Grosjean n'en veut pas à Pérez pour l'accrochage en Malaisie

Victimes d'une collision en Malaisie, Romain Grosjean et Sergio Pérez ont enterré la hache de guerre rapidement.

La responsabilité du contact ayant valu une pénalité de 10 secondes d'immobilisation aux stands au pilote mexicain a été reconnue par le pilote Force India, qui s'est excusé auprès de son rival spontanément.

Grosjean reconnait ne pas être en colère contre Pérez, et prend en compte les circonstances ayant mené au contact.

"C'était une bonne manœuvre par l'extérieur d'un virage à grande vitesse ; Sergio est venu me voir et s'est excusé. Il n'avait plus de pneus à ce moment-là et il est juste parti un peu large", a décrit le franco-suisse, qui n'en veut pas au Mexicain.

"Il a reçu une pénalité, ce qui ne m'a pas rendu le temps que j'ai perdu avec les plats faits sur mes pneus à cause du tête-à-queue, mais je pense qu'il nous faut juste être prudents dans les virages à grande vitesse et faire attention à ne pas nous prendre les roues les unes dans les autres".

Vidéo : Inside GP, votre présentation du GP de Chine !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Sergio Pérez , Romain Grosjean
Équipes Force India
Type d'article Actualités