Grosjean n'avait rien à espérer à Monza

Il n'y avait rien à espérer pour Lotus et Romain Grosjean ce week-end à Monza

Il n'y avait rien à espérer pour Lotus et Romain Grosjean ce week-end à Monza. La monoplace était hors du coup mais le déroulement de la course n'a rien arrangé pour le Franco-Suisse.

"Mon départ a été affreux, j'étais dernier au premier virage. J'étais en pneus durs pour le premier relais et cela m'a compliqué la tâche pour remonter", regrette Grosjean.

Sa fin de course a été marquée par une touchette avec Esteban Gutiérrez, qui l'a tassé en bout de ligne droite. Un contact qui n'a cependant rien changé dans sa course, si bien que Grosjean ne blâme même pas le Mexicain, pourtant pénalisé de 20 secondes par les commissaires.

"Je n'ai pas trop compris ce qu'il s'est passé avec Esteban. Il me doublait puis il m'a tassé au moment de freiner [...] mais mon aileron avant n'a pas trop souffert alors que lui a crevé son pneu".

Seul point positif pour l'équipe : les prochaines courses devraient un peu mieux convenir à la Lotus. "Je ne pense pas que les prochains circuits nous poseront autant de difficultés que celui-ci", confirme Grosjean.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Esteban Gutiérrez
Type d'article Actualités