Grosjean - "L'évolution de Haas est monstrueuse"

partages
commentaires
Grosjean -
Par : Benjamin Vinel
14 mars 2017 à 08:07

Après une première saison prometteuse en Formule 1, conclue au huitième rang du championnat des constructeurs, Haas F1 Team va avoir fort à faire pour se maintenir à ce niveau en 2017.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team, est ramené au garage par les mécaniciens
Romain Grosjean, Haas F1 Team avec ses collègues
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, s'arrête aux stands
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, devant Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, devant Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

B.V., Barcelone - Haas a pris son temps pour rejoindre la catégorie reine du sport automobile, écartant l'éventualité d'une arrivée dès 2015 pour préparer son projet au mieux. Au final, ce sont plus de 18 mois que l'équipe a passés à bâtir sa structure.

Désormais, il s'agit de construire sur cette base avec l'expérience acquise lors de la première campagne du team en Formule 1. Romain Grosjean, qui courait déjà pour Haas en 2016, remarque le contraste avec les premiers pas de l'an passé.

Lorsque Motorsport.com lui demande dans un entretien exclusif l'ampleur de l'évolution de l'équipe, notamment en termes de gestion des pépins techniques, Grosjean répond : "Elle est monstrueuse. Aujourd'hui, on est plus avancés qu'on ne l'était après la pause estivale l'an dernier, en termes de compréhension, d'analyse, de capteurs, de données. Tout le monde arrive à avoir entre quatre et six heures de sommeil par nuit, alors que l'an dernier, ils ne dormaient quasiment pas. Pour nous, c'est extrêmement différent."

Cette situation plus aisée est confortée par les divers recrutements effectués par Haas lors des douze derniers mois. "On a recruté quasiment 25 personnes, et des très bonnes personnes", souligne Grosjean. "Les gens ayant vu que l'écurie était solide, qu'elle était en Formule 1, qu'elle roulait, que tout se passait bien, ils sont venus. On a vraiment de bons ingénieurs qui sont arrivés, mécanos aussi, et du coup, ça a renforcé l'équipe fortement."

"Les ingénieurs vont pouvoir plus se concentrer sur leur domaine d'activité alors qu'avant ils étaient multitâches, et on aura plus de soutien aussi pour trouver des solutions quand on a des problèmes."

"Super ouvert"

Romain Grosjean ne manque pas d'ambition pour la saison à venir. Le Français ne peut que reconnaître que les écuries du top 3 seront difficiles à atteindre, mais espère bien pouvoir se battre avec les autres équipes. Lors de la première semaine d'essais, les pilotes Haas ont signé les 11e et 12e chronos, avec huit dixièmes seulement pour séparer la septième et la 18e places.

"C'est super ouvert, on a trois équipes qui vont être devant, Mercedes, Ferrari et Red Bull, j'imagine", commente Grosjean. "Après, qu'est-ce que McLaren va donner avec le Honda, ça reste une grosse écurie, et après c'est 100% ouvert. Alors à nous d'être les meilleurs des autres."

Le Français se refuse en tout cas à écarter la menace que représente une écurie McLaren-Honda qui a connu une première semaine d'essais difficile en termes de fiabilité, avec des doutes au niveau de la performance.

"C'est compliqué pour le moment mais c'est ce qu'on disait sur les essais hivernaux l'an dernier, puis ils sont remontés. On verra", conclut-il.

Propos recueillis avec Basile Davoine

Miniature Amalgam 1:8 - Lotus 49B de Graham Hill, GP de Monaco 1968
Miniature Amalgam 1:8 - Lotus 49B de Graham Hill, GP de Monaco 1968
Prochain article Formule 1
Verstappen - "Je fixerai un objectif après quatre courses"

Previous article

Verstappen - "Je fixerai un objectif après quatre courses"

Next article

Dépassements - "Une grosse perte d'appui" selon Hülkenberg

Dépassements - "Une grosse perte d'appui" selon Hülkenberg

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités