Grosjean "C'était un incident de course"

Comme prévu, la course de Romain Grosjean a été difficile à Sotchi

Comme prévu, la course de Romain Grosjean a été difficile à Sotchi. Le Franco-Suisse n'a jamais été dans le rythme et a coupé la ligne d'arrivée à la dix-septième place. Seule satisfaction : sa E22 se comportait mieux que lors de la séance de qualifications, où sa monoplace était "inconduisible" selon ses propres termes. Ce qui ne l'a pas empêché de souffrir dans un premier temps.

"La monoplace était correcte à piloter, ça allait beaucoup mieux que vendredi et samedi. Cela montre l'ampleur du travail de l'équipe durant ce week-end. Le principal challenge, c'était le départ. C'était difficile de garder les pneus en température durant les premiers tours, j'ai même cru à une crevaison dans un premier temps".

Après cela, la course de Grosjean a été principalement marquée par son contact avec Adrian Sutil, accrochage qui a poussé les commissaires à lui infliger une pénalité de cinq secondes. Pour lui, il n'y avait pas de quoi le sanctionner mais au vu de son résultat, cela lui importe peu.

"Il [Sutil] était en pneus tendres, avec bien plus d'adhérence que moi au moment d'aborder le troisième virage. Celui-ci se resserre à la sortie et il n'a pas voulu me laisser tout l'espace sur la trajectoire de course. J'ai freiné au maximum et je l'ai légèrement touché"

"C'était plutôt un incident de course me concernant mais ça n'a aucune importance. J'espère que ça se passera mieux à Austin".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil , Romain Grosjean
Type d'article Actualités