Grosjean : "Ça ne colle pas entre Mexico et Haas !"

partages
commentaires
Grosjean :
Par : Fabien Gaillard
27 oct. 2018 à 20:10

Éliminés dès la Q1, Romain Grosjean et Kevin Magnussen ont subi la méforme quasi génétique de la Haas sur le tracé de Mexico.

Les attentes n'étaient pas élevées avant les qualifications pour l'écurie américaine. Et il valait mieux : les deux VF-18 ont été sorties dès la Q1, une première depuis... le GP du Mexique 2017. Autant dire qu'il n'en faut pas plus pour que la faiblesse continue des monoplaces de l'écurie de Gene Haas sur l'Autodrome des Frères Rodríguez saute aux yeux, et à ceux des pilotes.

"C’est pas la 12e Q3 d’affilée, ce n’est pas un circuit qui convient à la Haas", constate Grosjean, auteur du 16e temps en Q1, soit la meilleure position de l'Histoire de la structure de Kannapolis au Mexique. "Dès les EL1 j’ai senti qu’il y avait un truc qui jouait pas. On verra l’an prochain, on réessaiera !"

Pour le Français, il faudra clairement que la course soit animée pour pouvoir faire un résultat, lui qui reculera en plus sur la grille à la 18e position, en raison d'une pénalité : "On va espérer une course un peu folle, pourquoi pas la pluie. Mais il vaut mieux prendre les pénalités quand on est très loin comme ça."   

Lire aussi:

"On a été bons sur toutes les pistes cette année, mais Mexico reste notre chat noir. Il faut que l’on comprenne. Il semblerait que la pluie ne vienne pas demain, mais on verra, c’est extrêmement compliqué et il peut se passer une course surprenante."

Au micro de Sky Sports, le Genevois d'ajouter : "Il y a quelque chose qui ne colle pas entre Mexico et Haas ! Nous n'allons pas abandonner, nous allons continuer à travailler dur. [...] Nous ferons de notre mieux demain."

Quant à son équipier, Kevin Magnussen, qui a signé la 18e marque mais partira 16e (grâce à la pénalité de son équipier et celle de Pierre Gasly), ne passe pas par quatre chemins : "Nous n'arrivons pas à faire fonctionner les pneus, les autres font du meilleur travail. Jusqu'à présent, ce week-end ne se passe pas très bien, mais il ne faut jamais dire jamais. Tout peut arriver en course." 

 
Article suivant
Vettel : "La quatrième place n'est pas satisfaisante"

Article précédent

Vettel : "La quatrième place n'est pas satisfaisante"

Article suivant

Horner : Ricciardo est "sorti de nulle part" pour une pole "phénoménale"

Horner : Ricciardo est "sorti de nulle part" pour une pole "phénoménale"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Qualifications
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions