce Grosjean. "Nous allons essayer de faire de notre mieux pour obtenir le meilleur résultat possible, et créer une ambiance positive dans l'équipe pour l'hiver. Quand les choses ne vont pas bien pour vous, c'est difficile pour tout le monde, donc un peu d'optimisme aidera toute l'équipe."

"Pastor et moi essaierons de ramener quelques gros points. Parfois, un peu de chance et quelques décisions intelligentes sont tout ce qu'il vous faut pour accomplir un formidable résultat, et c'est ce que nous viserons dimanche."

Sur le circuit de Yas Marina, Pirelli apportera les composés les plus tendres de sa gamme. Une nouvelle qui donne également espoir à Grosjean, qui espère pouvoir mettre en place une stratégie payante. A Interlagos, le pilote Lotus était d'ailleurs déjà sur une stratégie décalée qui aurait pu payer sans un problème moteur le contraignant à l'abandon.

"C'est un sentiment agréable d'attaquer différentes courses avec des stratégies de pneus différentes", estime Grosjean. "Quand les pneus jouent un rôle important dans la course, cela nous donne une chance de nous battre, même si c'est pour une période limitée. Peut-être que nous pouvons utiliser une stratégie différente."

"La dernière fois que nous avons utilisé les supertendres, c'était à Singapour, et j'étais vraiment heureux avec la voiture, alors j'espère que j'aurai une sensation similaire avec la voiture à Yas Marina. Si vous avez ce bon feeling, cela vous rend davantage confiant."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités