Grosjean : La Haas 2021 "n'est pas une F1 pour se faire super plaisir"

Jacques Villeneuve et Romain Grosjean ont évoqué la première saison de pilote de F1 de Mick Schumacher et le défi qu'il devra affronter chez Haas.

Grosjean : La Haas 2021 "n'est pas une F1 pour se faire super plaisir"

Champion de F2 l'an passé avec Prema et bénéficiant du soutien de Ferrari depuis plusieurs saisons, Mick Schumacher débarque cette année en Formule 1. L'Allemand sera pilote de l'écurie Haas, structure qui a ouvertement fait le choix de ne quasiment pas travailler sur la monoplace 2021, au point de ne pas utiliser ses jetons de développement, pour presque tout miser sur la saison 2022 et sa révolution technique.

Interrogé dans le cadre de la conférence de presse de rentrée des sports mécaniques de Canal+ sur l'arrivée du fils de celui contre lequel il s'est battu en piste, Jacques Villeneuve estime que le passage en discipline reine dans de telles conditions va mettre à l'épreuve Mick Schumacher.

Proftez de notre offre exceptionnelle :

"C’est un pilote qui a démontré être capable d’aller très vite, mais ça lui a toujours pris un certain laps de temps d’apprentissage, de support de l’écurie et, on l’a souvent vu dans les saisons, des débuts de saison difficiles pour après dominer. Mais toujours dans les meilleures écuries, toujours avec Prema Racing [en F4, F3 et F2], qui était de toute façon au-dessus du lot. Maintenant, il arrive en Formule 1, il a quand même eu pendant deux ans le support de Ferrari qui l’a bien mis en avant, donc ça l’a préparé à la pression, mais une pression positive."

"Là il va arriver dans la pire équipe, le pire châssis qu’il va y avoir en Formule 1, il était déjà mauvais l’année passée et en plus ils ne l’ont pas fait évoluer cette année donc malgré le travail de Romain [Grosjean, également présent lors de la conférence], le pilote ne peut pas faire le travail tout seul, il faut aussi l’équipe avec lui. Et en plus le gros investisseur dans l’équipe c’est son coéquipier [au travers d'Uralkali, qui soutient la carrière de Nikita Mazepin] donc ce n’est pas génial et ce n’est pas un tendre, le coéquipier. On l’a vu déjà commettre pas mal de bêtises, sur circuit et en dehors, et je ne crois pas que l’arrivée en Formule 1 va le calmer."

"Donc ça va être compliqué pour Schumacher parce que, là, il va avoir une pression négative. C’est une chose d’avoir une pression Ferrari et de gagner des courses en Formule 2, c’est vraiment très différent de rouler en queue de peloton et d’essayer de se battre ; Romain peut en parler parce qu’il a été dans les deux cas de figure, dans des voitures, des écuries top et ensuite dans des écuries qui avaient fait des promesses de vouloir se construire mais en bout de ligne il s’est retrouvé tout seul à faire le boulot."

Lire aussi :

Prenant la parole après le Champion du monde 1997, Romain Grosjean – dont la carrière en F1 s'est achevé l'an passé après cinq saisons chez Haas – a abondé dans le sens de Villeneuve. "Effectivement [Mick] me succède, c’est vrai que je rejoins ce que Jacques a dit, dans le sens où Mick il a clairement sa place en Formule 1 parce qu’il a gagné la Formule 2, donc c’est la suite logique."

"Après c’est un peu un diesel, il a toujours commencé ses saisons doucement. Pour moi, vraiment, à partir du Mugello en 2020 il fait une très bonne année de F2, le début était un petit peu plus brouillon avec de la réussite en qualifications ; quand il sortait ça créait un drapeau rouge, du coup les autres ne pouvaient pas améliorer… Mais à partir du Mugello, vraiment, il a élevé son niveau de jeu et pour moi il mérite clairement sa place en F1."

Puis le Français d'ajouter un élément en lien avec la Haas VF-21 que piloteront Schumacher et Mazepin lors de cette campagne : "Après c’est sûr que, des échos que j’ai en interne de la Haas, ce n’est pas une voiture pour se faire super plaisir."

partages
commentaires

Related video

Ancien pilote F1 et vainqueur au Mans, Johnny Dumfries est mort
Article précédent

Ancien pilote F1 et vainqueur au Mans, Johnny Dumfries est mort

Article suivant

Russell remplace Grosjean comme directeur du GPDA

Russell remplace Grosjean comme directeur du GPDA
Charger les commentaires