Grosjean déplore le trafic créé par les Mercedes

Seulement 15e des qualifications à Monaco, où il a notamment été devancé par son coéquipier Esteban Gutiérrez, le Français faisait grise mine à sa descente de voiture.

Grosjean déplore le trafic créé par les Mercedes
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16 et Marcus Ericsson, Sauber C35
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Le casque de Romain Grosjean, Haas F1 Team avec un hommage à Jules Bianchi

Alors que Haas F1 pensait avoir mis le doigt sur une partie des difficultés rencontrées depuis plusieurs Grands Prix, la séance de qualifications s’est moins bien déroulée que prévu. La faute notamment à une mauvaise gestion du trafic, selon Romain Grosjean

Le Français regrette d’être sorti des stands à chaque fois dans le mauvais timing en Q2, avant d’avoir été ralenti par les pilotes Mercedes dans son tour de chauffe. Un élément crucial alors qu’il lui fallait faire monter ses gommes en températures aussi vite que possible.

"Nous avions la vitesse pour aller en Q3. Nous l’avons montré en Q1", estime Grosjean. "Seulement à deux reprises il y avait du trafic dans mon tour de sortie en Q2. Nous sommes sortis derrière les Mercedes et elles allaient lentement, et cela m’a retenu. Si les pneus avaient été prêts pour le premier tour rapide, tout aurait été bon, mais ils devaient vraiment être chauffés."

"Tout le monde fait des choses différentes, bien sûr. Mercedes a plus d’appui que les autres, donc ils allaient plus lentement alors que j’avais besoin de faire des tours de sortie rapides. C’était compliqué. Le trafic fait partie du jeu, mais à deux reprises nous sommes sortis exactement dans le même groupe de voitures, et ça ne nous a pas aidés."

Pour Grosjean, cette performance en qualifications est avant tout un échec qui laisse entrevoir une course compliquée. 

"Je crois que nous aurions pu aller en Q3", insiste-t-il, "et ça aurait été un formidable accomplissement. Le point positif, c’est que la voiture semble meilleure, mais le point négatif c’est que nous sommes 15e."

partages
commentaires
Palmer - "J'espère un gros orage !"

Article précédent

Palmer - "J'espère un gros orage !"

Article suivant

Kvyat sous enquête pour fond plat non conforme

Kvyat sous enquête pour fond plat non conforme
Charger les commentaires