Grosjean et Lotus en attente d'évolutions cruciales

Lotus F1 Team aborde le Grand Prix d'Espagne après des performances encourageantes lors des quatre premières épreuves de la saison.

La E23 Hybrid a clairement permis à l'écurie de faire un bond dans la hiérarchie, si bien que Lotus a déjà marqué plus de points cette année que lors de la campagne précédente.

Pour poursuivre sur sa lancée, l'équipe basée à Enstone apporte de nouvelles évolutions à Barcelone. Cependant, encore plus que les améliorations à venir, c'est le comportement de la monoplace qui réjouit Romain Grosjean à l'aube de la course espagnole.

"Nous avons des nouveautés ici qui devraient nous aider, avec de nouvelles idées qui arrivent pour les courses à venir", détaille Grosjean. "Le point positif, c'est que la voiture se comporte de la même façon sur des circuits différents. Cela montre que si nous réussissons le développement, ce sera un très bon pas en avant".

De plus, le pilote Lotus évoque d'autres évolutions qui pourraient faire leur apparition sur la E23 Hybrid prochainement et avoir un gros impact sur le rythme de la monoplace. Il pourrait s'agir d'une allusion au fameux nez recalé pour Barcelone.

"Nous avons des évolutions qui fonctionnent à l'avant du fond plat, et il y a de gros projets dans les tuyaux que nous n'avons pas ici mais que nous devrions avoir bientôt. Cela devrait faire une grande différence. Espérons le Monaco ou Canada".

Objectif : concurrencer Williams et Red Bull

Tandis que la plupart des équipes souhaitent assurer la continuité avec la monoplace de la campagne précédente, chez Lotus, c'est tout le contraire : il s'agit de couper les ponts avec la E22 dont les noir et or gardent un bien mauvais souvenir.

"Pour être honnête, j'espère qu'il n'y a pas de similarités avec la voiture de l'an dernier !" sourit Grosjean. "Nous ne comprenons toujours pas ce qui s'est passé l'an dernier".

On peut dire que le pilote franco-suisse ne manque pas d'ambition, puisqu'il espère concurrencer Williams et Red Bull ce weekend, bien que Mercedes demeure hors d'atteinte.

"Mercedes a beaucoup d'avance sur tout le monde. Nous pouvons peut-être menacer les Williams, continuer à menacer les Red Bull. Ce serait agréable pour tout le monde de se battre contre eux".

Grosjean fera toutefois face à un handicap : le fait que Jolyon Palmer prenne le volant de sa Lotus lors de la première séance d'essais libres. Aussi les réglages de la voiture seront cruciaux.

"Les réglages sont très importants compte tenu du fait que je ne fais pas les EL1, donc dès le début des EL2, il faut que la voiture soit plus où moins là où on veut qu'elle soit. Nous pouvons avoir de belles batailles en course", conclut-il.

Inside GP : Votre présentation vidéo du GP d'Espagne

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités
Tags barcelone, développement, evolutions, grosjean, lotus, nouveautés