Grosjean espère "secouer l'ordre établi" à Sotchi

Le pilote Lotus aborde les cinq derniers Grands Prix de l'année avec la volonté de marquer des points régulièrement.

Grosjean espère "secouer l'ordre établi" à Sotchi
Romain Grosjean, Lotus F1 E23
Romain Grosjean, Lotus F1 Team
Romain Grosjean, Lotus F1 E22
Romain Grosjean, Lotus F1 E23
Romain Grosjean, Lotus F1 Team
Romain Grosjean, Lotus F1 E23

C’est libéré du poids de l’annonce concernant son avenir que Romain Grosjean va aborder le prochain Grand Prix, à Sotchi. Mais le pilote Lotus entend terminer au mieux la saison et espère confirmer la belle prestation de Suzuka en atteignant une nouvelle fois les points. 

Sans se fixer d’objectif précis, sur un tracé que la Formule 1 visitera pour la deuxième fois seulement dans son Histoire, Grosjean attend de voir notamment comment l’asphlate aura évolué. L’an passé, le tarmac flambant neuf de Sotchi avait posé des problèmes aux équipes en matière d’adhérence, alors que Pirelli avait joué une carte très conservatrice. Cette fois, avec les pneus les plus tendres de sa gamme, le manufacturier italien contribuera à améliorer la situation. 

"Ce serait fantastique de secouer de nouveau l’ordre établi et de faire un gros résultat", espère Grosjean avant le rendez-vous russe. "Honnêtement, c’est ce que nous essayons toujours de faire. C’est un bon circuit et ce sera intéressant de voir comment il a évolué. La surface de la piste aura certainement changé." 

"Nous avions eu beaucoup de mal à trouver du grip l’année dernière, mais nous avons des pneus plus tendres amenés par Pirelli et la performance devrait être meilleure. Ce sera un bon exercice pour nous de voir si nous pouvons faire une meilleure performance que lors de notre premier Grand Prix de Russie."

En ce qui concerne le tracé en lui-même, Grosjean l’apprécie, avec quelques points clés qu’il a bien en mémoire. 

"C’est un circuit assez cool, avec un certain nombre de lignes droites et quelques gros freinages", décrit-il. "Le virage 3 est à fond et c’est assez amusant. Les virages s’enchaînent bien, avec la section finale qui est un peu plus serrée et sinueuse."

partages
commentaires
Wolff - Rosberg n'a pas abandonné pour le titre
Article précédent

Wolff - Rosberg n'a pas abandonné pour le titre

Article suivant

Ron Dennis - La limitation des tests privés n'est pas économique

Ron Dennis - La limitation des tests privés n'est pas économique