Grosjean - Les qualifications restent la clé sur le Hungaroring

Par le passé, Romain Grosjean a régulièrement démontré qu’il était à l’aise sur le Hungaroring, avec notamment un podium à la clé en 2012. Le pilote Lotus espère que les conditions seront réunies pour qu’il s’y montre de nouveau performant, après un Grand Prix de Grande-Bretagne décevant pour toute l’équipe d’Enstone. 

Avant de parler du niveau de la Lotus E23 et de ce qu’elle offrira comme objectifs à ses pilotes, Grosjean est catégorique quant à la clé qui apportera un bon résultat : "Les qualifications, purement et simplement. C’est un circuit serré et sinueux, donc il faut vraiment faire un bon résultat en qualifications."

Trouver d’autres atouts que la Vmax

Alors qu’il est celui qui a rapporté le plus de points à Lotus depuis le début de la saison, Grosjean aborde la manche du Hungaroring avec optimisme. Conscient d’arriver sur un tracé qui ne permettra pas à sa monoplace de mettre en valeur sa plus belle qualité - la vitesse de pointe -, il se montre néanmoins serein en regard du travail effectué par son équipe. 

"Nous avons bien réussi là-bas par le passé et c’est un circuit que j’aime. L’E23 fonctionne bien et nous semblons être en mesure d’en extraire de bonnes performances sur la plupart des circuits où nous allons", rappelle-t-il.

"Le Hungaroring n’est pas un circuit à haute vitesse, donc cela ne jouera pas en faveur de la force de notre voiture en matière de vitesse de pointe, mais nous avons assez bien travaillé sur ce qui concerne les basses vitesses. L’allocation pneumatique de Pirelli avec les composés tendre et medium est certainement assez conservatrice, mais nous devrions pouvoir être bien."

"Je crois que si nous débutons bien le week-end, nous pourrions faire une course solide et ramener quelques points précieux avant la trêve estivale."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Circuit Hungaroring
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Type d'article Preview
Tags budapest, déclaration, hungaroring