Grosjean sur sa défense de Silverstone : "Des problèmes de rétros"

partages
commentaires
Grosjean sur sa défense de Silverstone : "Des problèmes de rétros"
Par :

Critiqué par plusieurs pilotes pour sa défense jugée rugueuse au Grand Prix de Grande-Bretagne, Romain Grosjean explique avoir été victime de problèmes liés à ses rétroviseurs.

Pour la première des deux courses à Silverstone, Romain Grosjean s'était hissé au cinquième rang en retardant son premier arrêt au 36e tour, contrairement à ses rivaux, qui ont profité d'une neutralisation par la voiture de sécurité en début de course. Le pilote Haas avait ensuite défendu sa position avec passion face aux monoplaces plus rapides derrière lui, auteur de changements de trajectoire tardifs juste avant certains freinages ; il avait ainsi provoqué le courroux de Carlos Sainz et de Daniel Ricciardo, le pilote Renault ayant alors indiqué son intention d'en discuter lors du briefing des pilotes suivant ; cela a bien été le cas.

Lire aussi :

"Ça a été", indique Grosjean, interrogé par Motorsport.com au sujet de ce briefing lors d'un point presse francophone. "Nous avons effectivement discuté de quelles étaient les mesures, de ce que nous avions le droit de faire et de ne pas faire. Le résultat final est qu'il est difficile de marquer noir sur blanc ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas. Ça va être jugé au cas par cas."

"C'est sûr qu'en revoyant les images avec Daniel… De toute façon, je le savais sur le moment-même que j'avais bougé très tard, trop tard, mais j'ai eu des problèmes de rétroviseurs. Nous essayons de les régler, mais nous n'y arrivons pas. Ce n'est pas une blague, vraiment. Je m'en suis rendu compte, c'est pour ça que j'ai ouvert tout de suite. Avec Carlos, plus je revois les images, moins je comprends de quoi il se plaignait."

Il est de notoriété publique que la visibilité est loin d'être excellente dans les rétroviseurs de Formule 1, et il semble qu'une défaillance ait compliqué la vie à Grosjean encore davantage de ce côté-là : "Déjà, ce n'est pas terrible. En fait, pendant la course, [le rétroviseur] est tombé. Je voyais mon ponton, très bien. Je voyais mon pneu arrière, superbe. Mais je voyais cinq mètres derrière la voiture et pas plus. C'était une horreur."

Grosjean va en tout cas s'efforcer de continuer sur sa lancée ce week-end à Barcelone, après avoir signé une belle 14e place lors des qualifications du Grand Prix du 70e Anniversaire. "Sur un plan perso, c'était important de faire une bonne qualif'. J'avais raté celle de la semaine d'avant [avec la 19e place, ndlr], je m'en voulais un petit peu. Après, si c'est pour prendre un départ comme celui que j'ai pris dimanche, ça ne vaut pas la peine ! Mais j'en prends la responsabilité, j'ai merdé ma procédure, et voilà", conclut-il.

Related video

La FIA va encore réduire l'appui des F1 2021 pour raisons de sécurité

Article précédent

La FIA va encore réduire l'appui des F1 2021 pour raisons de sécurité

Article suivant

Pérez : La rumeur Vettel/Racing Point va finir par s'éteindre

Pérez : La rumeur Vettel/Racing Point va finir par s'éteindre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Pilotes Romain Grosjean
Auteur Benjamin Vinel