Grosjean : "La base est très, très bonne"

partages
commentaires
Grosjean :
Par :
16 mars 2019 à 15:00

Romain Grosjean est ravi de son statut de solide outsider après les qualifications mais constate à quel point les équipes d'usine comme Mercedes peuvent vite renverser la vapeur avec leurs gros moyens.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19, devant Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Max Verstappen, Red Bull Racing RB15
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

Solide avec la sixième et la septième place au terme des qualifications du Grand Prix d'Australie, le duo de l'équipe Haas composé par Romain Grosjean et Kevin Magnussen a livré une performance satisfaisante, plaçant la première de ses autos à seulement cinq dixièmes de Red Bull de Max Verstappen, qualifié en seconde ligne. 

"C'est bien, bien", se réjouit Grosjean au sortir de sa monoplace, dans un grand sourire. "La voiture se comportait bien depuis le début de l'année et nous avons augmenté le rythme en qualifications. Je pense que les choses se sont déroulées selon le plan. Quand ça a commencé à pousser en Q2 et Q3, la voiture était vraiment agréable à piloter et tous les tours que j'ai complétés ont été dans la bonne zone. Je ne vais pas dire que c'était facile car ça ne l'est jamais de piloter une F1, mais on peut réellement comprendre ce que fait la voiture et ainsi faire de bons temps au tour avec régularité", savoure le Franco-suisse.

Lire aussi :

Derrière Mercedes, qui a surpris tout le monde de par son rythme, Grosjean admet avoir été avoir remarqué le niveau de performance affiché par Red Bull, même s'il s'attendait à voir l'équipe de Milton Keynes évoluer dans cette zone. "Ils sont peut-être un peu plus rapides que nous le pensions", analyse-t-il. "Mais seuls Norris [huitième] et Pérez [dixième] ont fait un meilleur run que nous ne le pensions."

Autre satisfaction pour Haas : les deux monoplaces d'usine de l'équipe Renault sont derrière, et n'ont même pas atteint la Q3. "Nous ne savions exactement à quel point nous étions proches d'eux", confie Grosjean. "Ce n'est probablement pas une piste sur laquelle ils ont été très performants par le passé non plus, donc il faudra attendre pour voir", modère-t-il, pensant que les troupes d'Enstone seront de régulières candidates au top 10 en qualifications. "Regardez entre la P9 et la P15", rappelle Grosjean. "Il y a deux dixièmes. Ce sont de petites choses qui font que l'on passe ou pas."

"Mercedes était initialement passé à côté"

Globalement, c'est dans d'excellentes dispositions que débute la saison de Haas. Le fantôme de la course de Melbourne de l'an dernier plane au-dessus du garage : après avoir fait sensation, déjà, en qualifications, le team avait connu l'un des épisodes les plus dramatiques de sa courte existence en voyant ses deux pilotes abandonner alors qu'ils occupaient de solides positions dans les points, après des défaillances humaines de mécaniciens lors des changements de pneumatiques. Rien, toutefois, qui ne vienne hanter Grosjean à ce moment du week-end.

Lire aussi :

"Il faut vraiment donner du crédit à nos gars : ils ont travaillé sur cette voiture et elle est sortie de nouveau très bonne, comme l'an dernier. C'est chouette, car il y avait un changement de règles et je pense que Mercedes était initialement passé à côté, mais avec les énormes ressources qu'ils ont, ils ont corrigé le tir et fait un travail fantastique aujourd'hui. Mais oui, je pense que nous nous en sommes bien sortis et comme je l'ai dit, la voiture est agréable à piloter. Le feeling est meilleur que celui de l'an dernier. L'autre question sera donc d'amener des évolutions et de nous assurer d'avoir de la performance tout au long de la saison, mais la base est très, très bonne."

 

Article suivant
Red Bull : "Un parfait concours de circonstances" a terrassé Gasly

Article précédent

Red Bull : "Un parfait concours de circonstances" a terrassé Gasly

Article suivant

La stratégie à 2 arrêts est plus rapide à Melbourne mais...

La stratégie à 2 arrêts est plus rapide à Melbourne mais...
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Qualifications
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team , Renault F1 Team
Auteur Guillaume Navarro
Be first to get
breaking news