Grosjean - Lotus sait concevoir une voiture pour le podium

Faute de place libre dans une équipe de haut de grille, Romain Grosjean disputera en 2015 sa quatrième saison consécutive avec Lotus

Faute de place libre dans une équipe de haut de grille, Romain Grosjean disputera en 2015 sa quatrième saison consécutive avec Lotus. Après une saison noire et seulement deux entrées dans les points, le Franco-Suisse n'a pas perdu sa motivation et aspire à retrouver un niveau qui lui permette de viser le Top 10 régulièrement.

Pour y parvenir, Grosjean devra avant tout compter sur un matériel compétitif, ce dont il n'a jamais disposé cette saison. L'arrivée de Mercedes-Benz comme motoriste à la place de Renault est une première bonne nouvelle, mais Enstone devra également avoir conçu une monoplace bien meilleure que la triste E22.

"La voiture de cette année était assez mauvaise et tout le monde en est bien conscient", rappelle Grosjean à Autosport. "Si l'on regarde 2013, je crois que nous étions plus haut que ce que nous aurions fait normalement. Si l'on enlève Red Bull lors des six dernières courses de l'année dernière, nous les aurions toutes remportées, et avec le budget que nous avons cela aurait été extraordinaire."

Grosjean sait que les premiers essais seront cruciaux pour évaluer le potentiel de la future monoplace. L'expérience 2014 est une sévère piqûre de rappel à ce titre.

"Nous avons débuté cette année en sachant que nos chiffres en soufflerie étaient très bons et nous pensions que nous étions devant certaines équipes", reconnait-il. "Ensuite nous avons fait les premiers essais et nous avons vu qu'il y avait quelque chose de mauvais avec la voiture. Mais au moins, nous savons pour la voiture de l'année prochaine où nous devons chercher, ce qui est important et ce qui ne l'est pas. J'ai vu la voiture et elle semble sympa. Nous avons appris de nos erreurs et tout ce que nous avons appris cette année aidera l'équipe. Bien sûr, c'est dur de revenir après une année difficile, mais nous le faisons."

En un peu plus d'un an, beaucoup de choses ont changé à Enstone, avec de nombreux départs d'importance à la fin de la saison 2013. Cette période d'adaptation est également une raison de ces derniers mois difficiles mais une motivation pour l'avenir selon Grosjean, qui voit toujours un grand potentiel dans son équipe.

"Je crois que si nous pouvons recruter trois ou cinq personnes clés à l'usine, cela nous ferait passer un cap", explique-t-il. "D'un autre côté, quand certaines personnes partent vous devez les remplacer avec des gens plus jeunes et ils ont besoin de temps pour s'habituer. Ce n'est pas la même équipe qu'en 2005 et 2006, car c'est une plus petite équipe. Mais je crois que nous pouvons produire une voiture capable d'atteindre le podium et d'être quatrième ou cinquième au championnat constructeurs, et peut-être même nous battre avec Williams."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités